JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
Home / COOPÉRATION / [Vidéo]: L’hymne national algérien «Kassaman» et le drapeau ne sont pas une propriété algérienne….

[Vidéo]: L’hymne national algérien «Kassaman» et le drapeau ne sont pas une propriété algérienne….

L’hymne national algérien «Kassaman» « Nous Jurons » !  et le drapeau algérien ne sont pas une propriété algérienne, il est protégé par des droits français.

L’Algérie payerait des droits à la Société des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique (SACEM), une entreprise française, qui serait propriétaire de l’hymne algérien, affirment des internautes.

La française Émilie Busquant à l’origine du drapeau algérien.

Émilie Busquant, une française, née 3 mars 1901 à Neuves-Maisons et morte le 2 octobre 1953 à Alger.

Selon Benjamin Stora, les couleurs du drapeau algérien sont choisies lors d’une réunion des dirigeants de l' »Étoile nord-africaine » au domicile de Hocine Benachenhou, dans le 13e arrondissement de Paris, en 1934 ; le drapeau est ensuite confectionné par Émilie Busquant, compagne de Messali Hadj, dans leur logis du 20e arrondissement. L’historien, M. Yahia, précise qu’elle en a conçu la forme actuelle et définitive pour les manifestations du 14 juillet 1937.

La Société des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique (SACEM) est le gérant exclusif pour le compte de l’État Algérien de l’hymne national Qassaman.

Selon le site officiel de la SACEM, les seuls ayants droits sur « Kassaman » sont les arrangeurs Lionel Espitalier, Gérard Thouret et Antoine Lucchetti, ainsi que la maison d’édition « HV COM INTERNATIONAL SA » basée à Luxembourg.

Le communiqué de l’ONDA note que l’égyptien Mohamed Fouzi, compositeur de la musique de « Kassamen »a déclaré ce morceau musical auprès de la société française SACEM. En d’autres termes, la France a tous les droits sur l’œuvre musicale de l’hymne national algérien, ce qui impliquerait que « Kassaman » n’est pas une propriété algérienne.
Contrairement à ce qui a été avancé par l’Office national des droits d’auteur et droits voisins (ONDA), le compositeur et chanteur égyptien, Mohammed Fawzi, ne figure pas dans la liste de la SACEM des ayants droits sur l’œuvre musicale de l’hymne national algérien (Kassaman).

« Kassaman » est, en effet, une propriété musicale protégée par la Société française des Auteurs, Compositeurs et Editeurs de musique (SACEM), cependant, le compositeur de l’hymne national algérien ne figure, paradoxalement, pas dans la liste des ayants droits sur cette œuvre.

Selon le site officiel de la SACEM, les seuls ayants droits sur « Kassaman » sont les arrangeurs Lionel Espitalier, Gérard Thouret et Antoine Lucchetti, ainsi que la maison d’édition « HV COM INTERNATIONAL SA » basée à Luxembourg.

About gherrrabi

Check Also

Le projet de voitures électriques: l’inventeur Rachid Yazami nous a confirmé… et que les discussions préliminaire en cours sont prometteuses….

Prenant part à un webinaire organisé par l’institut CDG, mardi 13 octobre dernier, le chercheur …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *