Breaking News
Home / Business / [Vidéo] “Après le Soudan, ma prochaine préoccupation est le Cameroun…” Tibor Nagy, le Sous-secrétaire d’État américain chargé des Affaires africaines…

[Vidéo] “Après le Soudan, ma prochaine préoccupation est le Cameroun…” Tibor Nagy, le Sous-secrétaire d’État américain chargé des Affaires africaines…

Tibor Nagy, le Sous-Secrétaire d’Etat américain aux Affaires africaines
Le Sous-secrétaire d’État américain chargé des Affaires africaines a fait cette déclaration le jeudi 11 avril 2019 lors d’un point de presse à Houston aux États-Unis. Le Sous-secrétaire d’État américain aux Affaires africaines, Tibor Nagy, a déclaré jeudi qu’après le renversement du régime d’Omar al-Bashir par le peuple soudanais, la situation sécuritaire du Cameroun préoccupe le Gouvernement américain.

Tibor Nagy, le nouveau « Monsieur Afrique » américain

L’ancien ambassadeur des États-Unis en Guinée et en Éthiopie a fait cette déclaration alors qu’il s’adressait à la presse le jeudi 11 avril 2019 à Houston aux États-Unis d’Amérique.

Comme je l’ai dit, nous avons eu tellement de bonnes nouvelles d’Afrique. L’année dernière, regardez ce qui se passe en Éthiopie, regardez ce qui se passe dans l’ensemble de l’Afrique; regardez ce qui se passe en Angola. ”

«Plus récemment, regardez ce qui se passe en République démocratique du Congo qui, pour la première fois de son histoire, pourrait bien devenir démocratique et une république. Et peut-être que le pays le plus riche du monde partage peut-être une partie de sa richesse avec son propre peuple.

Le diplomate a également attiré l’attention sur ce qui s’est passé au Soudan, affirmant que le peuple a renversé le régime corrompu du président Omar El-Béchir avant de conclure. “Ma prochaine préoccupation est le Cameroun et vous savez ce que je ressens à propos de la haine et de la violence qui y règnent”

Tibor Nagy estime que le Gouvernement Camerounais n’a pas pris en compte les doléances des populations des régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest. Le Sous-secrétaire d’État américain aux Affaires africaines salue les efforts de la diaspora camerounaise qui se faire entendre par ses activités.

Quelques jours avant son arrivée au Cameroun en mars dernier, Tibor Nagy avait provoqué un tollé, en plaçant la crispation politique et la crise anglophone au centre de ses échanges avec les autorités du pays. Il avait ainsi promis d’inciter le Gouvernement à être « plus sérieuses » dans leur gestion de la crise anglophone, indiquant que les mesures prises jusqu’à présent ne suffisent pas à calmer les tensions dans le Nord-Ouest et Sud-Ouest.

A Lire aussi  Quelques aspects emprisonnant d’embellie la culture africaine

Le Sous-secrétaire d’État américain aux Affaires africaines avait également mis en doutes les raisons de l’incarcération de l’opposant Maurice Kamto, suggérant « qu’il serait très sage de le libérer ».

Après avoir quitté le Cameroun, le « monsieur Afrique » de l’administration Trump, avait indiqué sur Twitter avoir fait part au Président Paul Biya de « ses inquiétudes au sujet de l’arrestation de Maurice Kamto et des autres » manifestants arrêtés. L’émissaire américain a « encouragé » le pays « à garantir le droit à une procédure juste, à manifester pacifiquement et à la liberté d’expression ».

Tibor Nagy a également mentionné dans son discours de Houston que l’Afrique est très riche mais que sa richesse est laissée uniquement aux mains des puissances coloniales ou du gouvernement en place, mais pas au bénéfice de la population Ces déclarations sont faites alors que le Commonwealth venait également de réagir il y´a quelque jours, demandant aux États unis de prendre des sanctions immédiates contre l´Etat du Cameroun devenu très agressif et violent envers son propre peuple , juste à cause du pouvoir ! Le Commonwealth a d´ailleurs précisé, qu´il connaît très la situation du Nord Ouest et Sud ouest, ainsi que la mascarade électorale qui a eu lieu au Cameroun en octobre dernier. Tibor Nagy a déclaré de manière catégorique que «les anglophones se battent essentiellement pour leurs droits et déplore le fait que le pouvoir de Yaoundé ait « sciemment laissé envenimer la situation » Rappelons également que le moi dernier il a dit sur les antennes de canal2, que le Cameroun va très mal, il espère revenir en 2020 quand l´État aura mis fin à la crise au NO-SO et trouver une solution de sortie de crise post-électorale parce que ” c´est officiellement triste, mais aussi personnellement”.

Lire aussi:↓

Soudan du Sud: le pape s’est agenouillé et baise les pieds des dirigeants, les pressant de préserver la paix…

Cameroun/Affaire Maurice Kamto: La réaction officielle des autorités, après la déclaration du sous-secrétaire d’état américain

 

 

 

About Mohammed Gherrabi

Check Also

Afrique / En Ouganda, la Cour suprême supprime de la limite d’âge pour la présidence

La Cour suprême ougandaise a validé jeudi la suppression de la limite d’âge de 75 …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *