Home / COOPÉRATION / Venezuela: Violences aux frontières pour défendre l’aide humanitaire

Venezuela: Violences aux frontières pour défendre l’aide humanitaire

Juan Guaidó ‏avait annoncé samedi, à 17h45 heure française, l’entrée au Venezuela du premier véhicule transportant de l’aide humanitaire, essentiellement fournie par les États-Unis, via la frontière brésilienne. Ces quelques marchandises acheminées, dérisoires au regard du nombre d’enfants vénézuéliens souffrant de malnutrition, avaient un goût de victoire politique pour le leader de 35 ans, reconnu par une cinquantaine de pays.

À la suite d’une livraison d’aide humanitaire avortée au Venezuela, la Colombie a décidé de rappeler ses camions, excepté ceux qui avaient été brûlés lors des heurts à la frontière. Selon Bogota, l’incident a fait 285 blessés.

Amnesty International, CIDH  et Human Rights Watch sont gravement préoccupées …

La Commission condamne la nouvelle violence a eu lieu au  . Il existe des informations sur des personnes tuées et blessées à Santa Elena de Uairén et sur la répression contre les manifestants sur les ponts internationaux de Francisco de Paula Santander et de Simón Bolívar (1).

Les crimes commis par les forces de sécurité et les voyous des collectifs reflètent le fait que la dictature de Maduro, fidèle à son style, préfère réprimer brutalement que de soulager la faim et les souffrances du peuple vénézuélien

Aujourd’hui, nous avons vérifié que  ” les forces de sécurité ont attaqué les manifestants avec des armes à feu, y compris des fusils AK de type à  Santa Elenade Uairén et dans d’ autres régions  du Venezuela , qui ont donné lieu à au moins 2 personnes tuées et 22 blessés

Le Président colombien Ivan Duque a décidé de rappeler le convoi humanitaire envoyé à la frontière vénézuélienne, a fait savoir le chef de la diplomatie colombienne Carlos Holmes Trujillo lors d’une conférence de presse samedi.

A Lire aussi  Venezuela / l'avalanche d'aides humanitaires, le Conseil des ministres Espagnol approuve une aide humanitaire de 3 millions d'euros en faveur du Venezuela

Déclaration avec le président et le secrétaire général de l’OEA

Les camions feront demi-tour, à l’exception des deux qui ont été brûlés lors des heurts entre les partisans de l’opposition et les forces de sécurité vénézuéliennes près de Cucuta, selon lui.
«La Colombie et la communauté internationale ont agi de façon pacifique, et ont reçu en réponse de la violence de la part du régime [de Nicolas] Maduro», a indiqué M. Trujillo.
L’opposition a tenté samedi d’acheminer de l’aide humanitaire au Venezuela. Deux camions ont été incendiés à la frontière colombienne et quatre personnes ont été tuées, selon l’opposition. 285 personnes ont en outre été blessées, principalement par des gaz lacrymogènes, a indiqué Bogota dimanche.

Juan Guaido, 35 ans, reconnu comme président par intérim par une cinquantaine de pays, avait fixé la journée de samedi comme date-butoir pour la livraison de cette aide stockée principalement en Colombie et au Brésil.

Il a lancé l’épreuve de force à la mi-journée en annonçant sur Twitter l’entrée au Venezuela d’un premier convoi via la frontière brésilienne.

«Attention Venezuela: nous annonçons officiellement QU’EST ENTRÉ le premier chargement d’aide humanitaire depuis notre frontière avec le Brésil. C’est un grand succès, Venezuela!» a-t-il indiqué depuis la ville frontalière de Cucuta, en Colombie.

Mais ces efforts sont restés vains et les cargaisons restent pour le moment stationnées aux portes du pays.

Les événements d’aujourd’hui m’obligent à prendre une décision: proposer formellement à la communauté internationale que toutes les options soient ouvertes pour parvenir à la libération de ce pays qui se bat et continuera de le faire. L’espoir est né pour ne pas mourir, le Venezuela!” Juan Guaidó

About Mohammed Gherrabi

Check Also

Maroc – Venezuela: Les visées malveillantes d’Alger.

Le royaume est jusqu’à présent le seul Etat de la région à apporter un soutien …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *