Home / COOPÉRATION / Venezuela: Les défections des plus haut gradés de l’armée continuent, Maduro sous pression

Venezuela: Les défections des plus haut gradés de l’armée continuent, Maduro sous pression

L’attaché militaire du Venezuela à Washington, le colonel José Luis Silva, assure ne plus reconnaître Nicolas Maduro, le 26 janvier, comme le président légitime du pays, et a appelé ses «frères militaires» à soutenir le président autoproclamé Juan Guaido.

«Le bureau de l’attaché militaire ne reconnaît pas le président Nicolas Maduro qu’il considère comme un usurpateur et reconnaît Juan Guaido comme président légitime par intérim», a-t-il déclaré.

«Cette position est en conformité avec la Constitution et les lois du Venezuela, et j’ai appelé mes frères militaires à se joindre au soutien apporté à Guaido», a-t-il ajouté.

«Nous devons avoir la responsabilité institutionnelle de le soutenir, car c’est la seule façon de s’en sortir», a ajouté José Luis Silva.

Un général de l’armée de l’Air fait allégeance à Guaido
Un général de division de l’armée de l’Air vénézuélienne a annoncé samedi qu’il ne reconnaissait plus “l’autorité dictatoriale” de Nicolas Maduro et faisait allégeance au président autoproclamé Juan Guaido, dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux.

Un soutien de taille. Un général de division de l’armée de l’Air vénézuélienne a annoncé ce samedi qu’il ne reconnaissait plus « l’autorité dictatoriale » de Nicolas Maduro et faisait allégeance au président autoproclamé Juan Guaido, dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux.
« Je vous informe que je ne reconnais pas l’autorité dictatoriale de Nicolas Maduro et que je reconnais le député Juan Guaido comme président du Venezuela », affirme le général Francisco Yanez, qui se présente comme directeur de la planification stratégique de l’Armée de l’Air. Ce ralliement intervient quelques heures avant de nouvelles manifestations de l’opposition pour exiger le départ de Nicolas Maduro

Il affirme que “90 pour cent des forces armées (..) ne soutiennent pas le dictateur mais le peuple du Venezuela“.
Ce ralliement intervient quelques heures avant de nouvelles manifestations de l’opposition pour exiger le départ de Nicolas Maduro.

Estimant que “la transition vers la démocratie est imminente“, le général affirme que “continuer à ordonner aux forces armées de continuer à réprimer notre peuple, c’est continuer avec les morts de faim et de maladies, et – Dieu nous en préserve – les combats fratricides”.
Il dit avoir été informé par des “camarades démocrates” du groupe aérien présidentiel, responsable des déplacements de Maduro, que celui-ci “tenait prêts deux avions” en permanence. “Qu’il s’en aille!“, a-t-il lancé.

A Lire aussi  La fin de la dictature, le Venezuela ouvre "une nouvelle page". Suivez toute l'actualité sur Afrique L'Adulte

Il s’agit du premier militaire de ce rang à se rallier publiquement à Guaido, alors que Maduro compte sur le soutien déterminant des forces armées pour se maintenir au pouvoir. Jusqu’ici, seul un colonel, attaché de défense aux Etats-Unis, avait franchi le pas.

About Mohammed Gherrabi

Check Also

Venezuela: Raynell Martinez, considère Nicolás Maduro comme un usurpateur et se met sous les ordres de Juan Guaidó

Depuis l’exil, Martínez a publié une vidéo appelant l’union des forces armées à “libérer le …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *