JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
Home / COOPÉRATION / USA: La Covid-19 continue de dicter sa loi…Les partisans de Donald Trump descendent dans la rue

USA: La Covid-19 continue de dicter sa loi…Les partisans de Donald Trump descendent dans la rue

La Covid-19 continue de dicter sa loi…Les partisans de Donald Trump descendent dans la rue.

La pandémie liée au nouveau coronavirus continue de dicter sa loi aux Etats-Unis. Les derniers chiffres rendus publics font état de 170.000 nouveaux cas en 24 heures. Ce vendredi, 1.301 décès ont été enregistrés chez des malades du Covid-19 aux Etats-Unis.

Les partisans de Donald Trump descendent dans la rue

Les partisans du président Donald Trump descendront dans la rue samedi pour soutenir ses accusations infondées de fraude électorale, alors qu’il s’apprête à lancer une série de recours juridiques de longue haleine pour renverser la victoire du président élu Joe Biden.
Trump a fait peu de progrès dans les tribunaux avec ses poursuites et pour la première fois vendredi, il a commencé à paraître douteux sur ses perspectives, disant aux journalistes « le temps nous dira » qui occupe la Maison Blanche à partir du 20 janvier.

Des manifestations de partisans de Trump à Washington et dans d’autres villes devraient être incluses dans des manifestations publiques pour soutenir les partisans du président, des personnalités d’extrême droite et des membres de la milice des Oath Keepers et des Proud Boys pour qu’ils restent au pouvoir.

Certains groupes de gauche prévoient des contre-manifestations à Washington et dans d’autres villes.

Les organisateurs ont donné plusieurs noms aux rassemblements, notamment le Million Maga March, Trump et Stop the Steel. MAGA est une connaissance du slogan de la campagne Trump «Make America Great Again». Trump a donné son soutien en tweetant.

La Covid-19 continue de dicter sa loi

A en croire les précisions apportées sur cette situation, le rythme de contamination progresse bien plus vite avec un million de nouveaux cas en une semaine. Dans la ville de New-York, le taux de positivité augmente au quotidien. Ce vendredi, il a dépassé le seuil des 3%. Face à cette situation inquiétante, des dispositions ont été prises par les autorités de cette région de l’Amérique.

New-York prend ses dispositions A partir de ce vendredi, les bars et restaurants seront fermés dès 22 heures selon l’annonce qui a été faite par le gouverneur de New York, Andrew Cuomo. Le maire quant à lui, a averti les parents de la fermeture dès lundi des écoles sur son territoire. Mais malgré toutes ces données, le président américain ne semble pas prêt à autoriser un confinement.

« Il va falloir qu’on ferme tout« , a prévenu vendredi Michael Mina, épidémiologiste à Harvard, lors d’un point presse téléphonique. « Et si on ne ferme pas tout ou si on ne trouve pas autre chose à faire, Thanksgiving va conduire à une nouvelle explosion massive de cas ».

Donald Trump contre un confinement

Donald Trump a fermement exclu cette hypothèse. « Quoi qu’il se passe à l’avenir (…) cette administration n’imposera pas de confinement« , a déclaré le président républicain. A la place, il a promis que la distribution des premières doses d’un vaccin pour les personnes à risque était « une affaire de semaines« , a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse qu’il a organisée dans les jardins de la Maison-Blanche ce vendredi.

La nièce de Donald Trump, Mary s’inquiète « de ce qu’il va faire »

L’actuel président américain Donald Trump, n’a pas encore, et n’est pas prêt de digérer si vite son échec face à son challenger démocrate Joe Biden. La multiplication de ses tweets dénonçant les fraudes électorales et les différentes actions lancées en justice, en sont la preuve tangible. Et pour se faire entendre, le milliardaire newyorkais est capable de tout, à en croire sa nièce Mary Trump, (la fille de Fred Trump Jr. – le frère aîné de Donald Trump)  qui s’est confiée au quotidien britannique The Guardia.
Même si plusieurs membres de la famille politique et biologique de Trump, l’ont invité à reconnaître son échec, sa nièce estime au contraire qu’il ne le fera pas. Pour cette dernière, son oncle est capable de tout, juste pour pourrir la vie à son successeur. « Je m’inquiète de ce que Donald va faire pendant ses derniers instants à la tête du pays. Il ira aussi loin qu’il le pourra pour mettre des bâtons dans les roues de la nouvelle administration, puis il graciera bon nombre de personnes, et signera une rafale de décrets. N’oubliez pas qu’il sera également toujours en charge de la gestion américaine de la pandémie. Il pourrait y avoir un million d’Américains morts d’ici à l’investiture de Joe Biden, » a confié Mary Trump.

« Il va veiller à tout détruire sur son passage »

Confirmant les opinions de plusieurs observateurs, la fille de Fred Trump Jr., qualifiant son oncle de « cruel », a indiqué qu’il mettra tout en œuvre pour que la transition entre lui et Joe Biden ne se passe pas dans de bonnes conditions. « Il va veiller à tout détruire sur son passage, entraînant tout ce qu’il peut dans sa chute, j’ai toujours su à quel point il était cruel » a déclaré la quinquagénaire.

Trump pourrait se retrouver en prison

La psychologue clinicienne estime tout de même que Donald Trump lui-même ne sortira pas indemne de cette situation qui risque de le compromettre. Il pourrait se retrouver en prison. «Je suis désolée, a commencé Mary Trump en riant. Je pense honnêtement qu’il se voile la face. C’est tellement absurde de croire qu’il va pouvoir mener une campagne depuis la prison.» Avant de tempérer : «Peut-être qu’il pourrait, à vrai dire. Je ne sais pas.» a-t-elle déclaré sur ‘’The Dean Obeidallah Show’’ concernant un possible retour de Trump en 2024.

« L’homme le plus dangereux du monde »

Ce n’est pas la première fois que Mary Trump critique publiquement son oncle, qu’elle trouve «profondément égoïste». Cette psychologue clinicienne avait d’ailleurs déjà dépeint un portrait accablant de Donald Trump dans Trop et jamais assez, paru le 7 octobre. Elle y reproche à sa famille d’avoir créé «l’homme le plus dangereux du monde».

Toujours selon Mary Trump, le père de Donald Trump, Fred Trump Sr., agent immobilier, était obsédé par la victoire. «La vie était un jeu où le gagnant remporte tout, racontait-elle à Brut en octobre. Il traitait sa famille de cette façon. Cela signifie qu’il ne pouvait y avoir qu’un seul gagnant et que tous les autres étaient des perdants, et être un perdant était sévèrement puni. C’est la façon dont Donald aborde tout

About gherrrabi

Check Also

Algérie: Partage des vaccins avec la Tunisie… « la poudre aux yeux »

L’Algérie avait promet qu’elle partagera son premier lot de vaccin anti-Covid-19 avec la Tunisie, en …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *