JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
Breaking News
Home / COOPÉRATION / Urgent / Coronavirus: L’automédication avec l’antipaludique (la chloroquine), cause d’énormes dégâts au Nigeria

Urgent / Coronavirus: L’automédication avec l’antipaludique (la chloroquine), cause d’énormes dégâts au Nigeria

 

Coronavirus: L’automédication avec l’antipaludique (la chloroquine) fait des ravages au Nigeria.

En Afrique, on se rue sur la chloroquine

L’annonce que cet antipaludéen pourrait soigner les malades atteints du Covid-19 a créé une inflation de la demande. Au Sénégal, au Bénin, au Cameroun et au Burkina Faso, c’est la ruée chez les vendeurs de médicaments, sur les marchés informels ou dans la rue, pour se procurer de la chloroquine. L’annonce, par plusieurs pays qui ont effectué des essais cliniques, que cet antipaludéen pourrait soigner les malades atteints du Covid-19, a créé une hausse de la demande de ce médicament bien connu en Afrique.

Au Nigeria, l’usage de la chloroquine en vue du traitement du coronavirus crée d’énormes dégâts. Le pays a notifié deux cas d’empoisonnement à la chloroquine le samedi.
Les autorités sanitaires mettent en garde les Nigérians contre l’automédication. En effet, la demande de la chloroquine a augmenté à Lagos, une ville de vingt millions d’habitants. «Deux personnes ont été hospitalisées à Lagos pour des overdoses de chloroquine » a affirmé Oreoluwa Finnih, assistante sanitaire du gouverneur de Lagos au média anglais Bloomberg. « S’il vous plaît, ne paniquez pas », a-t-elle écrit par SMS.

« La chloroquine est encore en phase de test en combinaison avec d’autres médicaments et n’a pas encore été vérifiée comme traitement préventif ou option curative ». Egalement, le Centre de contrôle des maladies du Nigeria a prévenu que l’Organisation mondiale de la santé n’a pas validé l’utilisation de ce médicament pour traiter le virus. Le Nigeria enregistre déjà 22 infections au covid-19 le samedi.

Au préalable, Donald Trump a affirmé que la chloroquine et l’hydroxychloroquine, s’étaient montrés « extrêmement prometteurs » pour traiter cette pandémie. Selon le président américain, la prise simultanée de ces deux médicaments permettrait d’éradiquer le coronavirus. Du coup, certains hôpitaux ont commencé à entreposer de l’hydroxychloroquine, et des institutions médicales s’apprêtent à mener d’autres études. Cependant, les scientifiques restent sceptiques face à cette déclaration de Donald Trump.

Egalement au Togo, la demande en chloroquine augmente selon un pharmacien cité par Togoweb. Le Togo enregistre au total 16 cas du coronavirus le samedi 21 mars 2020. « Personnellement je n’en vends pas et ce que je conseille aux Togolais c’est d’éviter à tout prix l’automédication. A l’étape actuelle, les scientifiques ne sont pas encore sûrs de l’efficacité du médicament. Il faut privilégier les mesures barrières qui sont de mises », conseille le Pharmacien.

Depuis quelques années, la chloroquine n’est plus la solution exploitée pour traiter le paludisme. Néanmoins, certaines pharmacies en font des stocks pour traiter des patients qui résistent à d’autres médicaments antipaludiques.

About gherrrabi

Check Also

Cameroun: La menace terroriste plane sur la CAN 2021, l’Algérien, Mourad Bouakkaz, ancien terroriste et agent du (DRS) [Vidéo]

Un homme averti en vaut deux Mourad Bouakkaz, ancien terroriste et agent du (DRS) vient …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *