JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
Breaking News
Home / COOPÉRATION / Union africaine/ Antisémitisme viscéral : L’Algérie entre en Confrontations avec Israël en rejetant son Statut bien dû d’observateur

Union africaine/ Antisémitisme viscéral : L’Algérie entre en Confrontations avec Israël en rejetant son Statut bien dû d’observateur

Union africaine: L’Algérie rejette le statut d’observateur d’Israël…L’Algérie entre en Confrontations avec Israël et Rejette son Statut bien dû d’observateur à l’union Africaine.

L’Algésario: le « deux en un »; l’Algérie et son appendice polisarien… Antisémitisme viscéral

Après près de 20 ans d’efforts diplomatiques, Israël a obtenu jeudi le statut d’observateur auprès de l’Union africaine (UA). Israël détenait auparavant le statut d’observateur auprès de l’Organisation de l’unité africaine (OUA), mais a été longtemps contrecarré dans ses tentatives de le récupérer après la dissolution de l’OUA en 2002 et son remplacement par l’UA. « Cela corrige l’anomalie qui existe depuis près de deux décennies et constitue une partie importante du renforcement du tissu des relations étrangères d’Israël », a déclaré un communiqué du ministère israélien des Affaires étrangères.

Toutefois, cette accréditation n’a pas été du goût d’Alger qui dans un communiqué ce lundi l’a dénoncé. « La récente décision du président de la Commission de l’Union Africaine (UA) d’accueillir un nouvel observateur qui relève de ses prérogatives administratives n’est pas de nature à altérer le soutien constant et actif de l’organisation continentale à la juste cause palestinienne », a déclaré le ministère algérien des Affaires étrangères dans un communiqué sans nommer expressément Israël.

Prise sans le bénéfice de larges consultations

D’après Alger, cette décision a été prise unilatéralement par le bureau de la Commission de l’UA sans avoir consulté les Etats membres de l’organisation, en violation des principes de l’acte constitutif de l’UA. « Prise sans le bénéfice de larges consultations préalables avec tous les États membres, cette décision n’a ni la vocation, ni la capacité de légitimer des pratiques et comportements dudit nouvel observateur qui sont totalement incompatibles avec les valeurs, principes et objectifs consacrés dans l’Acte Constitutif de l’Union Africaine », a estimé le ministère.

Un non-évènement

La diplomatie algérienne a également déploré l’« agitation médiatique » qui a entouré l’accréditation qui selon elle « relève davantage du non-évènement ». « Les modes de fonctionnement de l’Union africaine ne permettent aucune possibilité pour les 87 États observateurs extra-Africains d’influencer les positions de l’Organisation continentale, dont la détermination est la compétence exclusive de ses États membres », a insisté le ministère.

De l’Union africaine aux Jeux olympiques

Une nouvelle illustration de la sensibilité du sujet en Algérie est venue des Jeux olympiques de Tokyo en cours, où le judoka algérien Fethi Nourine a déclaré forfait pour ne pas avoir à affronter un adversaire israélien, en excipant de son soutien à « la cause palestinienne ». Fethi Nourine a été suspendu par la Fédération internationale de judo (IJF) et son accréditation lui a été retirée. L’affaire, très commentée sur les réseaux sociaux, a déclenché des débats passionnés.

Si beaucoup d’internautes ont applaudi le « courage » du judoka algérien, d’autres en revanche auraient préféré qu’il affronte l’Israélien Tohar Butbul afin de le battre. « Le judoka algérien avait le devoir de combattre l’Israélien, le vaincre et ainsi défendre ses couleurs nationales et remporter une victoire pour l’Algérie et pour la Palestine. En quoi son retrait est-il bénéfique pour la cause palestinienne ?« , s’est interrogé le quotidien arabophone El Fadjr.

L’hypocrisie algérienne:  en 2017, l’Algérie avait affronté Israël

Le chef de la milice du polisario rencontre discrètement un ministre israélien en Equateur

Le chef de la milice du Polisario a rencontré, mercredi à Quito, en marge de l’investiture du président équatorien Lenin Moreno, le ministre du Likud, Ayoub Kara. Une rencontre discrète qui contredit le discours anti-israélien et la profession de foi «pro-palestinienne» du front séparatiste.
Mais ce qui est étonnant, c’est qu’en marge de l’investiture du nouveau président équatorien, Lenin Moreno, le chef du Polisario rencontre « discrètement » un ministre du Likoud, en l’occurence Ayoub Kara. Brahim Ghali ne savait peut-être pas qu’il allait être pris en flagrant délit de « tchatche » avec le ministre israélien, comme en atteste ce cliché de leur rencontre diffusé par le très sérieux quotidien israélien « The Times of Israël ».

Le quotidien israélien rapporte même la teneur d’un tweet du ministre du Likoud où il affirme avoir été « surpris » de l’accueil « chaleureux » qui lui a été réservé à Quito, à l’issue de cette rencontre qu’il a eue en catimini avec le chef de la milice du Polisario. La photo prise de Brahim Ghali avec le ministre israélien démontre que cette rencontre s’est déroulée dans une ambiance décontractée, prouvant ainsi que le chef du Polisario n’était nullement dans la gêne. Loin s’en faut, Brahim Ghali, à l’instar de son prédécesseur, Mohamed Abdelaziz, profitaient de la moindre occasion pour quémander une photo auprès d’un dirigeant étranger.

Seulement voilà, il se trouve que le dirigeant rencontré mercredi est un ministre israélien. Un représentant d’un Etat israélien que le front Polisario, tout comme le régime algérien, ont toujours vilipendé publiquement, affirmant se mettre du côté du peuple palestinien colonisé et opprimé.

Réaction d’Israël après son adhésion à l’Union africaine

Le ministère israélien des Affaires étrangères, dans son premier communiqué au sujet de son adhésion à l’Union africaine – tel que publié ci-dessous – a écrit que l’Union africaine comprend 54 pays.

Ledit communiqué a été modifié par une certaine presse

A lire aussi:

Israël obtient le statut d’observateur à l’Union africaine, 20 après… Est la bienvenue

About gherrrabi

Check Also

NAISSANCE D’UNE « AUTRE ISABELLE LA CATHOLIQUE » SON INSPIRATION EST…LE MAROC ! By Karima Kaddouri©

Je ne reprends comme à mon habitude aucunement les écrits journalistiques de cette dernière ou …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *