JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
Home / COOPÉRATION / Steve Bannon, ex-conseiller de Trump et « conseiller informel » du parti de Marine Le Pen sanctionné par Twitter et YouTube, après qu’il a proféré des appels au meurtre

Steve Bannon, ex-conseiller de Trump et « conseiller informel » du parti de Marine Le Pen sanctionné par Twitter et YouTube, après qu’il a proféré des appels au meurtre

L’ex-conseiller de Trump et « conseiller informel » du parti de Marine Le Pen sanctionné par Twitter et YouTube, après qu’il a proféré des appels au meurtre.

L’ancien conseiller de Donald Trump à la Maison-Blanche, Steve Bannon est aussi « conseiller informel » du parti de Marine Le Pen « Rassemblement national ». En effet,  Steve Bannon a dépassé les bornes sur Twitter ce jeudi 5 novembre. La plateforme a suspendu définitivement un compte lui appartenant après un live sur les élections américaines où il a proféré des appels au meurtre, comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessus.

Dans cette vidéo, après avoir faussement affirmé que la victoire allait au président Trump, Steve Bannon s’en était pris à Anthony Fauci, directeur de l’Institut des maladies infectieuses, ainsi qu’au patron du FBI Christopher Wray, affirmant vouloir « embrocher leurs têtes au bout de piques » et les placer « de chaque côté de la Maison Blanche en signe d’avertissement aux bureaucrates fédéraux. »

«Le compte @WarRoomPandemic a été définitivement suspendu pour avoir enfreint les règles de Twitter, en particulier notre politique sur la glorification de la violence», a indiqué Twitter dans un communiqué. YouTube, qui appartient à Google, a mentionné pour sa part qu’il a supprimé la vidéo et donné au compte un «avertissement», ce qui désactive temporairement le téléchargement pendant au moins une semaine. «Nous avons supprimé cette vidéo, car elle enfreint notre politique contre l’incitation à la violence. Nous continuerons d’être vigilants pendant que nous appliquons nos politiques pendant la période postélectorale», a dit Alex Joseph, porte-parole de YouTube, par communiqué.

Les liens entre RN et Steve Bannon

Les internautes ont dénoncé la rhétorique guerrière du chantre de l’extrême droite, et les Français n’ont pas manqué de rappeler que Steve Bannon était aussi proche du Rassemblement national. En effet, celui-ci se décrit comme “un conseiller informel” du parti de Marine Le Pen.

En 2018, ils s’affichaient même côte à côte lors d’un congrès du Front national, à quelques mois des élections européennes. Dans un documentaire réalisé par Alison Klayman, “Steve Bannon, le grand manipulateur”, il rencontrait même confidentiellement des cadres du parti dans un hôtel de Londres pour parler du financement des européennes.

Frédéric Lefebvre avait publié, le 11 mai 2019 sur Facebook une « lettre ouverte » demandant l’ouverture d’une commission d’enquête parlementaire sur le RN « pour intelligence avec une puissance étrangère ».

L’ex-ministre et ex-député sarkozyste, cofondateur avec l’actuel ministre de la Culture Franck Riester du parti de centre-droit Agir, allié de la majorité présidentielle, estime que le Rassemblement national « joue contre les intérêts de la France ». Son appel a été relayé dimanche sur Twitter par plusieurs parlementaires, dont le sénateur socialiste du Val d’Oise Rachid Temal, le député Agir du Nord Vincent Ledoux ou encore le député La République en Marche (LaRem) de la Loire Jean-Michel Mis.

Steve Bannon raconte les coulisses de sa rencontre « secrète » avec les dirigeants du Rassemblement National – Vidéo

Envoyé spécial: Le stratège de l’ombre

About gherrrabi

Check Also

Sahara marocain: Sonnés de partout, l’Algérie et le front polisario de plus en plus acculés par la communauté internationale… L’historien, Koné Abdoulaye

Le soutien international massif à l’initiative marocaine d’autonomie au Sahara déconstruit aujourd’hui le malsain rêve …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *