JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
Home / COOPÉRATION / Scandale: Le champion olympique algérien du 1 500 mètres Taoufik Makhloufi lance un cri de détresse depuis l’Afrique du Sud

Scandale: Le champion olympique algérien du 1 500 mètres Taoufik Makhloufi lance un cri de détresse depuis l’Afrique du Sud

Le champion olympique algérien du 1 500 mètres Taoufik Makhloufi lance un cri de détresse depuis l’Afrique du Sud.

Le champion olympique, l’algérien Taoufik Makhloufi s’est rendu à Johannesburg, en Afrique du Sud, pour préparer les Jeux olympiques de Tokyo 2020. Mais suite à la propagation du coronavirus, l’événement a dû être reporté à l’an prochain. La suspension des liaisons aériennes et maritimes n’ayant pas tardé à suivre, Taoufik Makhloufi s’est retrouvé depuis coincé dans ce pays étranger.
Toujours sur son compte Twitter, le champion de 2012 du 1 500 mètres à Londres regrette que, depuis la fermeture des frontières pour des mesures sanitaires, le gouvernement algérien n’ait cherché aucune solution pour le rapatrier.

Le champion olympique Taoufik Makhloufi âgé de 32 ans regrette aussi l’absence d’un geste de soutien de la part des « pouvoirs publics », dénonçant sa marginalisation aussi bien en tant que citoyen qu’en tant que représentant de son pays.

A noter que beaucoup de sportifs algériens sont toujours bloqués en Arabie saoudite. Parmi eux, l’entraîneur Kheïredine Madoui qui ne cesse d’ailleurs de réitérer son appel aux autorités locales, pour procéder à leur rapatriement.

Selon cet entraîneur, les sportifs en question ont « créé un groupe sur l’application mobile Watsapp, qui s’appelle Algériens du Royaume ». Un forum numérique grâce auquel ils restent en contact et s’informent mutuellement des nouveautés liées à l’opération de rapatriement qu’ils attendent. Le coach Kheïredine Madoui parle d’une cinquantaine de sportifs algériens demandant à rentrer à leur pays.

Taoufik Makhloufi, n’a pas été et n’est pas un ramassis de lèche-bottes comme « Salima Souakri » nommée par la mafia politico militaro financière algérienne comme Secrétaire d’Etat, auprès du ministre de la Jeunesse et des Sports malgré pour services rendus (voir photo) son maigre palmares en comparaison avec celui de Taoufik Makhloufi. En effet, (Salima Souakri a été championne d’Afrique à douze reprises et a participé à quatre éditions de Jeux olympiques (2004-2000-1996-1992)), chargée du sport d’élite et « Hassiba Boulmerka » était grassement payée pour s’attaquer au Maroc (un bonus de 600 hectares et autres…) (voir article).

Salima Souakri

 

Lire aussi:

Algérie: L’ancienne championne de l’athlétisme algérien Hassiba Boulmerka mise en demeure au sujet de sa concession agricole de 600 hectares à Ouargla

Algérie: L’ancienne championne de l’athlétisme algérien Hassiba Boulmerka mise en demeure au sujet de sa concession agricole de 600 hectares à Ouargla

About gherrrabi

Check Also

En France, trois morts dans une attaque au couteau à proximité de l’église Notre-Dame à Nice.

Une attaque au couteau s’est produite ce jeudi 29 octobre au matin, a fait trois …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *