JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
Home / COOPÉRATION / Sahara Marocain: Quand Human Rights Watch (HRW), se porte caution de l’enlèvement et la séquestration d’une jeune fille sahraouie…

Sahara Marocain: Quand Human Rights Watch (HRW), se porte caution de l’enlèvement et la séquestration d’une jeune fille sahraouie…

Sahara Marocain: Quand Human Rights Watch (HRW), se porte caution de l’enlèvement et la séquestration d’une jeune fille sahraouie…

Affaire d’enlèvement, séquestration

La police d’#Es_Semara, a fait avorter une affaire d’enlèvement d’une fille mineure.

La police judiciaire relevant de la ville d’Es-Semara, une des provinces marocaines de la région de Laâyoune-Sakia El Hamra, a réussi à arrêter,  deux individus impliqués dans une affaire d’enlèvement et de séquestration d’une jeune fille mineure.

Human Rights Watch (HRW) , cautionne l’enlèvement et la séquestration de la jeunes fille….

Version dictée par les généraux algériens et récitée par Human Rights Watch

Les rapports à charge contre le Maroc signé Human Rights Watch, concocté sur la base de la source unique et inique, et où la victime est étrangement diabolisée et le bourreau, étonnamment innocenté.

Une vidéo expose des violences policières |Human Rights Watch
Une vidéo montrant le passage à tabac par la police marocaine de deux « activistes » du Sahara devrait faire l’objet d’une enquête approfondie, a déclaré aujourd’hui Human Rights Watch, qui a récemment authentifié l’enregistrement et confirmé les détails de l’affaire.

Selon toujours Human Rights Watch, les deux victimes semblent désarmées et n’offrent aucune résistance.

Cette vidéo fait l’effet contraire de ce qui a été rapporté par Human Rights Watch.

La vidéo ne sera jamais diffusée par Human Rights Watch.

La répression et les exactions graves perpétrées par l’Algérie et de son appendice Polisarien à l’encontre de la population de ces camps sous la responsabilité de l’Algérie.

Lire aussi:

Genève / CDH: Fadel Breika, opposant du polsario, met à nu l’entière responsabilité de l’Algérie dans la répression des sahraouis séquestrés dans les camps de Tindouf.

About gherrrabi

Check Also

CDH: La pandémie est un « prétexte » utilisé par certains Etats pour réprimer et abolir les libertés, déplore l’ONU

Le secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres a déploré lundi que l’épidémie de Covid-19 soit …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *