JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
Breaking News
Home / COOPÉRATION / Sahara Marocain: l’Algérie Attaque l’Arabie Saoudite et le Qatar pour leur Soutien à la Marocanité du Sahara

Sahara Marocain: l’Algérie Attaque l’Arabie Saoudite et le Qatar pour leur Soutien à la Marocanité du Sahara

Sahara Marocain: l’Algérie Attaque l’Arabie Saoudite et le Qatar pour leur Soutien à la Marocanité du Sahara…
La mafia militaro-politico-financière algérienne lance des attaques à gauche et à droite après les grands succès de la diplomatie marocaine. La folie des militaires les amène à s’en prendre aux partenaires du Maroc.
Le régime militaire algérien, aveuglé par sa haine éternelle envers le Royaume et son intégrité territoriale, a mobilisé sa presse pour critiquer les déclarations des pays du Golfe, hier à l’ONU, concernant leur soutien au Sahara marocain, ainsi que l’invitation de l’Algérie à participer aux tables rondes pour être partie intéressée au conflit inventé.

La mafia militaro-politico-financière algérienne arme sa presse contre l’Arabie Saoudite et le Qatar

Le journal algérien « Ennahar » a estimé que les déclarations des représentants permanents des pays du Golfe à l’ONU concernant le Sahara marocain, ne sont rien de plus que « des polémiques stupides et des illusions visant à tromper l’opinion publique internationale, émises par des pays qui ont largement contribué à la poursuite de la fragmentation du monde arabe. »

Depuis quand les déclarations d’un ambassadeur permanent de pays souverains comme le Qatar ou l’Arabie saoudite sont-elles considérées comme des «polémiques et illusions stupides» ? Et depuis quand ces pays ont-ils participé à la fragmentation du monde arabe ? Et avec quelles preuves ?

Hormis accuser pour accuser, le régime militaire ne présente ni ne propose d’alternative pour argumenter sa thèse. En août, le régime militaire a inculpé le Maroc et Israël pour espionnage sans présenter le moindre élément de preuve. Le même mois, il a accusé les deux pays susmentionnés d’avoir provoqué les incendies dans la région kabyle (qui appelle à l’indépendance) également sans présenter de preuves.

Le régime militaire s’est habitué à avoir raison, tout en s’emparant des ressources pétrolières du peuple algérien marginalisé qui est réduit au silence et torturé chaque fois qu’il élève la voix. En conséquence, des milliers d’Algériens meurent en Méditerranée à la recherche d’une vie meilleure, incitant le ministre espagnol des Affaires étrangères, José Manuel Albares, à se rendre à Alger pour s’interroger sur le problème de l’immigration excessive d’Algériens en Espagne.
Le régime militaire mène une sale guerre contre le Maroc depuis des décennies, mais celle-ci s’est encore accentuée après la reconnaissance par la première puissance mondiale, les Etats-Unis, de la marocanité du Sahara, ainsi que l’investissement de ce pays, outre vers la Grande-Bretagne et Israël dans le Sahara marocain. Tout cela a conduit le régime à rompre unilatéralement les relations diplomatiques avec le Maroc, ainsi que la fermeture de l’espace aérien contre les avions militaires et civils marocains, alors que le Maroc tend la main au peuple algérien.
A noter que l’Arabie saoudite a affirmé, jeudi, son soutien aux efforts du Maroc pour parvenir à une « solution politique réaliste » au problème du Sahara, et a confirmé son soutien au plan d’autonomie présenté par le Maroc pour « établir la paix dans la région« .


Pour sa part, le Qatar a renouvelé son soutien à une solution politique, durable et compatible au problème du Sahara marocain dans le cadre de la souveraineté du Royaume du Maroc, lors de la session de l’Assemblée générale des Nations Unies.

About gherrrabi

Check Also

Alpha Condé quitte la Guinée sur « autorisation humanitaire » pour se soigner aux Émirats arabes unis

Les militaires rechignaient jusqu’à présent à laisser partir l’ancien chef d’Etat de 83 ans, redoutant …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *