JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
Home / COOPÉRATION / Sahara Marocain: La chaîne Arte lève le voile sur les fake news du Polisario

Sahara Marocain: La chaîne Arte lève le voile sur les fake news du Polisario

Alors que certains supports médiatiques français se sont empressés de relayer, sans discernement aucun, des informations non vérifiées émanant du “polisario”, la chaîne franco-allemande ARTE, connue pour sa rigueur déontologique, a dévoilé au grand jour la manipulation médiatique à laquelle recourt les séparatistes pour se prévaloir d’une “victoire” qui n’existe que dans son imagination et celle de son soutien l’Algérie.

À défaut de s’engager dans un conflit armé dans le Sahara, le Polisario a choisi la voie des réseaux sociaux pour mener une guerre médiatique contre le Maroc. Une tentative aussi désespérée que ridicule, épinglée par la chaîne franco-allemande Arte.

L’émission «28 minutes», diffusée le 2 décembre sur la chaîne franco-allemande Arte, démonte les fake news véhiculées par le Polisario au sujet des tensions dans le Sahara.

ARTE explique comment l’appareil de propagande du polisario, aidé par l’Algérie mène une véritable guerre médiatique contre le Maroc, en évoquant notamment cette illusion de “bombardements intensifs” en s’appuyant sur des images de conflits anciens en Afghanistan, en Irak et ailleurs.

Une vidéo animée, aussi concise qu’instructive, revient ainsi sur le retour des tensions au Sahara entre le Maroc et le Polisario, expliquant en préambule que celui-ci s’accompagne «comme dans tous les conflits de son lot d’intox et de fausses informations».

En l’occurrence, la campagne médiatique, menée tambours battants par le Polisario, après l’intervention des FAR, le 13 novembre, pour rétablir le trafic entre El Guerguerate et la frontière mauritanienne, invente des exploits militaires à défaut d’en recenser.

«En réaction, les partisans de l’indépendance du Sahara occidental ont cherché à mettre en avant la vigueur de leur opposition militaire à Rabat quitte à emprunter des images sans aucun lien avec l’actualité ou avec la région», analyse-t-on sur Arte, preuves à l’appui. «L’armée du désert continue de viser les bases d’occupation marocaines»…

Un titre parmi d’autres cité dans l’émission d’Arte, qui pointe du doigt RASD Presse, «page facebook suivie par 15.000 personnes», qui a posté ce pseudo article le 16 novembre.

«Deux jours plus tard, un nouveau message cite Russia Today (RT) comme source. Le jour suivant des bombardements intensifs sont évoqués», annonce-t-on.

Ceci avant de porter l’estocade finale aux communicants du Polisario. «Toutes ces images de tirs de missiles proviennent en fait de la communication de l’armée algérienne. L’une date d’avril 2019 et les deux autres de janvier et mai 2020. Mais dans aucun cas, ces tirs ne sont récents ou ne visaient l’armée marocaine».

À titre d’exemple de cette grossière guerre médiatique qui ne maîtrise visiblement pas encore les ficelles du web, «une vidéo postée par un autre compte pro sahraoui, qui totalise des milliers de réactions sur facebook, montrerait également des tirs de missiles visant les Marocains». L’émission «28 minutes» les épingle en montrant la réalité.

«On retrouve cette vidéo sur Youtube en mai 2018 et en février 2019 mais son origine reste encore inconnue». Ce que Arte ne dit pas, en revanche, c’est que les communicants du Polisario sont les apprentis de leurs maîtres algériens.

Et en matière de fake news, même la présidence algérienne en commet comme en atteste la lettre apocryphe attribuée à la chancelière allemande, Angela Merkel, au sujet de la rémission du président Tebboune.

Pis, les services algériens, incompétents et dépassés, diffusent des fake news au lieu de renseignements, y compris aux centres de décisions à Alger qui n’ont aucune vue réelle sur la situation, aussi à bien à l’intérieur de l’Algérie que dans les pays frontaliers.

Lire aussi:

Situation des droits de l’homme en Algérie / La résolution du Parlement européen, fait réagir des partis politiques algériens (pro-pouvoir)

About gherrrabi

Check Also

Algérie: Belkacem Zeghmati prépare une loi sur la déchéance de la nationalité à l’encontre de la diaspora algérienne

La mafia militaro-politico-financière algérienne, ne pas savoir à quel saint se vouer… Cette « initiative » survient …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *