JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
Breaking News
Home / COOPÉRATION / Sahara Marocain: 1ère édition des “Africa Business Days – Dakhla Round”

Sahara Marocain: 1ère édition des “Africa Business Days – Dakhla Round”

Sahara Marocain: 1ère édition des “Africa Business Days – Dakhla Round”

Dakhla 12 novembre 2021 : Tenue de la 1ère édition des “Africa Business Days – Dakhla Round” mettant la Gambie à l’honneur, 1er pays ayant ouvert un Consulat Général à Dakhla.

La 1ère édition du Forum Economique « Africa business days- Dakhla Round » a été lancée, vendredi à Dakhla, avec pour objectif de développer l’investissement et les échanges commerciaux entre les pays africains et d’accélérer l’intégration économique régionale.

Un événement économique important organisé par la région Dakhla Oued Eddahab, le Centre Régional d’Investissement et la Chambre Africaine de Commerce et de Services.

Initié par le Conseil régional de Dakhla-Oued Eddahab, en partenariat avec la Chambre africaine de commerce et de services (CACS) et le Centre régional d’investissement (CRI), ce business forum qui accueille la République de Gambie comme invité d’honneur, vise à créer un espace de rencontre dynamique et riche en contenu entre les opérateurs économiques marocains, africains et étrangers et à faire prévaloir le pragmatisme commercial, l’intégration économique et le co-développement dans la coopération Sud-Sud.

S’exprimant à cette occasion, l’ambassadeur, directeur général de l’Agence marocaine de coopération internationale (AMCI), Mohamed Methqal a plaidé pour la mise en place de modèles de croissance inclusifs et durables en faveur du continent africain, dans une logique de cohérence, de complémentarité, de responsabilité et de solidarité.

C’est dans cet esprit que le Maroc, en partenariat avec plusieurs pays africains, a mis en place des projets régionaux d’envergure stratégique, a poursuivi M. Methqal, notant que ces projets incarnent, par leur portée ambitieuse et leur impact socio-économique profond, un modèle novateur et pionnier de coopération Sud-Sud pour une croissance durable et inclusive.

Grâce à la vision initiée par SM le Roi Mohammed_VI, prônant une coopération Sud-sud solidaire et agissante, une réelle dynamique nationale s’est mise en place depuis plus de vingt ans, associant à la fois le secteur public, le secteur privé, la société civile et toutes les forces vives du pays pour contribuer à l’émergence d’une Afrique forte, a-t-il souligné.

Cette vision s’inspire des mêmes valeurs de solidarité, de partenariat, de responsabilité et d’ambition visant à promouvoir le partage d’expérience et d’expertise, le co-développement humain et durable et le co-investissement et à multiplier les partenariats gagnant-gagnant au service des populations, a-t-il ajouté.

Pour sa part, l’ambassadrice de la République de Gambie à Rabat, Saffie Lowe Ceesay a indiqué que le nombre croissant de pays d’Afrique et des Caraïbes ayant ouvert leurs représentations consulaires à Dakhla doit être considéré comme un gage de confiance dans la stabilité de la région et les grandes opportunités qu’elle offre.

La Gambie, qui est le premier pays à ouvrir un consulat à Dakhla, a une fois de plus démontré la solidarité et la fraternité unissant les deux Etats, a noté Mme Ceesay, faisant observer que le gouvernement gambien tend à approfondir davantage les relations diplomatiques bilatérales, mais surtout à réaffirmer le soutien total et indéfectible de la Gambie aux droits légitimes de souveraineté du Royaume du Maroc sur l’ensemble de son territoire, y compris le Sahara marocain.

De son côté, le président du Conseil régional, El Khattat Yanja a fait savoir que le processus de développement dans les provinces du Sud est marqué par la réalisation d’importantes infrastructures et de grands projets d’envergure, en vue d’asseoir une économie régionale forte et créatrice d’emplois.

Dans ce sillage, M. Yanja a indiqué que le programme de développement intégré de Dakhla-Oued Eddahab, issu du nouveau modèle de développement des provinces du Sud, couvre tous les secteurs de développement économique, social, culturel et environnemental, permettant ainsi à la région de devenir un hub de premier plan reliant le Maroc à son prolongement africain en offrant des opportunités considérables d’investissement pour les acteurs nationaux, africains et étrangers.

Quant au président de la CACS, Abdemounaim Faouzi, il a souligné que la Chambre œuvre pour faciliter l’implantation des entreprises de la sous-région et du continent, pour leur permettre l’accès aux nombreuses infrastructures logistiques, portuaires et aéroportuaires et pour renforcer leur compétitivité et leur potentiel international.

A cette occasion, trois conventions de partenariat ont été signées entre la Chambre Africaine de commerce et de services et l’Association des lauréats étrangers du Maroc (ASLEM), le conseil régional et la Chambre française du commerce et d’industrie du Maroc.

La première convention permet aux lauréats internationaux du Maroc, devenus entrepreneurs, d’être accompagnés dans leur dynamique de changement d’échelle pour créer des liens d’affaires entre le Maroc et leurs pays d’origine, tandis que la seconde porte sur le marketing territorial, le renforcement des capacités des jeunes et leur insertion professionnelle, alors que la troisième tend à partager les expériences et expertises entre les deux Chambres.

Africa Business Days ambitionne de valoriser le potentiel de la région de Dakhla-Oued Eddahab comme point d’entrée et hub vers l’Afrique, à même de présenter les opportunités d’investissements qu’elle recèle aux investisseurs, afin de les aider à optimiser leur développement dans la région.

Ont notamment pris part à cette rencontre le wali de la région de Dakhla-Oued Eddahab, gouverneur de la province d’Oued Eddahab, Lamine Benomar, le président de la Chambre française de commerce et d’industrie du Maroc (CFCIM), Jean-Pascal Darriet, le Ministre Conseiller, Chargé d’Affaires à l’Ambassade de l’Union des Comores à Rabat, Housni Mohamed Abdou, le président de l’ASLEM, Makan Doucoure, en plus des consuls installés à Dakhla, des élus et des acteurs économiques marocains, africains et étrangers.

About gherrrabi

Check Also

Cameroun: La menace terroriste plane sur la CAN 2021, l’Algérien, Mourad Bouakkaz, ancien terroriste et agent du (DRS) [Vidéo]

Un homme averti en vaut deux Mourad Bouakkaz, ancien terroriste et agent du (DRS) vient …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *