Home / CULTURE / Royaume du Maroc: La Marche Verte, une véritable illustration de la parfaite symbiose entre le peuple marocain et le glorieux Trône Alaouite

Royaume du Maroc: La Marche Verte, une véritable illustration de la parfaite symbiose entre le peuple marocain et le glorieux Trône Alaouite

La Marche Verte, une véritable illustration de la parfaite symbiose entre le peuple marocain et le glorieux Trône Alaouite

Le peuple marocain s’apprête à célébrer ce mardi 6 novembre, une épopée gravée à jamais dans les annales de l’histoire moderne du Royaume, le 43ème anniversaire de la Marche Verte, véritable illustration de la parfaite symbiose entre le peuple marocain et le glorieux Trône Alaouite.

Fruit du génie créateur de feu SM Hassan II, cette épopée brillante et historique a suscité un élan patriotique inégalé et constitue, à juste titre, l’une des étapes les plus marquantes de l’épopée de l’indépendance et du processus de parachèvement de l’intégrité territoriale du Royaume, indique un communiqué du Haut-commissariat aux anciens résistants et anciens membres de l’armée de libération (HCAR).

Il y a quarante-trois ans de cela, rappelle la même source, des foules de volontaires issus des différentes couches sociales représentatives de toutes les régions du Royaume ont répondu à l’appel lancé par feu SM Hassan II et se sont dirigés en toute sérénité vers les provinces du Sud en vue de les libérer du joug de l’occupation espagnole, munis de leur foi en la justesse de leur cause.

Unique en son genre, cette Marche pacifique, qui avait frappé les esprits à l’époque, a illustré la parfaite symbiose entre le génie d’un Roi militant et d’un peuple valeureux et démontré au monde entier la ferme volonté des Marocains de défendre leurs valeurs sacrées et récupérer leur droit spolié ainsi que leur détermination à concrétiser leurs objectifs en brisant les frontières artificielles entre les fils de la même patrie.

Dans le cadre d’un combat national sans répit, multiforme et de longue haleine, le Maroc, Trône et peuple, a consenti durant près d’un demi-siècle, le plus lourd des sacrifices dans sa lutte contre le colonisateur qui a divisé le pays en des zones de tutelle, réparties entre le protectorat français (au centre du Maroc) et le protectorat espagnol (Nord et Sud du Royaume), alors que Tanger a été placée zone internationale, ce qui a rendu la mission de libération du territoire national des occupants plus compliquée et difficile, note le communiqué.

Ainsi, la victoire a été réalisée avec le retour d’exil du héros de la libération, feu SM Mohammed V, et l’illustre Famille Royale, le 16 novembre 1955, brandissant la banderole de l’indépendance. La fin de l’ère du protectorat, relève la même source, marque le début de l’épopée de la lutte pour l’édification d’un Maroc nouveau, dont la libération du reste de son territoire de l’emprise de l’occupation figure à la tête de ses priorités. Ainsi, l’armée de libération a été mobilisée en 1956 dans le sud du Royaume avec l’engagement ferme de parachever l’indépendance de l’ensemble du territoire national. Le processus de libération, entamé durant le règne de feu SM Mohammed V dans la symbiose entre le Trône et le peuple, s’est poursuivi sous le règne de feu SM Hassan II.

A Lire aussi  La main tendue de SM le Roi à l'Algérie: Les réactions fusent à l'international, la presse algérienne s’est vue "divisée"

Le Maroc a ensuite continué son processus de lutte et de résistance en parvenant à récupérer la province de Tarfaya en 1958 et la ville de Sidi Ifni en 1969, un processus couronné par la grande Marche historique le 6 novembre 1975, précise la même source.

Cette Marche témoigne de l’ingéniosité du Roi unificateur qui a réussi de manière civilisée et pacifique qui relève de Sa conviction du droit au recouvrement des provinces du Sud, à hisser, le 28 février 1976, le drapeau national sur le ciel de Laâyoune, annonçant ainsi la fin de la présence coloniale dans le Sahara marocain. Le 14 août 1979, le Maroc récupère la province de Oued Eddahab, une importante étape dans le processus de la glorieuse Marche Verte.

Le Maroc est plus que jamais déterminé à défendre sa souveraineté nationale et son intégrité territoriale sous la conduite éclairée de SM le Roi Mohammed VI, pour faire échouer toutes les manœuvres des ennemis de l’intégrité territoriale du Royaume et défendre ses initiatives visant à clore définitivement le conflit artificiel autour de son Sahara, affirme la même source.

En célébrant le 43-ème anniversaire de la Marche Verte, la famille du mouvement national et des anciens résistants et anciens membres de l’armée de libération, renouvelle dans un climat de liesse, leur loyalisme indéfectible à SM le Roi, réitère sa mobilisation permanente derrière le Souverain pour préserver l’intégrité territoriale et affirme son soutien inconditionnel à l’initiative marocaine d’autonomie dans les provinces du sud, rappelant que cette initiative, qui bénéficie du soutien de la communauté internationale, constitue un outil démocratique qui mettra à terme ce conflit artificiel.

“L’esprit d’unanimité, de symbiose et de sacrifice ayant présidé à la Révolution du Roi et du Peuple que nous célébrons chaque année, le 20 août, anime également les Marocains quand est abordée la question de notre intégrité territoriale”, avait souligné SM le Roi dans Son discours adressé à la Nation à l’occasion du 65ème anniversaire de la Révolution du Roi et du Peuple.

Dans Son discours, le Souverain avait également souligné que “le Maroc maintient son adhésion à la dynamique lancée par le Secrétaire Général des Nations Unies, en collaboration avec son envoyé personnel”.

Cette étape marquante de l’histoire du Royaume est un événement capital et significatif qui retentit dans les esprits des générations actuelles et futures en les imprégnant des valeurs de patriotisme afin de surmonter les défis du présent et du futur.

La célébration de telles épopées nationales est également l’occasion de souligner la nécessité de préserver les valeurs de notre pays et de les inculquer aux générations montantes en vue de renforcer leur sentiment de patriotisme, d’appartenance nationale et d’identité marocaine, conclut le communiqué.

Avec, MAP

About Mohammed Gherrabi

Check Also

Italie: La tragédie des Femmes détenues dans les camps de Tindouf sur le territoire algérien.

Dans la ville de Gardoni Val Trumpia se sont  réunit ce samedi 10/Novembre /2018  plusieurs …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *