JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
Breaking News
Home / COOPÉRATION / Putsch en Guinée : Alpha Condé arrêté, les institutions dissoutes… L’ONU condamne [Vidéos]

Putsch en Guinée : Alpha Condé arrêté, les institutions dissoutes… L’ONU condamne [Vidéos]

GUINÉE : Alpha CONDÉ conduit au camp Makombo par les mutins… Les détails.

Tirs à l’arme lourde ce dimanche matin aux environs du palais présidentiel. Des officiers des forces spéciales avaient pris le palais Sékoutoureya pour cible. Le Président Alpha Conde est entre les mains des hommes du colonel Mamadi Doumbya, il a ensuite été acheminé vers le QG du camp Makombo.

Quelques heures plus tard, des images du président Alpha Condé aux mains des putschistes dirigés par le Colonel Mamadi Doumbya, chef du Groupement des forces spéciales ont été publiées.

Alpha Condé apparaît sur un canapé du palais présidentiel. Le président guinéen est comme sonné, la chemise entre-ouverte, les pieds nus. « Est-ce qu’on a touché à un seul de vos cheveux ? On vous a brutalisé, Excellence? » lui demande un militaire dans une vidéo tournée à Sékoutoureya.

Le Colonel Mamadi Doumbya, un ancien légionnaire de l’armée française est le nouvel homme fort de Conakry. C’est lui qui a pris la tête du peloton des opérations de déposer du pouvoir le Président Alpha Condé (83 ans), à la tête du pays depuis 2010.

Pour rappel: Le Colonel Mamadi Doumbya, chef des mutins avait été arrêté, en mai 2021, au ministère de la Défense suite à une convocation de sa hiérarchie, et transféré au camp dubreka. Le 02 octobre 2018, à l’occasion du 60ème anniversaire de l’indépendance célébrée en présence d’une dizaine de chefs d’Etat, au stade 28 septembre, les guinéens ont découvert avec empathie ce haut gradé de l’Armée avec son unité dont le défilé avait épaté plus d’un. Le Groupement des Forces Spéciales (GFS) est une unité d’élite de l’Armée Guinéenne, composée d’hommes ultra entraînés.

Son arrestation qui n’était pas du goût du sommet de l’armée guinéenne et braquer certains jeunes officiers contre le ministre de La Défense Mamadi Diané et l’entourage immédiat du clan présidentiel.

Des jeunes officiers qui lui vouent respect et qu’il a formés sont allés libérer le Colonel Mamadi Doumbya hier soir samedi et ils l’ont mis devant. Une forte résistance a eu lieu de 11-12 h au camp présidentiel avant que Alpha ne soit lâché par sa garde rapprochée et les tireurs commandos du palais.

Le chef des putschistes a fait ensuite une déclaration pour annoncer la capture du président, la suspension de la Constitution et la fermeture des frontières du pays…

Dans cette vidéo, béret rouge sur la tête et lunette de soleil sur le nez, entouré de deux militaires, Mamady Doumbouya annonce que « la situation socio-politique et économique du pays, le dysfonctionnement des institutions républicaines, l’instrumentalisation de la justice, le piétinement des droits des citoyens, la gabegie financière […] ont amené l’armée républicaine à prendre ses responsabilités vis-à-vis du peuple de Guinée.  »

Il annonce aussi la dissolution de la Constitution, du gouvernement, des institutions et la fermeture des frontières. Enfin, il annonce qu’un « Comité national du rassemblement et du développement, CNRD » a pris le pouvoir.

Antonio Guterres, condamne le coup d’Etat et exige la libération du président Condé

Le secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres a condamné le coup d’Etat en Guinée et appelé à la libération du président déchu Alpha Condé.
Le Chef de l’ONU, Antonio Guterres, a «fermement» condamné dimanche 5 septembre dans un tweet «toute prise de pouvoir» en Guinée «par la force du fusil», alors que des officiers des forces spéciales guinéennes ont affirmé avoir capturé le président et «dissoudre» les institutions.

«Je suis personnellement de très près la situation en Guinée. Je condamne fermement toute prise de pouvoir du gouvernement par la force du fusil et appelle à la libération immédiate du président Alpha Condé», a écrit Antonio Guterres, secrétaire général des Nations Unies .

About gherrrabi

Check Also

Covid: le président sud-africain, Cyril Ramaphosa, appelle à la levée des interdictions de voyager pour cause du variant Omicron (B.1.1.529)

Le président sud-africain, Cyril Ramaphosa, a condamné les interdictions de voyager imposées contre son pays …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *