JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
Home / COOPÉRATION / Province de Boujdour: L’implication de la société civile dans la dynamique de développement… Un Zoom sur Hana Ezzaoui

Province de Boujdour: L’implication de la société civile dans la dynamique de développement… Un Zoom sur Hana Ezzaoui

L’implication de la société civile dans la dynamique de développement au niveau de la province de Boujdour.
L’Association des Journalistes Professionnels et des Agents des Médias a organisé, Ce dimanche 20/12/2020 une Caravane d’Unité au poste-frontière d’El Guerguarat, en soutien à l’intervention glorieuse des Forces Armées Royales (FAR) sur ordre de S.M. le Roi Mohammed VI pour rétablir l’ordre et garantir la sécurité et la stabilité dans cette région stratégique du Sahara marocain.

Lors de notre escale à Boujdour, Nous avons eu le plaisir de rencontrer une femme engagée avec détermination dans l’action sociale, il s’agit de Hana Ezzaoui.

Boujdour était à l’origine un village de pêcheurs implanté autour du phare. Dès 1976 , cette cité a commencé d’affirmer un caractère urbain, appuyé sur une croissance démographique et sur son nouveau port. Émergée du désert, Boujdour est devenue le chef-lieu de la province. Celle-ci a bénéficié du programme « Al Aouda » et « Al Wahda ». L’effort de l’Etat en faveur de cette province est orienté également vers la réalisation des villages de pêcheurs. D’autre part, dès 1976, une unité de dessalement d’eau de mer y a été installée et des recherches ont conduit à la découverte d’eaux souterraines dans les environs de la ville. Cette cité possède un atout : la corniche. Celle-ci est située au sein de la ville et longe la côte. Elle constitue l’un des plus beaux sites de la région Laâyoune – Boujdour. Un projet d’aménagement sectoriel initié est déjà lancé pour cette corniche. Boujdour est une ville au Sahara Marocain, à proximité du cap Boujdour. Elle est bordée par: les provinces de Laâyoune et d’Es Semara au nord, la Mauritanie à l’est, la province d’Oued Ed-Dahab au sud et par l’océan Atlantique à l’ouest. Boujdour possède un atout touristique admirable dans la région, ses plages longues de plusieurs kilomètres attirent tant de touristes. Sans oublier sa célèbre corniche, située dans la ville et qui longe la côte.

Un Zoom sur Hana Ezzaoui

Hana Ezzaoui, une femme engagée avec détermination à faire valoir les nobles valeurs de patriotisme, et de solidarité qui en a fait son cheval de bataille, elle est engagée depuis plusieurs années en faveur de l’environnement et envers le développement socio-économiques au niveau local, régional et national.

Native de Boujdour, dans le Sahara marocain. Titulaire d’un diplôme universitaire en développement institutionnel de l’Université de Layoune. Hana travaille avec High Atlas Foundation (HAF) en tant que facilitatrice participative¹ dans la province de Boujdour depuis 2013. Elle a une expérience de travail avec des associations locales, dans le cadre de création de coopératives et de leur développement.

Hana Ezzaoui, présidente de « l’Association Rawabit [Les liens] pour les œuvres sociales, l’environnement et le développement »  nous a accordé un entretien exclusif.

Hana Ezzaoui, a lancé un appel aux séparatistes en leur rappelant le célèbre appel du défunt roi Hassan II «la patrie est clémente et miséricordieuse».

facilitatrice participative¹: Le facilitateur est un animateur de réunion et le garant que celle-ci soit pleinement satisfaisante pour chacun des participants.

Pour arriver à cette fin, le facilitateur doit assumer plusieurs responsabilités, dont voici un aperçu non exhaustif.

En amont de la réunion :

  • Clarifier la finalité et l’objectif de la réunion;
  • S’assurer que l’objectif à atteindre a du sens pour les participants visés et est motivant;
  • Collecter toute l’information nécessaire pour bien comprendre le contexte et la motivation de cette rencontre;
  • Déceler les freins possibles à l’atteinte de l’objectif. De courts entretiens préparatoires avec quelques participants cible s’avèrent le plus efficace;
  • S’assurer que les bons participants sont invités : ils sont tous nécessaires pour atteindre l’objectif;
  • Construire les étapes de la rencontre et les outils de facilitation pour les franchir avec succès;
  • Communiquer l’agenda de la rencontre aux participants (bien en amont pour leur laisser le temps de s’y préparer).

Pendant la réunion ….facilitateur de réunion participative

  • Rappeler l’agenda et l’objectif de la rencontre;
  • Construire et faire respecter un climat favorable à la bonne tenue de la rencontre;
  • Stimuler le groupe : questionner et reformuler souvent;
  • Utiliser des outils de facilitation qui permettent à la créativité de chacun de s’exprimer;
  • Ecouter ce qui est dit et percevoir ce qui n’est pas dit et mériterait de l’être;
  • Faire des synthèses régulières d’avancement;
  • Créer les conditions pour que chacun s’implique dans le processus et que personne ne reste en position d’observateur;
  • Prendre en note (ou faire prendre en note) les points marquants de l’échange;
  • S’assurer de l’adhésion de tous aux décisions prises;
  • Rester neutre sur le contenu;
  • Valider avec l’ensemble des participants le résultat obtenu;
  • Valider les étapes du suivi.

En aval de la réunion

  • Assurer le maintien et le bon déroulement des étapes du suivi décidées;
  • Penser et agir dans l’intention de rendre le groupe autonome.

Certaines de ces responsabilités sont peu habituelles et difficiles à assurer lorsque nous sommes dans le feu de l’action et immergé dans le contenu. Pourtant, l’expérience montre que ces compétences acquises font gagner du temps et le plus souvent contribuent à développer la confiance entre les partenaires, le ciment de l’efficacité collaborative.

About gherrrabi

Check Also

Sahara marocain: Sonnés de partout, l’Algérie et le front polisario de plus en plus acculés par la communauté internationale… L’historien, Koné Abdoulaye

Le soutien international massif à l’initiative marocaine d’autonomie au Sahara déconstruit aujourd’hui le malsain rêve …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *