JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
Home / COOPÉRATION / Présidentielle américaine: Donald Trump refuse de s’engager à un transfert pacifique du pouvoir

Présidentielle américaine: Donald Trump refuse de s’engager à un transfert pacifique du pouvoir

Présidentielle américaine : Trump refuse de s’engager à un transfert pacifique du pouvoir. « Eh bien, nous devrons voir ce qui se passera », a déclaré le président lors d’une conférence de presse à la Maison Blanche.

À l’occasion de sa traditionnelle conférence de presse tenue à la Maison Blanche, ce dernier a simplement expliqué qu’il fallait attendre de voir ce qui allait se passer avant de se prononcer. Une sortie en guise de réponse à un journaliste qui lui demandait si, quel que soit le résultat des prochaines élections présidentielles, il s’engageait à transférer le pouvoir de manière démocratique et pacifique.

Donald Trump a également déclaré qu’il pensait que le résultat de l’élection pourrait se retrouver devant la Cour suprême des États-Unis, car il a de nouveau mis en doute le vote par correspondance.

Donald Trump fait à nouveau parler de lui pour une déclaration lourde de conséquences. Interrogé par un journaliste sur ce qui se passera après l’élection du 3 novembre, il a eu des mots qui interpellent forcément.
« Je me suis plaint très fortement des bulletins de vote« , a déclaré M. Trump, le républicain. « Et les bulletins de vote sont un désastre. »

Lorsque le journaliste a répondu que « les gens se révoltent« , M. Trump a interféré :

 » Débarrassez-vous des bulletins,- il n’y aura pas de transfert, franchement, il y aura une continuation.  »

Joe Biden, a rétroqué

S’adressant aux journalistes du Delaware, M. Biden a déclaré que les commentaires de Trump sur la transition du pouvoir étaient « irrationnels »
Il a ainsi appelé à la fin de ce système et la mise en place d’une continuation, laissant entendre qu’il souhaite garder le pouvoir. Joe Biden n’a pas tardé à rebondir sur cette sortie, se demandant dans quel pays les Américains se trouvaient actuellement. Même son de cloche chez certains républicains, dont Mitt Romney, qui a affirmé que la transition devait être pacifique.

Donald Trump a refusé hier de s’engager à une transition pacifique du pouvoir s’il perd l’élection. Mitch McConnell, chef de la majorité républicaine au Sénat, a réagi sur Twitter : « Ce sera une transition harmonieuse comme cela a été le cas tous les quatre ans depuis 1792 »

Donald Trump hué lors de l’hommage à la juge Ruth Bader Ginsburg

Le président avait déclaré qu’il nommerait une femme candidate à la Cour ce samedi. Elle remplacera la juge Ruth Bader Ginsburg, décédée vendredi dernier.

Les partisans de M. Trump espèrent que sa nomination, si elle est confirmée par le Sénat américain, renforcera la position des conservateurs sur la plus haute cour du pays dans un avenir proche.

About gherrrabi

Check Also

Le projet de voitures électriques: l’inventeur Rachid Yazami nous a confirmé… et que les discussions préliminaire en cours sont prometteuses….

Prenant part à un webinaire organisé par l’institut CDG, mardi 13 octobre dernier, le chercheur …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *