JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
Home / COOPÉRATION / Préfecture de Skhirate-Témara/ Mers El Kheir: le port du masque rendu obligatoire, l’enclin naturel de solidarité et l’entraide.

Préfecture de Skhirate-Témara/ Mers El Kheir: le port du masque rendu obligatoire, l’enclin naturel de solidarité et l’entraide.

Préfecture de Skhirate-Témara/ Mers El Kheir: le port du masque rendu obligatoire, l’enclin naturel de solidarité et l’entraide.

Les Autorités Locales à Mers El Kheir (Préfecture de Skhirate-Témara) intensifient leurs efforts, dans le cadre de la mise en œuvre des mesures de prévention et de lutte contre la propagation du nouveau coronavirus (Covid-19).
Les efforts des autorités sont centrés notamment sur l’encadrement et le contrôle du respect de la restriction de la circulation, en application des consignes et mesures exigées par les autorités compétentes. Les autorités veillent jour et nuit au respect du confinement par les habitants. Les barrages de contrôle s’assurent de la présence d’un motif valable de déplacement, ainsi que l’autorisation nécessaire à celui-ci.

Le  masque bavette, ce fameux sésame dont le port est devenu obligatoire à compter du 7 avril 2020.

Après avoir sécurisé une production locale de masques de protection, le royaume rend son port obligatoire pour tout déplacement.
Toute personne quittant son domicile, dans le cadre des conditions fixées par l’État d’urgence sanitaire pour lutter contre l’épidémie de Covid-19, est ainsi tenue de porter un masque de protection de type bavette. Les forces de l’ordre ont pour instruction d’appliquer minutieusement les sanctions prévues contre les contrevenants : de un à trois mois de prison et/ou une amende de 300 à 1 300 dirhams, a annoncé le procureur général.

Avant d’en arriver à cette obligation, le royaume a pris soin de sécuriser sa production de masques. « Depuis le début de la crise, les instructions de Sa Majesté ont été d’apprécier la capacité de nos industriels de produire ces masques pour épauler le secteur sanitaire », a expliqué dans une intervention télévisée le ministre de l’Industrie et du Commerce, Moulay Hafid Elalamy (MHE).

Distribution de masques de protection aux forces de l’ordre

Les forces de l’ordre sont, elles aussi, en première ligne face à l’épidémie due au coronavirus. Depuis l’instauration du confinement, Autorités Locales, Gendarmerie Royale, Police Nationale… sont mobilisés pour mener des contrôles à la fois fixes et mobiles, sur l’ensemble du territoire.
Distribution de masques de protection aux forces de l’ordre: un message de soutien, de solidarité, de remerciement et d’encouragement à tous ceux en première ligne dans la lutte contre le virus.
Initiée par M. Nacine Tousani, bénévole, cette opération qui a ciblé les forces de l’ordre qui sont mobilisés jour comme nuit pour mener des contrôles à la fois fixes et mobiles.

Si la crise induite par la pandémie du nouveau coronavirus (Covid-19) a engendré, certes, des répercussions et des retombées socioéconomiques lourdes, il n’en demeure pas moins que cette circonstance exceptionnelle a eu pour effet immédiat de nourrir chez les Marocain(es) cet enclin naturel à la solidarité et l’entraide. Des valeurs constantes qui marquent, en tout temps, la société marocaine.

About gherrrabi

Check Also

Dossier / Algérie: Autopsie d’une Justice-injuste… « non à la justice du téléphone »

Algérie: Les avocats en grève de dimanche jusqu’au 4 octobre pour « une justice indépendante » Plusieurs …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *