JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
Home / COOPÉRATION / ONU – Le Royaume du Maroc désigné membre du Groupe Consultatif du Fonds Central d’Intervention pour les Urgences Humanitaires

ONU – Le Royaume du Maroc désigné membre du Groupe Consultatif du Fonds Central d’Intervention pour les Urgences Humanitaires

Le Royaume du Maroc désigné membre du Groupe Consultatif du Fonds Central d’Intervention pour les Urgences Humanitaires

Le Royaume du Maroc a été désigné par le Secrétaire Général des Nations Unies en la personne de l’Ambassadeur Mohammed Methqal, Directeur général de l’Agence Marocaine de Coopération Internationale, en tant que membre du Groupe Consultatif du Fonds central d’intervention pour les urgences humanitaires.
C’est la première fois que le Maroc sera représenté au sein de cet organe composé de 18 experts ayant pour mission de fournir au Secrétaire Général des conseils et des orientations stratégiques sur l’utilisation et l’impact du Fonds central d’intervention pour les urgences humanitaires (CERF).
Établi par l’Assemblée Générale des Nations Unies en 2006, le CERF est un fonds humanitaire de secours destiné à soutenir les organisations humanitaires pour apporter rapidement aide et assistance aux victimes de catastrophes naturelles, de conflits armés et autres situations d’urgence complexe.

C’est un nouveau signe de reconnaissance et d’hommage à l’action et à l’engagement sincère et infaillible du Royaume du Maroc, sous la Vision solidaire et humaniste de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Que Dieu L’Assiste, en faveur de l’assistance humanitaire aux populations les plus vulnérables, dans les quatre continents. Cet engagement constant s’est récemment matérialisé à travers des actions humanitaires concrètes et à fort impact, tels que la livraison, sur Hautes Instructions Royales, d’équipements médicaux et de médicaments essentiels à vingt-deux pays africains dans le contexte de la COVID-19, ou encore le déploiement d’un hôpital militaire de campagne à Beyrouth dans le sillage de l’explosion qui a dévasté la capitale libanaise le 10 août 2020.
Cette nouvelle nomination vient également s’ajouter aux autres marques de confiance dont bénéficient sur la scène internationale les experts et les compétences marocaines reconnues dans divers domaines dont le domaine des interventions humanitaires et leur gestion.
Fort de sa solide expérience dans le domaine du conseil en stratégie et en management, l’Ambassadeur Mohamed Methqal a pu développer, depuis sa nomination en 2016 par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, en tant que Directeur Général de l’Agence Marocaine de Coopération Internationale, une forte expertise dans la gestion de la coopération sud-sud et de l’action humanitaire, qui figurent parmi les piliers majeurs de la politique étrangère du Royaume du Maroc.
L’Ambassadeur Methqal cordonne les projets à l’international du Royaume en matière de coopération technique et de renforcement des capacités, de l’assistance technique dans la réalisation des projets de développement humain et de déploiement d’actions humanitaires internationales couvrant une dizaine de pays en moyenne chaque année.

Qu’est-ce que le Fonds central d’intervention pour les urgences humanitaires?

Le Fonds central d’intervention pour les urgences humanitaires (CERF) est un fonds humanitaire établi par l’Assemblée générale en 2006 pour faire en sorte qu’une aide humanitaire fiable parvienne plus rapidement aux personnes touchées par les catastrophes naturelles et les conflits armés. Le CERF est alimenté tous les ans par les contributions des gouvernements et du secteur privé et constitue ainsi un fonds commun de réserve en appui à l’action humanitaire.

Les objectifs suivants ont été fixés par l’Assemblée générale:

•Promouvoir une action et une réponse rapides pour éviter les pertes en vies humaines.
•Améliorer la réponse aux besoins urgents.
•Renforcer les éléments de base de la réponse humanitaire.

Le CERF dispose d’un mécanisme de subventions de 450 millions de dollars et d’un mécanisme de prêts d’un montant de 50 millions de dollars. Au cours des cinq premières années, le CERF a mobilisé près de 2 milliards de dollars de subventions auprès de 115 Etats Membres, de deux missions ayant le statut d’observateur et de 14 organisations privées.

Avec, diplomatie.ma

About gherrrabi

Check Also

Algérie: Partage des vaccins avec la Tunisie… « la poudre aux yeux »

L’Algérie avait promet qu’elle partagera son premier lot de vaccin anti-Covid-19 avec la Tunisie, en …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *