Breaking News
Home / COOPÉRATION / Migration: Etre migrant en Algérie [Vidéos]

Migration: Etre migrant en Algérie [Vidéos]

African migrants take shelter under the bridge of a motorway on the outskirts of Algiers, Algeria June 28, 2017. Picture taken June 28, 2017. REUTERS/Zohra.Bensemra -
African migrants take shelter under the bridge of a motorway on the outskirts of Algiers, Algeria June 28, 2017. Picture taken June 28, 2017. REUTERS/Zohra.Bensemra –
Depuis le début de l’année, Alger a expulsé plusieurs centaines de migrants subsahariens à ses frontières sud, confirmant le durcissement de sa politique migratoire. Entre le 3 et le 13 février, plus de 500 personnes ont ainsi été expulsées à la frontière avec le Niger. Arrêtées dans différentes villes algériennes, elles ont été emmenées à Tamanrasset, à 1 800 km au sud d’Alger, où elles ont été retenues dans un camp de préfabriqués pendant plusieurs jours avant d’être emmenées dans des camions jusqu’à la frontière.

Attaqués par des groupes armés

Un autre élément montre qu’Alger a accéléré sa politique d’expulsion. Le 1er mars, les forces de l’ordre ont interpellé plusieurs dizaines d’hommes dans la ville de Ghardaïa, à 600 km au sud d’Alger. Selon les témoignages, la plupart étaient des ouvriers. Ces hommes ont été conduits à la frontière malienne, à proximité de la ville algérienne de Bordj Badji Mokhtar. Ils affirment avoir marché près de six heures dans le désert.

A lire aussi:⇒ Le Mali a rappelé son ambassadeur d’Alger

Les 6 et 7 mars, 125 hommes sont finalement arrivés dans la ville de Gao, dans le nord-est Mali. La plupart étaient de nationalité malienne, les autres venaient de différents pays d’Afrique de l’Ouest. Selon un communiqué de Human Rights Watch (HRW), ils ont été attaqués à plusieurs reprises par des groupes armés sur la route. Certains d’entre eux font partie des quelques dizaines de manifestants qui, le 12 mars, ont violemment protesté devant l’ambassade d’Algérie à Bamako…⇒ La suite

A Lire aussi  Algérie: Le scénario vénézuélien se précise… Un zoom sur les présidentielles 2019


.

About Mohammed Gherrabi

Check Also

Algérie: Farida BESSA, de chargée de mission “directrice de la communication à la Présidence” à femme d’affaires ?

Il est de notoriété publique que chez les Bouteflika on ne démissionne pas, on est …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *