JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
Home / COOPÉRATION / Migration: Des migrants forcés à errer en pleine nuit près de Paris, la police française critiquée

Migration: Des migrants forcés à errer en pleine nuit près de Paris, la police française critiquée

Migration: Des migrants forcés à errer en pleine nuit près de Paris, la police française critiquée.

Sur l’enregistrement posté sur les réseaux sociaux par un journaliste, Remy Buisine, qui affirme que la scène s’est déroulée à 00H30, on voit des migrants, sacs sur le dos et pour certains couvertures à la main, marcher dans les rues tandis qu’on entend un policier crier « dégage, bouge ».


Apres l’évacuation du camp à Saint-Denis, plusieurs centaines de réfugiés se retrouvent sans rien pour dormir, en pleine rue à Paris.

Du côté des autorités, ce choix est assumé.

« Ces camps (de migrants) ne sont pas acceptables« : le préfet de police de Paris Didier Lallement a fait procéder à l’évacuation du vaste campement de migrants situé sous une bretelle d’autoroute au pied du Stade de France à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), où plus de 2 000 personnes s’étaient progressivement installées depuis août. Les exilés doivent être emmenés dans des bus dans différents gymnases et centres d’accueil d’Ile-de-France, après avoir effectué un test au Covid-19.

« Ce n’est sûrement pas l’opération (de mardi) qui a permis de mettre à l’abri l’ensemble des personnes qui sont sur la plaque parisienne« , avait reconnu mercredi le préfet de la région Ile-de-France, Marc Guillaume, lors d’une visite dans un centre d’hébergement d’urgence.

Interrogée par l’AFP, la préfecture de police de Paris n’a pas donné suite. « C’est le travail normal de la police d’éviter les campements sauvages« , a pour sa part souligné une source au sein des autorités de la Seine-Saint-Denis.

Une scène critiquée par les associations

« La police a d’autres missions à accomplir. Son utilisation en réponse à la précarité et à l’errance est un non-sens absolu. Une insulte à la raison« , a réagi Pierre Henry, président de l’association France fraternités.

Lire aussi:

Migration : un nouveau Pacte européen sur la migration et l’asile…Que contient ce Pacte?

About gherrrabi

Check Also

Algérie: « Au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit » , la république du « BF ».

Dans un post sur le réseau social Facebook, la chaîne internationale de la radio algérienne …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *