Home / CULTURE / Maroc / Sommet Africités 2018: Roi Kongo Mfumu Difima: « La RDC doit bien préparer les élections »

Maroc / Sommet Africités 2018: Roi Kongo Mfumu Difima: « La RDC doit bien préparer les élections »

Manikongo (Mwene Kongo en kikongo) est un titre de chef politique (« gérant » ou « premier responsable » du peuple et de son bien-être) chez les peuples kongos, un État dont le territoire s’étendait dans l’Ouest de ce qui est actuellement la République démocratique du Congo, la République du Congo et l’Angola.
Le roi du Kongo, qui est aussi appelé Ntinu (de « refuge » celui qui met le peuple en sécurité), dirigeait le royaume depuis la capitale, laquelle changea au cours du temps : Mfoa, Loango, etc. À l’éclatement du royaume du Kongo dia Loango, succèdent cinq provinces, dont celle de Ne-Vungu d’où est issu Ne-Lukeni, réunificateur du Royaume. C’est lui qui rétablira la capitale à Mbanza-Kongo. Le roi était élu par les bambuta (incorrectement traduit par « anciens », mais signifiant « responsables » des catégories socio-professionnelles, choisis pour leurs compétences locales, régionales, provinciales et nationales).
En marge du sommet Africités 2018 à Marrakech, le Roi Kongo Mfumu Difima, secrétaire général de l’Alliance nationale des autorités traditionnelles de la RDC, s’est prononcé sur les élections prévue le 23 décembre prochains$ dans le pays d’Afrique centrale. Il nous a également parlé du rôle des chefs traditionnels et rois dans la société africaine actuelle.

Avec, pouvoirsafrique

About Mohammed Gherrabi

Check Also

Charif Hamidi, un Marocain nominé au Top 50 “meilleur prof du monde”.

L’équipe Ed4.0 est heureuse d’annoncer que notre cofondateur, M. Charif Hamidi, a été sélectionné parmi …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *