Home / Business / Aéronautique: Le premier forum des compétences du Maroc au Canada

Aéronautique: Le premier forum des compétences du Maroc au Canada

Le premier forum des compétences du Maroc au Canada, exclusivement dédié à l’aéronautique, ouvre ses travaux ce vendredi 05/Octobre/2018 à Skhirat. Ont pris part à ce Forum plus d’une centaine de spécialistes et hauts cadres marocains travaillant dans ce secteur et vivant au Québec.

Dans le cadre de la mise en œuvre de la 13ème Région MeM, le Ministère délégué chargé des Marocains Résidant à l’Etranger et des Affaires de la Migration organise, en coordination avec le Ministère de l’Industrie de l’Investissement du Commerce et de l’Économie Numérique et en partenariat avec AEROMAC le Réseau des Compétences Marocaines en Aéronautique au Canada, une mission économique composée de représentants du Forum Stratégique AERO MONTREAL, présidé par Madame Suzanne BENOIT, et qui réunit l’ensemble des principaux Dirigeants du secteur aérospatial québécois.

AEROMAC, le réseau des compétences marocaines dans l’aéronautique du Canada a été créé en mars 2018 à l’initiative d’Abdelkrim Benatiq, ministre délégué chargé des Marocains résidant à l’étranger (MRE) dans le but d’en faire un levier de développement dans le secteur de l’aéronautique entre le Canada et le Maroc.

AEROMAC, le réseau des compétences marocaines dans l’aéronautique du Canada est présidé par Amal Abhir, cadre au sein du groupe General Electric de Montréal.

Deux conventions de coopération visant le développement de l’aéronautique dans le royaume, ont été signées.

Partenariat scellé ce vendredi 05/10/2018 avec le Canada, à l’occasion du premier Forum aéronautique tenu sous l’égide du réseau des compétences du Maroc établi au Canada et du  ministère marocain chargé des MRE et des affaires de la migration.

Se sont alliés également à ce partenariat, le Groupement des industries marocaines aéronautiques et spatiales (GIMAS) et le ministère marocain de l’Industrie, du commerce, de l’investissement et de l’économie numérique. 

Le Maroc, à travers notamment le ministère des MRE, et le Canada, via le puissant Groupement Aéro de Montréal, ont signé hier soir, à Skhirat, deux conventions de coopération visant le développement de l’aéronautique dans le royaume, où ce secteur connait un essor particulier.

Grâce à cet essor, le Maroc est devenu en 2018 le premier pays exportateur en Afrique de produits aéronautiques, surclassant ainsi l’Afrique du Sud.

Ces deux conventions, les premières du genre à être conclues par le Maroc, ont été signées par les ministres Abdelkrim Benatiq et Moulay Hafid Elalamy, ainsi que par Suzanne Benoît (Aéro Montréal), Amal Abhir (Réseau des compétences du Canada) et Karim Cheikh (GIMAS).

Les ministres Abdelkrim Benatiq et Moulay Hafid Elalamy,  tous les deux ont incité les compétences du Maroc et le groupement Aéro Montréal “qui regroupe 200 unités industrielles” à venir investir dans ce secteur au Maroc.

Le taux d’intégration de l’aéronautique au Maroc a atteint 32% avec une croissance annuelle de 20%. Ce taux atteindra, dans les deux prochaines années, quelque 42%. Le chiffre d’affaires global de ce secteur au Maroc s’élève à 1,5 milliard de dollars.

Le Canada est la troisième puissance mondiale dans la fabrication des produits aéronautiques, en particulier avec l’avion Bombardier.  

L’objectif global de ce forum est de renforcer la mobilisation des compétences marocaines au Canada. Il vise spécifiquement à atteindre les objectifs suivants :

  • Mettre en évidence et développer les opportunités d’investissement productif au Maroc, notamment dans le secteur de l’aéronautique ;
  • Accompagner l’essor considérable de l’industrie aéronautique nationale marquée, durant la dernière décennie, par l’implantation de sociétés de renommée mondiale ;
  • Renforcer la communication et l’échange d’expériences dans ce secteur;
  •  Renforcer les mécanismes de transfert de la technologie aérospatiale vers le Royaume ;
  • Renforcer le rapprochement entre les entreprises canadiennes et le tissu productif marocain, afn de créer des synergies fructueuses autour de projets innovants et d’encourager les investissements canadiens au Maroc, notamment dans le secteur de l’aéronautique.
  • Identifier les futurs ingénieurs aéronautiques de talent, animer les référions sur les innovations de rupture dans le secteur aéronautique et mettre les futurs managers et ingénieurs aéronautiques en contact avec les industriels du secteur ;
  • Constituer une communauté de talents marocains de l’aéronautique et faciliter leur mise en relation avec le monde de l’entreprise au Royaume.
Les Marocains résidant à l’étranger sont estimés à quelque 5 millions de ses ressortissants à l’étranger. Ils présentent un fort potentiel de développement socio-économique pour le Maroc. Selon une étude réalisée par l’OCDE en 2016, sur un échantillon de 2,6 millions de MRE concernés par l’étude dans les pays de l’OCDE, 500.000 MRE ont un diplôme supérieur (bac+5), 7.000 sont des médecins et 50.000 sont des étudiants en mobilité internationale. Ces derniers maintiennent un lien très étroit avec leur pays d’origine, le Maroc, et un sentiment très fort d’appartenance au Royaume. Cela se manifeste par un retour massif au pays durant la période estivale d’été qui concerne chaque été près de 2,8 millions de personnes, ainsi que par un mouvement de transfert de fonds important de plus de 65 milliards de dirhams en 2017, soit une contribution de 6,5% au PIB.

About Mohammed Gherrabi

Check Also

France: L’UDLEF soutien bienveillant mais exigeant à La République en Marche

Cette semaine, le candidat aux Européennes de 2019,  pour l’UDLEF, Marouan Ahrouch, rencontrait le Ministre de l’Economie, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *