Home / COOPÉRATION / Maroc: Angelo Filippini un Italien lié à la mafia calabraise en cavale depuis 22 ans arrêté

Maroc: Angelo Filippini un Italien lié à la mafia calabraise en cavale depuis 22 ans arrêté

C’est au Maroc que le mafieux le plus célèbre d’Italie a été arrêté. Angelo Filippini a été arrêté il y a deux semaines par les autorités de Témara, après 22 ans de cavale

La gendarmerie marocaine a interpellé près de Rabat un Italien condamné dans son pays en 1992 à une peine de prison pour trafic international de drogue et recherché depuis, a-t-on appris vendredi de source judiciaire.

Sous le coup d’une notice rouge d’Interpol émise en février, Angelo Filippini a été interpellé à la mi-avril à Temara, selon une source judiciaire marocaine, qui a précisé que ce septuagénaire avait été condamné par défaut à 11 ans de prison ferme par un tribunal de Milan en 1992 pour «constitution de bande criminelle et trafic de drogue international».

A lire aussi:⇒ Abdelhak Khiame (BCIJ)

Angelo Filippini a été transféré à la prison de Salé, près de Rabat, et mis à la disposition de la Cour de cassation, en attendant que les autorités marocaines se prononcent sur son extradition. Selon les agences italiennes, il est lié au clan «Spinella-Ottina», appartenant à la mafia calabraise (la ‘Ndrangheta), active depuis le début des années 1980 dans le trafic de drogue dans la région de Côme (nord de l’Italie).

Au moment de son arrestation au Maroc, il aurait été retrouvé en possession de faux papiers, un passeport délivré par les autorités bulgares sous une fausse identité, d’après ces mêmes sources.

About Mohammed Gherrabi

Check Also

Le Maroc lance la Fondation ‘‘Triple A’’(L’initiative pour l’adaptation de l’agriculture Africaine )

Dans ce cadre, elle aura pour mission: Défendre la cause de l’agriculture africaine et, particulièrement, …

One comment

  1. C’est à Marina Smir que le mafieux avait élu résidence sur son bateau pendant deux ans
    Il semblerait qu’il aura acheté sa tranquillité auprès de la police locale et quelques informateurs connu sur le port (un vendeur de cigarette et un samsar véreux).

    L’individu se promenait avec son bateau sans que les autorités policière et maritime ne l’aient jamais contrôlé.
    Il aurai été vu chaque jour entretenir des relations plus qu’amicale avec les chefs de police de la marina au point de passer des journées à la terrace d’un magasin à rigoler et boire des cafés.

    Décidément après que l’ANP reprenne le port qui était géré par des dirigeants pas très honnête
    Il s’avèrerait que la police est elle aussi soient impliqué

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *