JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
Home / COOPÉRATION / Manifeste de l’Indépendance: Un tournoi mini-foot pour célébrer le 11 Janvier à Boujdour

Manifeste de l’Indépendance: Un tournoi mini-foot pour célébrer le 11 Janvier à Boujdour

Manifeste de l’Indépendance: Un tournoi mini-foot pour célébrer le 11 Janvier à Boujdour…

L’Association Rawabit [Les liens] pour les œuvres sociales, l’environnement et le développement a organisé, du 11 au 12 janvier 2022, la deuxième édition du tournoi de mini foot au sein de l’école Ibn Al Haytham. Cette manifestation, qui s’inscrit dans le cadre des festivités du 78e anniversaire du Manifeste de l’Indépendance (11 Janvier 1944).
Cette manifestation culturelle et sportive, organisée sous la tutelle de la préfecture de Boujdour , en coordination avec la Direction de l’Éducation a été rehaussée par la présence d’une commission technique de la direction technique de la ligue régionale de football Laâyoune-Sakia El Hamra.

L’école Ennahda, a été sacré champion de ce tournoi de mini foot.

 

« L’objectif est de commémorer cet événement et d’ancrer chez ces enfants les valeurs citoyenne et patriotique, mais aussi et d’encourager les sports collectifs dans les établissements, de promouvoir la pratique sportive dans la région et d’encourager les talents émergents » Hana Ezzaoui, présidente de l’Association Rawabit [Les liens] pour les œuvres sociales, l’environnement et le développement.

La fin du tournoi a vu une cérémonie de remise des prix aux gagnants et la remise des attestations de participation et d’appréciation pour remercier tous ceux et celles qui de près ou de loin ont contribué à ce beau succès.

« Cette événement représente une occasion pour remercier plus particulièrement M. Brahim Benbrahim, Gouverneur de la préfecture de Boujdour, qui ne ménage aucun effort pour promouvoir les activités culturelles, sportives dans la Province de Boujdour. » a conclut Hana Ezzaoui

Boujdour était à l’origine un village de pêcheurs implanté autour du phare. Dès 1976 , cette cité a commencé d’affirmer un caractère urbain, appuyé sur une croissance démographique et sur son nouveau port. Émergée du désert, Boujdour est devenue le chef-lieu de la province. Celle-ci a bénéficié du programme « Al Aouda » et « Al Wahda ». L’effort de l’Etat en faveur de cette province est orienté également vers la réalisation des villages de pêcheurs. D’autre part, dès 1976, une unité de dessalement d’eau de mer y a été installée et des recherches ont conduit à la découverte d’eaux souterraines dans les environs de la ville. Cette cité possède un atout : la corniche. Celle-ci est située au sein de la ville et longe la côte. Elle constitue l’un des plus beaux sites de la région Laâyoune – Boujdour. Un projet d’aménagement sectoriel initié est déjà lancé pour cette corniche. Boujdour est une ville au Sahara Marocain, à proximité du cap Boujdour. Elle est bordée par: les provinces de Laâyoune et d’Es Semara au nord, la Mauritanie à l’est, la province d’Oued Ed-Dahab au sud et par l’océan Atlantique à l’ouest. Boujdour possède un atout touristique admirable dans la région, ses plages longues de plusieurs kilomètres attirent tant de touristes. Sans oublier sa célèbre corniche, située dans la ville et qui longe la côte.

A lire aussi:

Royaume du Maroc: Le 11 janvier, Anniversaire du Manifeste de l’indépendance

About gherrrabi

Check Also

Mondial 2022: Le Qatar dévoile ses installations sécuritaires avant le début du Mondial

Le Qatar qui va accueillir la coupe du Monde de football dans moins de sept …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *