JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
Home / COOPÉRATION / Mali: le colonel Malick Diaw élu à la tête du Conseil national de transition (CNT)

Mali: le colonel Malick Diaw élu à la tête du Conseil national de transition (CNT)

Mali: le colonel Malick Diaw élu à la tête du Conseil national de transition (CNT).

Le colonel Malick Diaw, vice-président du Comité national pour le salut du peuple (CNSP), au ministère de la Défense.

Le colonel Malick Diaw, numéro deux de la junte au Mali qui a dirigé le pays après le putsch du 18 août, a été élu ce samedi à la tête du Conseil national de transition (CNT). Ce conseil, qui compte 121 sièges et regroupe des partis politiques, des représentants de la société civile, des syndicats et des militaires, était réuni à Bamako pour sa session inaugurale.

Le colonel Malick Diaw a été élu à la tête de l’organe législatif de la transition avec 111 voix sur 118 votants. Au total, l’organe compte 121 membres.

Pour bien montrer que les jeux étaient faits avant même son élection, le colonel Malick Diaw avait déjà en poche son discours de nouveau président du Conseil national de transition (CNT) .

Sur 118 membres du CNT votant, le colonel Malick Diaw a obtenu 111 voix. Il était le seul candidat au poste de l’institution. Le colonel s’est engagé, dans son discours, à travailler afin de réconcilier les Maliens ainsi qu’à relever les défis du pays. Et entre les problèmes sécuritaires et les prochaines élections, ils sont nombreux.

Le CNT jouera le rôle d’Assemblée nationale durant la période de transition. Ses membres ont donc un statut de député mais n’ont pas été élus. Ils ont été nommés après le feu vert des militaires.

Fin du CNSP

Par ailleurs, la mise en place du CNT met fin à l’existence officielle du Comité national pour le Salut du peuple (CNSP), organe créé par la junte après le coup d’État contre Ibrahim Boubakar Keita.

About gherrrabi

Check Also

Algérie: Partage des vaccins avec la Tunisie… « la poudre aux yeux »

L’Algérie avait promet qu’elle partagera son premier lot de vaccin anti-Covid-19 avec la Tunisie, en …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *