JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
Breaking News
Home / COOPÉRATION / Libye: Le Conseil présidentiel suspend la ministre des Affaires étrangères Najla al-Mangoush de ses fonctions

Libye: Le Conseil présidentiel suspend la ministre des Affaires étrangères Najla al-Mangoush de ses fonctions

 

La ministre libyenne des Affaires étrangères, Najla al-Mangoush, a été suspendue de ses fonctions et fait l’objet d’une enquête pour « violations administratives », a fait savoir samedi, le Conseil présidentiel.

Trois ministres des Affaires étrangères éjectés en 2021

Libye: Le Conseil présidentiel suspend la ministre des Affaires étrangères de ses fonctions

« Sur fond de «violations administratives» qui lui sont attribuées, notamment, le monopole de la décision dans les dossiers liés à la politique extérieure », selon la porte-parole du Conseil présidentiel, Najwa Wahiba.

« Le Conseil présidentiel a décidé de suspendre Al-Mangoush de ses fonctions et d’ouvrir une enquête à son encontre, pour des violations administratives qui lui sont attribuées, notamment, le monopole de la décision dans les dossiers liés à la politique extérieure et l’absence de coordination avec le Conseil présidentiel », a expliqué la porte-parole.

Wahiba a précisé que «Al-Mangoush a été soumise à une interdiction de voyager jusqu’à ce que l’enquête soit terminée».

Le Conseil présidentiel, qui comprend trois membres représentant les trois régions de Libye, a ouvert une enquête « pour des violations administratives« , a déclaré Najla Waheba à la chaîne Libya Panorama.
Cette instance a été instaurée en février par un processus politique parrainé par l’ONU en même temps qu’un gouvernement intérimaire, dirigé par Abdelhamid Dheibah.
Selon le média en ligne El-Marsad, proche du général Haftar, homme fort de l’Est libyen, la cheffe de la diplomatie aurait pris des décisions de politique extérieure sans avoir consulté le CP.
Selon un décret signé par le Conseil présidentiel repris par les médias, « une commission d’enquête a été mise en place présidée par Abdallah Allafi, vice-président du CP« .

Elle doit remettre son rapport d’ici 14 jours au plus tard…

About gherrrabi

Check Also

Alpha Condé quitte la Guinée sur « autorisation humanitaire » pour se soigner aux Émirats arabes unis

Les militaires rechignaient jusqu’à présent à laisser partir l’ancien chef d’Etat de 83 ans, redoutant …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *