Home / CULTURE / L’homme qui décapita la statue du général Leclerc!!!

L’homme qui décapita la statue du général Leclerc!!!

L’homme qui décapita la statue du général Leclerc

André Blaise Essama est un activiste camerounais qui a décidé d’abattre la statue du général français Leclerc qui se trouvait devant la poste centrale de Bonanjo à Douala au Cameroun.
Après plusieurs tentatives infructueuses, Le 03 février dernier, la tête de la stèle de Leclerc a été arrachée et emportée par l’activiste qui affirme avoir gardé son «trophée» dans une plantation à l’Ouest du Cameroun. Elle devrait prochainement être l’objet de rites destinés à libérer les Camerounais de la domination française.

Justifiant son geste André Blaise Essama a déclaré:
« La destruction de ce monument est un retour d’ascenseur au général Leclerc, en souvenir aux martyrs camerounais injustement décapités et pendus par la France. »
(…)
«J’ai cassé ce monument afin que le Général Leclerc rejoigne la terre de ses ancêtres en Hexagone. Car je pense bien que sa place est certainement de ce côté-là. Cette place où trônait ce monument de la honte est désormais pour nous, la place de Um Nyobe, John Ngu Foncha, Martin Paul Samba, Douala Manga Bell et bien d’autres héros nationaux. C’est un appel lancé à l’endroit de nos autorités ayant en charge la gestion de nos villes afin que les rues soient baptisées du nom de nos héros, que les monuments soient érigés en mémoire de nos martyrs» « quitte à aller en Prison pour ça »
En avril dernier, il avait en effet été emprisonné pendant quelques jours avant d’être remis en liberté.

L’action d’André Blaise Essama ne s’est pas arrêté à Leclerc. Il s’en est aussi pris à plusieurs plaques signalétiques portant des noms à consonance française.
«J’ai déjà arraché à peu près 50 plaques signalétiques et je compte poursuivre cette œuvre», confie Essama.

Avant André Blaise Essama, l’activiste Mboua Massock avait été interpellé en janvier 2001 alors qu’il tentait lui aussi de détruire la statue d’un homme qui « ne fait pas partie des Camerounais morts pour la cause nationale ».

 

Sources: rue89

About Mohammed Gherrabi

Check Also

Algérie patriotique, parmi les médias algériens à la solde des Généraux de l’ANP… Tous les détails

Le général major à la retraite Khaled Nezzar ayant été à l’origine de la crise …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *