JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
Home / COOPÉRATION / L’expansionnisme algérien: L’Algérie a-t-elle envahi Cabrera, l’île de l’archipel espagnol des Baléares…?

L’expansionnisme algérien: L’Algérie a-t-elle envahi Cabrera, l’île de l’archipel espagnol des Baléares…?

L’expansionnisme algérien: L’Algérie a-t-elle envahi Cabrera est une île de l’archipel espagnol des Baléares…?
L’Algérie a prolongé unilatéralement les frontières de sa zone maritime économique exclusive (ZEE) par un décret présidentiel daté d’avril 2018, expliquant que les nouvelles frontières ont outrepassé l’archipel des îles Baléares. Selon le quotidien espagnol El Pais, ce nouveau tracé englobe même l’île de la Cabrera, située à une dizaine de kilomètres au sud de l’île de Majorque.

En avril 2018, l’Algérie a adopté un décret ayant modifié ses frontières maritimes près de l’archipel espagnol des Baléares. Or, d’après le quotidien El Pais, le nouveau tracé concernerait les eaux entourant l’île de la Cabrera, située à une dizaine de kilomètres au sud de Majorque. Qui plus est, Alger n’avait pas averti Madrid des intentions.

Les médias espagnols crient au scandale, notamment El Pais qui a affirmé que l’Algérie a englobé dans son nouveau tracé, même l’île de la Cabrera, située à une dizaine de kilomètres au sud de l’île de Majorque.
El Periodico ajoute que « l’Algérie s’est attribuée unilatéralement les eaux de l’île de Cabrera (îles Baléares) », affirmant, comme El Mundo, que l’Algérie «l’a fait en avril 2018 mais jusqu’à présent, le gouvernement des Baléares ne l’avait pas détecté. Le pays d’Afrique du Nord a étendu ses eaux territoriales pour +occuper+ le parc national de Cabrera au minimum, au sud de Majorque».

« L’Algérie a envahi l’île de Cabrera. Plus précisément, une partie des eaux de son parc national, après avoir décidé unilatéralement d’étendre sa souveraineté maritime », affirme de go le journal El Mundo, précisant que « bien que la décision du pays africain soit intervenue par décret en avril 2018, le gouvernement baléare de la socialiste Francina Armengol vient seulement de le réaliser » que maintenant.

Quoi qu’il en soit, la ministre espagnole des Affaires étrangères, Arancha Gonzalez Laya, a souligné, ce 20 février, que « quand tes eaux territoriales chevauchent celles de ton voisin, cela doit donner lieu à négociation, et dans la pratique, ces négociations durent très très longtemps. »

Pour le moment, Madrid n’a fait qu’exprimer son désaccord sur le nouveau tracé des frontières maritimes algériennes. « Ce que nous avons fait est d’exprimer notre désaccord (pour) obliger l’autre partie à démarrer une négociation. Et cette négociation, depuis 2018, n’a pas eu lieu », a en effet expliqué la cheffe de la diplomatie espagnole

Cabrera est une île de l’archipel espagnol des Baléares. Elle se situe au sud de Majorque dont elle dépend administrativement, faisant partie de la commune de Palma. Elle constitue un parc terrestre et maritime protégé depuis 1991.
Cabrera est la plus grande île d’un petit archipel, éponyme, composé de dix-neuf îles ou îlots, faisant lui-même partie de l’archipel des Baléares. Cabrera et Conils sont les deux plus grandes îles de cet ensemble, situé au sud-est de Majorque, à onze kilomètres de la côte de Colonia de Sant Jordi.

Cabrera fait archipel avec les îles et îlots de Na Foradada, Na Pobra, Illot Pla, Na Plana, L’Esponja, Illa dels Conils, Na Redona, Illa de ses Bledes, Cabrera elle-même (la plus grande île), L’Imperial et les Estells de Fora (cités du Nord au Sud).
L’archipel est protégé au titre de parc national de l’archipel de Cabrera. D’une surface de 100 km2 (dont 13 km2 de terre), il comprend un musée, un château du XIVe siècle et un office de tourisme.



Lire aussi:

[Vidéo] L’expansionnisme algérien / Après l’Italie, Confrontation entre l’Espagne et l’Algérie sur le tracé de la frontière maritime entre les deux pays.

Dossier: L’expansionnisme algérien, le grand rôle joué par l’algérien Boualem Bouguetaia juge au Tribunal international du droit de la mer (TIDM) dans les le tracés des frontières maritimes algériennes

About gherrrabi

Check Also

Tout savoir sur l’assassinat de Luca Attanasio, ambassadeur d’Italie en RDC

La violence ordinaire de l’est de la République démocratique du Congo (RDC) a coûté la …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *