JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
Breaking News
Home / COOPÉRATION / Le sommet de la Ligue arabe en mars 2022 à Alger, un sommet mort-né?

Le sommet de la Ligue arabe en mars 2022 à Alger, un sommet mort-né?

Le sommet de la Ligue arabe en mars 2022 à Alger, un sommet mort-né? …

Le président de l’autorité palestinienne, Mahmoud Abbas est arrivé, ce dimanche 5 décembre, à Alger dans le cadre d’une visite de trois jours en Algérie sur invitation du « président » algérien (mal élu et décrié), Abdelmadjid Tebboune.

Au menu de cette visite, selon le ministre palestinien des affaires étrangères, Riyad Al-Maliki, figure la préparation du prochain sommet de la ligue arabe, prévu le 22 mars prochain à Alger.

«Cette visite intervient pour parachever la coordination entre l’Etat de Palestine et l’Algérie afin d’inscrire la cause palestinienne comme le point central de l’ordre du jour de la réunion de ligue arabe», a-t-il indiqué, en début de matinée, dans une déclaration à la radio publique algérienne.

Pour en faire une vitrine

L’Algérie accueillera le prochain sommet arabe en mars, a déclaré, lundi 8 novembre, le « président » algérien Abdelmadjid Tebboune. [C’est une occasion précieuse, inédite sur laquelle le régime algérien comptait pour prétendre briller à l’international. Celle d’organiser un sommet de la Ligue arabe en mars prochain dont l’échec annoncé paraît de plus en plus confirmé]. Le sommet devait se tenir en 2020 mais a été reporté en raison de la crise liée à la pandémie de coronavirus. « L’Algérie accueillera le prochain sommet arabe en mars », a déclaré Tebboune lors de l’ouverture de la Conférence des chefs de missions diplomatiques et consulaires algériennes. Il a ajouté qu’une des principales questions à l’ordre du jour du sommet sera « le renouvellement de l’engagement collectif arabe envers la cause palestinienne et la réaffirmation de l’engagement envers l’initiative de paix arabe ». L’initiative de paix arabe de 2002 prévoit l’établissement de relations diplomatiques avec Israël en échange du retrait de tous les territoires arabes occupés par Tel Aviv. Tebboune a indiqué que le sommet discutera également de la réforme de la Ligue arabe, sans donner plus de détails sur la réforme proposée.

Là où Lamamra bat la breloque, c’est quand il démontre que le régime algérien décide seul de l’esprit que prendra le prochain Sommet arabe

Intervenant lors d’une conférence de presse au terme des travaux de la Conférence des chefs de missions diplomatiques et consulaires algériennes au Palais des nations, à Club des Pins (Alger), M. Lamamra a indiqué que « l’Algérie estime qu’il était grand temps pour que la Syrie fasse son retour à la Ligue Arabe », soulignant que « le siège de la Syrie doit lui revenir, sans aucune ingérence dans ses affaires internes ». « Il ne faut pas s’immiscer dans les affaires internes de ce pays, ni s’ingérer dans qui doit gouverner en Syrie, ni même dans les développements qu’elle connait. Nous n’avons eu de cesse de le dire: L’Algérie n’a jamais cautionné la suspension de la qualité de membre de la Syrie à la Ligue Arabe. Nous ne pensons pas que cela avait permis d’améliorer la situation », a-t-il ajouté.

« Il y a ceux qui travaillent à « saper » le prochain sommet arabe. S’ils échouent, ils rendront la représentation médiocre. Il n’y a plus de masques. Tout le monde est retourné dans son camp où il travaille. Mais nous allons œuvrer à rassembler les Arabes autour de dénominateurs communs sur lesquels nous sommes d’accord », a déclaré Ramtane Lamamra, lors d’une entrevue accordée au journal arabe Al Quds Al Arabi qui est basé à Londres.

Aboul Gheit a révélé que certains pays arabes sont encore réticents à l’idée du retour de la Syrie à la Ligue arabe.

Le secrétaire général de la Ligue arabe, Aboul Gheit, a affirmé que le prochain sommet de la Ligue arabe aura lieu le 22mars 2022 à Alger. Intervenant lors de la conférence de presse conjointe avec le ministre koweïtien des Affaires étrangères, Ahmed Nasser Al-Mohammed Al-Sabah, à l’issue de la réunion des ministres arabes des Affaires étrangères, Aboul Gheit a révélé que lors de sa récente visite en Algérie oû il a pris part à la réunion ministérielle des pays voisins de la Libye, le président Abdelmadjid Tebboune l’a informé de la décision de l’Algérie d’aller de l’avant avec la tenue du sommet arabe. Un sommet devant se tenir, selon le même responsable, le 22 mars, date coïncidant avec le 77e anniversaire de la création de la Ligue arabe. Aboul Gheit a également révélé que certains pays arabes sont encore réticents à l’idée du retour de la Syrie à la Ligue arabe.

Un soutien financier a été apporté à Abou Mazen.

« Le « président » algérien durant la conférence de presse: Fidèle à l’histoire de l’Algérie et à l’engagement de son peuple à soutenir la cause palestinienne en toutes circonstances et en application des décisions de la Ligue arabe, l’Algérie a décidé de faire don de 100 millions de dollars à mon frère son excellence Abou Mazen président de l’État de Palestine et de l’Organisation de libération de la Palestine (OLP) » , a écrit la présidence algérienne sur son compte twitter.

Le tweet qui fait polémique:

Le tweet émanant de la présidence algérienne, il est étrangement écrit que le don est octroyé à la personne du président Abou Mazen et non au peuple palestinien.

Sur les réseaux sociaux, les algériens ont  réagi à cette polémique, En effet, ce tweet publié par la présidence a suscité plusieurs réactions d’internautes.




About gherrrabi

Check Also

Alpha Condé quitte la Guinée sur « autorisation humanitaire » pour se soigner aux Émirats arabes unis

Les militaires rechignaient jusqu’à présent à laisser partir l’ancien chef d’Etat de 83 ans, redoutant …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *