Home / ECONOMIE / LE SAHARA: ORIENTAL OU OCCIDENTAL CELA N’A GUÈRE D’IMPORTANCE

LE SAHARA: ORIENTAL OU OCCIDENTAL CELA N’A GUÈRE D’IMPORTANCE

Le Sahara par son  emplacement géographique, bien que nullement séparé du Royaume Chérifien,  est indubitablement  occidentale. A l’époque du colonialisme il fut le Sahara occidental espagnol. Après sa décolonisation et le retrait totale des espagnols il fut régi par la loi marocaine ce qui le rend explicitement   sous souveraineté du Royaume et partant  le Sahara  est géographiquement  occidental  mais  marocain historiquement et juridiquement.

Nonobstant  la fin de l’occupation espagnole, l’ONU sous pression de quelques lobbys, spécialistes dans la propagande mensongère et la falsification de l’Histoire perdure à le classer parmi les territoires non autonomes. Ce qui est aberrant et ridicule.

Fort de ses droits juridiques et historiques depuis le début des années quatre vingt  à l’OUA, dont il est un membre fondateur, le Maroc n’a cessé de réclamer un référendum. Ce que d’ailleurs la partie algéro-polisarienne a fini par admettre et ce sous pression  de l’organisation inter-continentale.

Tout en donnant leur aval pour l’application d’un référendum, malgré eux,  le polisario et son mentor algérien n’ont cessé, parallèlement, de  manœuvrer, diaboliquement,  pour dresser des obstacles à sa mise en œuvre. C’est ainsi que d’une manière  unilatérale, inique et  inconcevable les ennemis du Maroc s’arrogèrent le droit de décider qui votera ou pas.

En défiant la communauté internationale l’Algérie et le polisario  on fait capoter le processus d’identification et par la même occasion rendu  la question du référendum obsolète  voir inapplicable à nos jours. Ce qui n’arrêta pas le Royaume du Maroc de  perdurer dans ses efforts à la cherche d’une solution  qui concorde avec le vouloir de la communauté internationale et en total respect  de la charte onusienne.

A Lire aussi  Royaume du Maroc / Marrakech / FMMD 2018: Document, Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières

Ainsi, le Royaume du Maroc présenta un  projet viable et fiable d’autonomie large qui fut bien accueilli par l’organisation onusienne qui, dans plusieurs résolutions successives, le qualifia  de sérieux, crédible et à mesure de mettre un terme définitif  à ce vieux conflit qui s’éternise dans cette région nord ouest  africaine.

La résolution 1514 (XV) du 15 décembre  1960  ne stipule-t-elle pas qu’un territoire à sa pleine autonomie lorsqu’il intègre un Etat indépendant ?  C’est ainsi que l’on retrouve l’incontournable solution idoine à ce conflit présentée  par le Royaume du Maroc à savoir une autonomie large. La paix des braves : ni vainqueur, ni vaincu.

Le Sahara n’a jamais été géographiquement séparé du Royaume  et encore moins  ni ethniquement où culturellement  car on trouve les mêmes tribus, les mêmes mœurs et  les mêmes coutumes ici et là.

Qu’il soit occidental ou oriental le Sahara restera marocain. Exception faite  si ses ennemis ne lancent  pas une bombe atomique qui effacera de la terre plus de 40 millions de marocain pleinement convaincu de la marocanité de leur Sahara.

Un blocus ne servira à rien. Le marocain épris  de la terre saura toujours le comment semer une graine pour se nourrir.

D’ailleurs le Royaume du Maroc via le ministère de l’agriculture est dans la voie de réussir un grand pari celui du plan du ‘’ Maroc vert’’.

By: Semlali Aabadila Semlali

 

 

Maroc-Union Européenne: Une leçon monumentale reçue par les ennemis du Maroc

About Mohammed Gherrabi

Check Also

Paris: manifestations contre le cinquième mandat de Bouteflika

La place de la République à Paris a été investie aujourd’hui dimanche par des centaines …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *