JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
Breaking News
Home / COOPÉRATION / Le Royaume du Maroc: un « modèle à suivre » en matière de tolérance et de coexistence ☪️✡️✝️

Le Royaume du Maroc: un « modèle à suivre » en matière de tolérance et de coexistence ☪️✡️✝️

Le Maroc qui a une longue histoire de diversité religieuse et de tolérance est connu et reconnu pour la cohabitation harmonieuse qui y règne entre les musulmans, les juifs et les chrétiens.
La liberté de culte y est garantie par la Constitution et la religion y embrasse tous les cultes et toutes les races dans un cadre de fraternité, d’amour, de respect, de tolérance, de pardon, de droits de l’Homme et de liberté, des valeurs que le Royaume s’est appropriées depuis des lustres et continue à promouvoir aujourd’hui.

Trente-quatre ans après la visite historique du Pape Jean-Paul II dans le Royaume du Maroc, le 19 août 1985, le Pape François s’est rendra au Maroc le 30 mars 2019 suite à l’invitation de Sa Majesté le Roi Mohammed VI et des évêques du Maroc. Cette visite historique, qui est la première au Maghreb, contribuera au développement du dialogue interreligieux et la promotion des valeurs de paix et de tolérance.

La visite du Pape François a donc constitué un témoignage fort de cette forte dynamique d’ouverture et de coexistence qui distingue le Royaume, terre de rencontre, creuset des civilisations, havre de paix, de tolérance et de brassage des cultures, et qui, de par sa position géographique, à la croisée des chemins entre l’Europe, l’Afrique et le monde arabe et baigné, à la fois, par l’océan Atlantique et la mer Méditerranée, s’est forgé une histoire marquée par la coexistence sereine des cultures, des spiritualités et des religions. Autant d’affluents qui ont fait du Royaume une nation ouverte, plurielle et diverse dans le cadre d’une forte unité nationale et qui se pérennisent à travers l’institution d’Imarat Al Mouminine qu’incarne SM le Roi Mohammed VI, protecteur de la foi et garant du libre exercice des cultes.

Le modèle du Royaume en termes d’ouverture, de tolérance et de coexistence religieuse

Casablanca, les trois religions monothéistes se côtoient, notamment du côté de la médina. Mosquées, églises et synagogues sont entièrement intégrées au paysage. Un respect entre les peuples qui caractérise la ville marocaine.

« Allahu Akbar », « Adonaï » et « Ave Maria » à l’unisson devant Sa majesté le Roi Mohammed VI et le Pape François. 


Samedi 30 mars 2019 à Rabat, l’Orchestre philharmonique du Maroc (OPM) a interprété un arrangement un peu spécial. Des représentants des trois religions monothéistes ont communié en chœur devant Le roi Mohammed VI et le Pape François.
Le muezzin Smahi El Hadni, a prononcé l’appel à la prière musulman (“Allahu Akbar”), accompagné par la chanteuse Françoise Atlan, qui a entonné la prière juive (“Adonaï”) puis rejoint par la chanteuse Caroline Casadesus, fille du chef d’orchestre Jean-Claude Casadesus, qui a interprété l’“Ave Maria” de Caccini.

Ils ont conclu le concert main dans la main.

Cette oeuvre fait partie d’une série d’événements lancés par l’Orchestre philharmonique du Maroc et baptisée “Les religions à l’unisson”.

About gherrrabi

Check Also

Pedro I. Altamirano : Le Sahara marocain, une opportunité historique pour l’Espagne.

Dans une forum de discussion tenue à Malaga, Pedro I. Altamirano a parlé du Sahara …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *