Home / CULTURE / Le président de l’UDLEF, Ahmed LAHKIM en visite officielle aux USA à New-York pour soutenir la candidate alexandria ocasio cortez

Le président de l’UDLEF, Ahmed LAHKIM en visite officielle aux USA à New-York pour soutenir la candidate alexandria ocasio cortez

UDLEF continue à étoffer ses relations avec les futurs dirigeants politiques. Monsieur Ahmed lahkim est en visite officielle à New-York où il apporte son soutien à la candidate Alexandria Ocasio-Cortez.
L’Union Démocratique pour la Liberté Egalité Fraternité (UDLEF), est un parti politique français qui concourt à l’expression du suffrage universel, selon l’article 4 de la Constitution du 4 octobre 1958.
Alexandria Ocasio-Cortez, plus jeune élue au Congrès et espoir de l’aile gauche du parti démocrate

“Ce soir, nous sommes entrés dans l’histoire”, a lancé mardi la jeune New-Yorkaise d’origine hispanique à ses supporters, après sa large victoire –attendue– sur son adversaire républicain Anthony Pappas, dans une circonscription new-yorkaise qui est un bastion démocrate.

Pari gagné pour la nouvelle égérie de l’aile gauche du parti démocrate américain: Alexandria Ocasio-Cortez est devenue à 29 ans la plus jeune élue du Congrès, où elle devrait être la figure de proue d’une vague de femmes et de minorités prêtes à bousculer les élites pour défendre les “petites gens” à Washington.

Les démocrates ont repris le contrôle de la Chambre des représentants en remportant plus de 25 sièges républicains. Les républicains renforcent leur majorité au Sénat en remportant au moins trois sièges. Le président Trump s’est félicité d’un « immense succès » dans un tweet.

Ocasio-Cortez, née d’une mère portoricaine et d’un père américain, est devenue ces derniers mois une star de l’aile gauche du parti démocrate.

Sa victoire surprise lors de la primaire fin juin face à un baron de la Chambre des Représentants, Joe Crowley, a érigé du jour au lendemain cette jeune femme, qui revendique l’étiquette socialiste, au rang d’enfant prodige de la politique.

John Cardillo, animateur de Newsmax chez O’Reilly, est intervenu dimanche qualifiant Ocasio-Cortez qu’elle n’est qu’une sorte d’élitiste. Alexandria Ocasio-Cortez a rapidement rétorqué sur Twitter:

Campagne modèle

Sa campagne est devenue un modèle pour tous les candidats à la gauche du parti démocrate.

Mardi soir encore, elle a lancé un message d’encouragement au candidat démocrate au Texas Beto O’Rourke, battu par le sénateur conservateur sortant, Ted Cruz, en déclarant: “nous arriverons à retourner le Texas, ce n’est qu’une question de temps!”.

Après avoir lancé sa campagne en mai par un clip vidéo “maison” devenu viral, Ocasio-Cortez avait arpenté inlassablement sa circonscription avec deux mots d’ordre: rejet de tout financement des grands donateurs démocrates, et priorité aux classes moyennes avec des promesses de couverture santé universelle, d’universités publiques gratuites et de logements abordables.

Des prises de position proches de celles du sénateur Bernie Sanders, pour lequel elle avait travaillé lors de la campagne présidentielle en 2016.

Le tout appuyé par les réseaux sociaux, son sourire généreux et un sens du contact capable de dérider les électeurs les plus apathiques, qu’elle a peaufiné en travaillant quatre ans comme serveuse dans un bar new-yorkais.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Today’s the day. To the countless supporters, door-knockers, organizers, small-dollar donors, and everyone in between – thank you. . This journey has been one of the most challenging and rewarding collective efforts I’ve ever been a part of. We haven’t just run a campaign – we created a movement in our own backyard. We built community. We centered issues that no one wanted to talk about. We uplifted our neighbors and discovered a level courage + friendship we never thought possible. . Thank you to everyone who has been a part of this journey and followed us along to this moment. No matter what happens, this is just a beginning. Let’s continue walking shoulder-to-shoulder in the advancement of economic, social, + racial justice in the United States of America.

Une publication partagée par Alexandria Ocasio-Cortez (@ocasio2018) le

Sa réussite a rempli d’espoir de nombreux candidats issus de minorités –ethniques, religieuses ou sexuelles– jusqu’ici peu représentées au Congrès.

A Lire aussi  Le Président de l'UDLEF, Ahmed Lahkim a réagit aux propos tenus par le Ministre des Affaires Étrangères de la République Algérienne

D’autant qu’Alexandria Ocasio-Cortez ne s’est pas ménagée pour les soutenir: après sa victoire aux primaires, elle a sillonné les Etats-Unis pour appuyer leur campagne, souvent plus difficile à remporter que la sienne.

“Petit poisson dans un grand bocal”

“Elle est devenue la tête d’affiche de ce mouvement”, soulignait récemment Debbie Walsh, directrice du Centre sur les femmes en politique de l’université Rutgers. “Comme une rockstar” qui utilise “son statut de vedette pour aider les autres candidats, tout en se forgeant une base”.

Mais ce statut a aussi fait aussi d’elle une cible privilégiée des conservateurs.

La chaîne Fox News comme le Comité national républicain n’hésitent pas à la diaboliser, la comparant au dirigeant vénézuélien Nicolas Maduro, et de nombreux “memes” circulent sur les réseaux sociaux pour la ridiculiser.

Même certains démocrates ont eu du mal à digérer son ascension fulgurante, voyant dans son socialisme revendiqué une menace pour leur parti.

“Les météorites disparaissent très vite”, avait ironisé un élu de Floride, Alcee Hastings.

La question maintenant est de savoir si ses idées très à gauche pourront séduire une majorité de démocrates. “Des universités gratuites, une assurance-maladie universelle sont des idées séduisantes, mais très coûteuses”, souligne Debbie Walsh. “Je ne suis pas sûre qu’elle-même croie qu’elles puissent aboutir (…). Elle va devoir faire des compromis” avec les autres démocrates.

“Elle sera clairement un petit poisson dans un grand bocal”, reconnaissait récemment une de ses jeunes fans, Kaitlyn Richter, du Queens. “Mais j’ai de l’espoir. Comme elle n’a aucun lien avec les patrons, elle pourra dire ce qu’elle pense vraiment.”

L’Union Démocratique pour la Liberté Egalité Fraternité (UDLEF), est un parti politique français qui concourt à l’expression du suffrage universel, selon l’article 4 de la Constitution du 4 octobre 1958.

Ses valeurs sont humanistes, libérales, sociales et européennes.

Ce mouvement rassemble, les femmes et les hommes qui partagent les valeurs suivantes :

  • Préserver les valeurs citoyennes de la France qui sont la liberté, l’égalité et la fraternité, ainsi que les principes fondamentaux de la constitution et notamment dans son préambule ainsi que la Charte de l’environnement de 2004 ;
  • Respecter les principes démocratiques de bases comme : la République est indivisible, laïque, démocratique et sociale, parité et égalité homme/femme et le refus catégorique des discriminations ;
  • Défendre la volonté de vivre ensemble en paix dans la diversité des convictions ;
  • Favoriser l’égalité des chances ;
  • Renforcer la diversité culturelle pour le dialogue et le développement;
  • Engager à promouvoir le développement durable ;
  • Protéger la nature et l’environnement ;
  • Renforcer la place de la France en Europe et dans le monde ;
  • Opter pour la construction d’une Europe fédérale toute en défendant les valeurs et les intérêts de la France.

Ahmed Lahkim élu le 26 septembre 2016  Président de l’Union Démocratique pour la Liberté Egalité Fraternité (UDLEF):  UDLEF

Avec, levif.be

About Mohammed Gherrabi

Check Also

États-Unis : Alexandria Ocasio-Cortez, la plus jeune congresswoman ne peut pas se loger

Faut-il y voir le symptôme de la fin d’une certaine ploutocratie ? Les midterms qui …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *