JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
Breaking News
Home / COOPÉRATION / Le Mexique exclut l’Espagne de 200 ans d’indépendance… Le Premier ministre espagnol, Pedro Sánchez est irrité

Le Mexique exclut l’Espagne de 200 ans d’indépendance… Le Premier ministre espagnol, Pedro Sánchez est irrité

Le Mexique exclut l’Espagne de 200 ans d’indépendance … Le Premier ministre espagnol, Pedro Sánchez est irrité….

Le gouvernement mexicain a exclu l’Espagne des actes commémoratifs des 200 ans d’indépendance du pays , ce qui a irrité le Premier ministre espagnol, Pedro Sánchez, selon le journal mexicain Proceso . Elle n’a pas non plus été invitée au souvenir des 500 ans depuis la chute de Tenochtitlán, la capitale de l’ancien empire aztèque.

Selon les médias, le gouvernement de Pedro Sánchez a transmis à celui d’Andrés Manuel López Obrador son « énorme mécontentement » à l’exclusion de l’Espagne , ce qui confirme les mauvaises relations entre les deux pays après que le président López Obrador ait revendiqué dans différents discours que l’Espagne s’excuse pour les excès qu’il a commis dans la conquête de l’Amérique, sans réponse de Madrid.

La polémique s’est déplacée vers le domaine économique, avec les problèmes qui sont apparus avec la loi mexicaine sur l’énergie pour les multinationales espagnoles, comme Iberdrola.


Selon Proceso , les troubles sont si grands que le gouvernement mexicain a envoyé le secrétaire aux relations extérieures, Marcelo Ebrard, pour calmer les autorités espagnoles. Ebrard a profité d’un voyage en Russie, pour faire une escale à Madrid le 30 avril, et entretenir des contacts avec l’exécutif de Pedro Sánchez. Bien qu’Ebrard ait également rencontré le ministre des espagnol des Transports, des Mobilités et des Programmes urbains, José Luis Ábalos, et le ministre de la Science et de l’Innovation, Pedro Duque, le thème central de la visite était d’essayer de faire baisser la tension, selon les mêmes sources.

Début février, la ministre espagnole des Affaires étrangères, Arancha González Laya, a fait connaître le profond malaise que cette exclusion a causé à l’ambassadrice du Mexique en Espagne, María Carmen Oñate, qui l’a communiqué dans son ministère des Affaires étrangères. Le ministre espagnol s’était rendu au Mexique en novembre, sans aucun changement de situation.

Le roi Felipe VI a été directement impliqué dans cette polémique et, le 29 janvier, dans l’accueil du corps diplomatique accrédité en Espagne, il a appelé le Mexique à «valoriser un passé commun» . « L’Espagne  a dit à propos des commémorations dans toute l’Amérique – souhaite accompagner activement ces célébrations qui doivent nous permettre non seulement de valoriser un passé commun, mais aussi et surtout de réaffirmer notre ferme détermination à continuer de contribuer au développement et le bien-être, présent et futur, de ses peuples et citoyens« , a-t-il déclaré.

La célébration des 200 ans de l’indépendance du Mexique aura lieu le 27 septembre et un défilé civico-militaire est préalablement prévu le 16 septembre, pour lequel la participation de contingents militaires de divers pays est préparée. L’Espagne n’en fait pas partie.

Avec, elnacional.cat 

About gherrrabi

Check Also

Gazoduc Nigéria-Maroc: Quel sort pour le « Gazoduc Maghreb-Europe » au-delà de 2021 ?

Le Maroc pourrait couper bientôt le « Gazoduc Maghreb-Europe » Le Maroc pourrait couper bientôt …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *