JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
Breaking News
Home / COOPÉRATION / L’ambassade de l’Ethiopie à Alger cesse toutes ses activités et services consulaires dès le 30 août

L’ambassade de l’Ethiopie à Alger cesse toutes ses activités et services consulaires dès le 30 août

L’ambassade de l’Ethiopie à Alger cesse toutes ses activités et services consulaires dès le 30 août
L’ambassade de la République Fédérale d’Ethiopie en Algérie, a annoncé la cessation des services consulaires en Algérie à partir du 30 août 2021, selon un communiqué de presse rendu public ce jeudi 26 août.

 Un arrêt programmé pour le 30 août et qui signifie un coup dur pour la diplomatie algérienne.

L’ambassade éthiopienne en Algérie vient d’annoncer l’arrêt de ses activités consulaires dès le 30 août prochain. Une annonce qui prend de court les autorités algériennes et notamment le ministère des Affaires étrangères.

Les algériens ont exprimé leur mécontentement sur Internet et les réseaux sociaux à l’égard de cette décision qui reflète les échecs politiques et diplomatiques de la mafia militaro-politico-financière algérienne, Certains trolls « mouches électroniques« sont allés plus loin, tendant à attribuer l’échec de la diplomatique algérienne au Maroc et à Israël…

L’arrêt des activités consulaires signifie ainsi une nouvelle preuve de la perte d’influence du régime algérien au niveau continental et complique pour les diplomates, citoyens algériens et les « Benbatouches » l’accès à l’Ethiopie, dans la capitale Addis-Abeba abrite le siège de l’Union Africaine (UA).

Cette décision n’a attiré jusqu’à présent aucune réaction officielle algérienne. Pour rappel, la première sortie à l’étranger du ministre des Affaires étrangères et de la diaspora algérienne, Ramtane Lamamra s’est rendu respectivement au Soudan, en Éthiopie et en Égypte, où une grave crise couve à cause du barrage de la Renaissance qu’Addis-Abeba a décidé d’ériger sur le Nil. Ce dernier avait profité de ce déplacement pour proposer une médiation algérienne et intervenir directement dans ce dossier qui alimente de fortes tensions entre l’Égypte et le Soudan d’un côté et l’Éthiopie de l’autre.

On parle de raisons économiques 

Selon Radio M (une radio algérienne) , les services de l’ambassade ont précisé que les relations diplomatiques entre les deux pays ne seront pas interrompues, cette décision « c’est à cause de la crise économique liée au Covid-19, qui secoue le pays », selon toujours la même radio «Un ambassadeur non-résident pour l’Algérie assurera les service depuis Addis Abeba ».

 

 

About gherrrabi

Check Also

Pedro I. Altamirano : Le Sahara marocain, une opportunité historique pour l’Espagne.

Dans une forum de discussion tenue à Malaga, Pedro I. Altamirano a parlé du Sahara …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *