JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
Home / COOPÉRATION / La Turquie assure avoir présenté ses condoléances… Erdogan appelle à son tour au boycott des produits français.

La Turquie assure avoir présenté ses condoléances… Erdogan appelle à son tour au boycott des produits français.

La Turquie assure avoir présenté ses condoléances… Erdogan appelle à son tour au boycott des produits français.
Samedi, L’Elysée a déploré «l’absence de messages de condoléances et de soutien du Président turc après l’assassinat de Samuel Paty». La Turquie assure avoir présenté ses condoléances. 

Samedi, la présidence française a déploré «l’absence de messages de condoléances et de soutien du Président turc après l’assassinat de Samuel Paty». Dans un communiqué diffusé dimanche. Le chef de la diplomatie turque a tenu à démentir ces informations.

Des condoléances ont été bien présentées par la Turquie

Dans un communiqué, le ministère turc ajoute  « la Turquie, qui lutte depuis des années contre toutes les sortes de terreur et de violences, a été attristée par le meurtre de Samuel Paty ». Cette tristesse a été exprimée par son premier représentant en France, l’ambassadeur Ismail Hakki Musa. Dans un tweet paru le 17 octobre, le diplomate a écrit, en français : « Horrifié par le meurtre atroce d’un professeur à Conflans-Sainte-Honorine. Rien ne le justifie. Mes condoléances à ses proches », rappelle le ministère.

Erdogan appelle à son tour au boycott de la France

Les tensions entre la Turquie et la France continuent. Ce lundi, le président Recep Tayyip Erdogan a appelé les Turcs à boycotter les produits français, sur fond de dispute avec Paris au sujet du traitement des musulmans de France.

Plus les jours passent, la situation entre Paris et Ankara s’envenime. Après les discours du président français sur la lutte contre le « séparatisme islamique » et la mise en place d’un «islam des Lumières » en France, le président Recep Tayyip Erdogan s’en était pris à son homologue. Il avait qualifié les mesures de « rhétorique anti-islam et anti-musulmane » et «l’outil le plus utile pour les politiciens occidentaux pour dissimuler leurs échecs. »

Quelques jours après M. Erdogan est revenu à la charge après qu’Emmanuel Macron ait dans un discours à l’occasion des hommages à Samuel Paty, défendu la liberté de caricaturer le prophète Mahomet et la liberté d’expression. Ce week-end, plusieurs manifestations ont eu lieu au Moyen-Orient, contre les propos de Macron, de même que des appels au boycott des produits français. Un appel qu’Ankara a appuyé ce lundi 26 octobre. « Tout comme en France certains disent « n’achetez pas les marques turques », je m’adresse d’ici à ma nation : surtout ne prêtez pas attention aux marques françaises, ne les achetez pas », a déclaré le président Erdogan dans un discours à Ankara.

About gherrrabi

Check Also

Algérie: Belkacem Zeghmati prépare une loi sur la déchéance de la nationalité à l’encontre de la diaspora algérienne

La mafia militaro-politico-financière algérienne, ne pas savoir à quel saint se vouer… Cette « initiative » survient …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *