JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
Home / COOPÉRATION / La crise a fait émerger de nouvelles arnaques

La crise a fait émerger de nouvelles arnaques

La crise a fait émerger de nouvelles arnaques

Ainsi, de fausses cagnottes en ligne jouent sur le désir des particuliers de se montrer solidaires en période de crise. Mais l’argent, souvent promis aux démunis, va dans le portefeuille de l’escroc.

Des sites promettent ainsi au visiteur d’obtenir un crédit en moins de 72 heures et sans aucune condition.
Une escroquerie qui semble particulièrement menacer les plus jeunes. Il s’agit, des sites proposent des formations en quelques heures au métier de traders, une promesse attirante pour tirer son épingle du jeu sur des Bourses mondiales subissant d’importants soubresauts depuis le début de la crise.

«Ventes pyramidales », ce type d’arnaque nécessite en permanence de recruter de nouveaux clients, avant de s’effondrer immanquablement.

Il ne faut pas croire ces promesses miraculeuses qui démontrent combien l’actualité stimule l’inventivité des arnaques financières.

Rappel: Des fausses infirmières circulent dans le pays pour arnaquer les personnes âgées

Ces derniers mois, la police a souvent mis en garde contre un nouveau type d’arnaque lié au coronavirus. Dès le début de la pandémie, des personnes peu scrupuleuses profitent de la situation pour arnaquer des personnes vulnérables.
Aux quatre coins du pays, de Tournai à Seraing en passant par la Flandre, les autorités ont alerté la population au sujet de fausses infirmières et de faux infirmiers qui font du porte-à-porte pour proposer des tests de dépistage.

Une fois à l’intérieur de l’habitation, un complice dérobe de l’argent et des objets de valeur pendant que le faux infirmier fait mine de préparer le test, qui en réalité est effectué avec un simple coton-tige. Les personnes âgées sont les principales victimes de ce nouveau type de vol par ruse.
« Ma mère a laissé parler ses sentiments »
La chaîne flamande VTM a récolté le témoignage de Johan, le fils d’une victime. Âgée de 84 ans, Josette habite seule chez elle à Hasselt, dans le Limbourg. Lorsque deux infirmières ont sonné chez elle pour lui proposer un test de dépistage, la vieille dame les a laissé entrer. « Elles n’ont pas cessé de lui parler, de tout et de rien. Ma mère a laissé parler ses sentiments et elle s’est livrée à elles, car elle venait de perdre sa sœur, deux semaines plus tôt. Et ces deux filles étaient fort gentilles avec elles et lui parlaient », a expliqué le fils de Josette à VMT.

Regardez⇒ le reportage diffusé dans l’émission Faroek sur VTM.

« Elles voulaient absolument rentrer »
Une autre victime de ces fausses infirmières a témoigné. « Elles répétaient qu’il y avait de grosses amendes et des sanctions prévues par le gouvernement si on ne s’y soumettait pas, elles voulaient absolument rentrer. Quelque chose me disait que ce n’était pas normal, elles insistaient et ne disposaient d’aucun matériel, pas de mallette, juste un bloc-notes et leur sac à main. Je ne parvenais pas à croire qu’il s’agissait de vraies infirmières », a indiqué Mieke à la chaîne flamande.

Méfiez-vous !
Les autorités rappellent qu’aucun test de dépistage n’est effectué de la sorte par du porte-à-porte. Elles invitent la population à se montrer vigilante, à ne pas laisser entrer chez elle ces fausses infirmières et à alerter la police locale.

About gherrrabi

Check Also

Algérie: « Au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit » , la république du « BF ».

Dans un post sur le réseau social Facebook, la chaîne internationale de la radio algérienne …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *