JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
Breaking News
Home / COOPÉRATION / Invasion de l’ambassade du Cameroun en Allemagne: Maurice Kamto favorable pour l’arrestation des auteurs

Invasion de l’ambassade du Cameroun en Allemagne: Maurice Kamto favorable pour l’arrestation des auteurs

Invasion de l’ambassade du Cameroun en Allemagne: Maurice Kamto favorable pour l’arrestation des auteurs.

Invasion de l’ambassade du Cameroun en Allemagne : Le Minrex convoque la Chargée d’Affaires de l’ambassade d’Allemagne au Cameroun

Lejeune Mbella Mbella, lors de son tête à tête avec la représentante d’Angela Merkell ce Mercredi, n’a pas manqué de faire part de l’indignation du gouvernement Camerounais, après l’invasion de sa représentation diplomatique à Berlin par une horde d’individus sans foi ni lois.

Le ministre des Relations Extérieures a déploré et fustigé devant la diplomate allemande, les défaillances sécuritaires de ce pays qui a pourtant la responsabilité et l’obligation de protéger les représentations diplomatiques sur son sol, selon les conventions internationales. Le Minrex n’a pas manqué de passer ce message : « Le gouvernement camerounais sollicite le renforcement de la sécurisation de son ambassade en Allemagne. Après les incidents menés par des « Camerounais » mal intentionnés le 04 mai 2020 à Berlin».

«Après avoir reconnu les manquements sécuritaires autour de l’Ambassade du Cameroun en Allemagne, le gouvernement allemand, par le biais de sa représentation diplomatique au Cameroun, rassure quant au dispositif sécuritaire renforcé depuis la survenue de ce triste évènement». C’est la substance du compte rendu d’audience tenue le 6 mai 2020 entre le ministre des relations extérieures, Lejeune Mbella Mbella et Mme Bennemann, la chargée d’Affaires de l’Ambassade d’Allemagne au Cameroun. La diplomate allemande est venue s’expliquer après sa convocation par le Minrex pour s’offusquer contre l’attaque de l’Ambassade du Cameroun à Berlin par des activistes camerounais de la Brigade anti-sardinards (BAS) le 4 mai 2020.

Rappelons que ce sont les activistes de cette organisation qui ont vandalisé les ambassades du Cameroun en France et en Allemagne en  janvier.

En réplique aux auteurs présumés des actes de vandalisme, le « Collectif 300 + diaspora », un mouvement de la société civile,  avait prévu une marche à Yaoundé pour le 1er février.

Les autorités l’ont finalement annulée, mais les initiateurs gardent une dent contre les casseurs des ambassades du Cameroun à Berlin et à Paris.

Les incidents consécutifs aux marches des Camerounais de la diaspora en Occident ont valu la convocation des ambassadeurs de France et d’Allemagne au Cameroun par le gouvernement.

Yaoundé leur a transmis ses vives protestations contre « l’absence d’une protection adéquate autour de ses ambassades« , lors des manifestations de la brigade anti-sardinards.

Invasion de l’ambassade du Cameroun en Allemagne/Maurice Kamto (président du MRC): «Si les gens ont posé des actes répréhensibles, qu’on les appréhende et qu’on les juge»

Maurice Kamto s’est désolidarisé des nouvelles actions menées par la Brigade anti-sardinards¹. Dans un entretien téléphonique avec le bloggeur camerounais, Narcisse Mbarga, le jeudi 7 mai 2020, et en direct du réseau social Facebook, l’opposant camerounais s’est désolidarisé de ces nouvelles bravades de la BAS, qui avaient déjà perpétré des actes similaires à l’ambassade du Cameroun en France.
L’opposant a évoqué ainsi l’invasion de l’Ambassade du Cameroun en Allemagne, le 4 mai. L’action aurait été menée par des membres de la Brigade anti-sardinards (BAS). Cette organisation est souvent présentée comme proche du Mrc.
«Je n’ai pas l’habitude de parler. Je laisse les gens faire. J’ai un parcours qui est traçable. Depuis trois ans, qu’est-ce qu’on n’a pas dit de moi ? Mais personne n’a jamais produit ni un propos, ni un écrit, ni un acte que j’ai posé, qui pouvait être ambigu sur la manière dont je perçois les Camerounais», dit-il.

« Qu’on interpelle ces gens. J’ai marché, on m’a jeté en prison pour neuf mois. Personne n’est venu en prison pour moi. Donc, si les gens ont posé des actes répréhensibles, qu’on les appréhende et qu’on les juge. Que chacun assume ses actes. Pourquoi vous voulez me faire assumer ça », a indiqué Maurice Kamto. Le président du Mrc entend ainsi lever toute suspicions d’accointances entre ce regroupement et son parti.

Par ailleurs, Maurice Kamto a évoqué avec son interlocuteur la question brulante de la montée des débats ethniques. Pour Maurice Kamto accuse les commanditaires et les meneurs de ces débats d’avoir des « calculs de pouvoir ». Il les accuse ainsi de manipuler « les catégories ethniques, soit pour les concerner, soit pour les opprimer ». « Je n’ai pas l’habitude de parler. Je laisse les gens faire. J’ai un parcours qui est traçable. Depuis trois ans, qu’est-ce qu’on n’a pas dit de moi ? Mais personne n’a jamais produit ni un propos, ni un écrit, ni un acte que j’ai posé, qui pouvait être ambigu sur la manière dont je perçois les Camerounais », a indiqué Maurice Kamto.

Le président national du Mrc n’a aussi manqué de réagir sur l’épidémie de coronavirus. Il s’agit en effet de la plus grande menace à laquelle l’humanité doit faire face depuis plusieurs décennies. « Il faut que nous nous concentrions sur ce qui est l’essentiel. L’essentiel pour moi aujourd’hui, c’est de maintenir nos populations unies. Qu’on ne nous divise pas artificiellement. Nous avons un défi commun. Et le défi que nous avons devant nous, ne viendra pas pour ce qu’on appelle les Ekang, les Beti, les Bassa…, non ! C’est un défi national. Si nous ne nous organisons pas comme une nation unie pour relever ce défi, on va tous dépérir », soutient Maurice Kamto.

Brigade anti-sardinards¹ (BAS): vient du fait que, des sandwichs constitués de pain et de sardines en conserves étaient régulièrement distribués aux populations, lors des meetings du parti au pouvoir, le R.D.P.C, Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais.

About gherrrabi

Check Also

Relations Maroc-Côte d’Ivoire : SEM Abdelmalek Kettani, ambassadeur du Maroc, dit tout à « La Tribune d’Opera »..

La coopération, les échanges et les perspectives entre le Royaume du Maroc et la Côte …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *