JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
Breaking News
Home / COOPÉRATION / Haïti /Assassinat de Jovenel Moïse :les dernières évolutions…, l’enquête révèle que l’opération aurait été commanditée aux États-Unis

Haïti /Assassinat de Jovenel Moïse :les dernières évolutions…, l’enquête révèle que l’opération aurait été commanditée aux États-Unis

Photo: (CHANDAN KHANNA AFP)

Haïti: Assassinat de Jovenel Moïse :les dernières évolutions…, l’enquête révèle que l’opération aurait été commanditée aux États-Unis

Le président haïtien Jovenel Moïse a été tué par un commando armé le 7 juillet dernier. Une enquête est en cours, diligentée par l’Inspection générale de la police en Haïti, et plusieurs personnes ont déjà été arrêtées. L’assassinat du Président haïtien Jovenel Moïse continue de faire l’actualité. Un événement comme celui-là ne peut pas rester dans l’ombre tant que la lumière n’est pas faite sur cette affaire et les personnes impliquées ne soient punies.

Washington est bien embêté par l’assassinat du président Jovenel Moïse dans la nuit du 7 juillet 2021, dans sa résidence privée. L’enquête en cours révèle que l’opération aurait été organisée aux États Unis.

En Haïti les arrestations des auteurs présumés de l’assassinat du président Jovenel Moïse se poursuivent. L’enquête préliminaire révèle que l’opération aurait été commanditée aux États-Unis.

Pendant son interrogatoire, ce dernier a nié les accusations. L’enquête préliminaire en cours continue de révéler de nouveaux éléments. Selon des sources bien introduites, l’opération aurait été organisée par l’Unité Anti-Terroriste, la CTU, une société privée, depuis les USA.

L’entreprise dirigée par Antonio Intriago, un exilé vénézuélien aux USA, aurait tout organisé depuis la Floride. Depuis l’assassinat du Président, de nombreuses personnes ont été arrêtées. La PNH, Police Nationale d’Haïti a déjà arrêté 18 mercenaires colombiens, et 3 haïtiens dont deux haïtiens/américains recruté par la CTU.
Selon la chaîne américaine CNN, certains ont déclaré qu’ils ont travaillé comme informateurs pour le FBI et la DEA, l’agence anti-drogue des États Unis.

Les commanditaires coiffent la casquette humanitaire

Le cerveau présumé de l’opération serait le Docteur Christian Emmanuel Sanon. Âgé de 63 ans, ce pasteur américain, d’origine haïtienne vit à Miami. Le Docteur Sanon travaillerait au sein des ONG chrétiennes qui se spécialisent dans des opérations humanitaires en Haïti. Il clame son innocence.

Les représentants du FBI, du département d’Etat et le département de la Justice américaine, ont été dispatchés à Port-au-Prince, pour aider l’enquête.

Plusieurs personnes sont encore recherchées par les forces de l’ordre haïtiennes.

L’ancien officier militaire Mario Antonio Palacios Palacios vient de devenir l’un des hommes les plus recherchés par la justice haïtienne. Comme EL TIEMPO l’avait anticipé, il a voyagé avec plusieurs des anciens militaires impliqués dans l’assassinat du président Jovenel Moïse, le 7 juillet.

La Police haïtienne vient de publier une affiche avec ses photos et informations.

Palacios a quitté la Colombie pour la République dominicaine vendredi 4 juin via l’aéroport El Dorado. Il était sur le même vol Avianca avec d’autres personnes impliquées.

Il est arrivé à l’aéroport international de Punta Cana (AIPC) à 18h10, et enregistre un départ, le 6 juin, par le poste frontière de Carrizal, à destination d’Haïti.

Le chef de la sécurité du Palais national haïtien, Dimitri Hérard, est détenu par la police nationale dans le cadre de l’enquête sur l’assassinat du président Jovenel Moïse, rapportent jeudi le Washington Post et CNN.

L’épouse du président haïtien, Martine Moïse, partage les premières photos de l’hôpital et dit « Je ne peux pas croire que mon mari est mort sous mes yeux »

Lire aussi:

Haïti: les résultats de l’enquête sur l’assassinat du président haïtien Jovenel Moïse (26 Colombiens et 2 Haïtiens américains)… infos en direct

About gherrrabi

Check Also

Douane marocaine: Réunion du Comité National de lutte contre la Contrebande des Cigarettes

En date du 16 septembre courant, une réunion de travail de la Commission Nationale de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *