Home / COOPÉRATION / Goodluck Jonathan recule et reconnaît n’avoir pas parlé au téléphone avec le Roi Mohammed VI

Goodluck Jonathan recule et reconnaît n’avoir pas parlé au téléphone avec le Roi Mohammed VI

Abuja : Le président nigérian Goodluck Jonathan a reconnu que fausses, étaient les annonces nigérianes sur le prétendu entretien téléphonique qu’il aurait eu avec le Roi du Maroc. Il s’en est éloigné de ces allégations, en disant en être choqué.


President Goodluck Jonathan - PH Nigerian Eye / pulse.ng

President Goodluck Jonathan – PH Nigerian Eye / pulse.ng
En effet, par la voie d’un communiqué signé par son conseiller en communication Reuben Abati, le président du Nigeria, Goodluck Jonathan a admis qu’il n’avait jamais eu une conversation téléphonique avec le roi Mohammed VI du Maroc.

Selon le communiqué présidentiel, dont le contenu est rapporté par le site nigérian, Pulse.ng, Jonathan s’est dit :

“Choqué et surpris et très embarrassé par la controverse qui a éclaté sur si oui ou non il a eu une conversation téléphonique avec Sa Majesté le Roi Mohammed VI du Maroc.”

Il a ajouté qu’il avait effectivement souhaité parler au Roi pour solliciter son soutien pour la candidature de la ministre nigériane de l’Agriculture, le Dr Adesina Akinwunmi, pour le poste de directrice de la banque africaine de développement – BAD.

A ce titre, le président dit avoir souhaité parler aux Roi du Maroc et aux chefs des régimes algérien et égyptien.

Dans le communiqué on peut lire :

“Le président Jonathan a parlé avec le premier ministre de l’Algérie et par la suite envoyé le  vice-président Namadi Sambo à Alger en tant qu’envoyé spécial pour le suivi des discussions avec le Premier ministre algérien concernant le soutien au candidat du Nigeria dans les prochaines élections pour la présidence de la BAD. Le président a toutefois, pas encore parlé avec le Roi Mohammed VI ni au Président Al-Sisi d’Egypte’’.

Le président Jonathan a en fin déclaré qu’il avait ordonné une enquête complète sur ce scandale et que le fonctionnaire des affaires étrangères qui a l’aurait provoqué, serait sanctionné de manière appropriée.

Le Maroc avait émis une première déclaration disant que le Roi Mohammed VI avait refusé de parler au téléphone avec Jonathan, en raison de la proximité des élections générales du Nigeria.

Les responsables nigérians avaient toutefois insisté, à plusieurs reprises, que Jonathan avait parlé avec le souverain marocain lorsque celui-ci était à Paris pour une visite privée.

Par: lemag.ma

About Mohammed Gherrabi

Check Also

Algérie patriotique, parmi les médias algériens à la solde des Généraux de l’ANP… Tous les détails

Le général major à la retraite Khaled Nezzar ayant été à l’origine de la crise …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *