Home / COOPÉRATION / Gadem: Conférence de presse douteuse et à sens unique. Intimidation d’un journaliste

Gadem: Conférence de presse douteuse et à sens unique. Intimidation d’un journaliste

Une conférence de presse est un événement médiatique au cours duquel des personnalités, des organismes…  convient des journalistes à les écouter et, le plus souvent, à leur poser des questions. La conférence de presse cible les journalistes,  aptes à diffuser une information fiable autour d’une actualité. Ces informations peuvent concerner une institution, une entreprise, une marque. L’objectif pour le conférencier se rapporte donc à divulguer une information assez pertinente pour qu’elle soit digne d’être relayée dans les médias.

Jeudi 11/10/2018, le Gadem, à l’occasion de sa conférence de presse.

L’analyse des chiffres avancés par le Gadem, prête à interrogation, faisant part des doutes de certains journalistes, dont l’auteur de ces lignes, sur la fiabilité des chiffres.

Or, le Gadem au lieu de faire son mea culpa, s’est enfoncé dans la dénégation ridicule par l’intermédiaire de son équipe chapeautée par sa coordinatrice balayant d’une seule main nos interrogations légitimes.

En effet, ces manquements ne constituent aucunement une nouveauté, puisque le Gadem avait déjà été pris la main dans le sac concernant les chiffres de l’immigration et d’autres sujets, sujet particulièrement sensible, hier comme aujourd’hui.

Manifestement, cette association souffre d’une proximité et d’un lien trop fort avec ces bailleurs, limitant son indépendance, la qualité et la crédibilité de ces rapports. Il devrait se cantonner à décrire les faits et non à faire de la «politique».

Ces associations qui ne veulent pas nous laisser les coudées franches pour faire du journalisme d’investigation.

Associations et ONG de défense de Droits de l’Homme , c’est ainsi qu’ils aiment se présenter à l’étranger. Et de nous interroger sur l’immaturité de ces de associations qui ne parviennent pas à reconnaître l’importance de la persuasion et de l’argumentation dans le Débat Sociétal.

Afrique L’Adulte, le journal qui dérange,

Identifié comme étant  journaliste du site Afrique L’Adulte , immédiatement expulsé manu militari de cette conférence, décision malencontreuse et inappropriée. Raisons motivant cette décision que ce site est spécialiste en matière de migration et peut être lu à l’autre bout de la planète et cela les « seigneurs »de la migration le digèrent mal !!

Le passé finit toujours par nous rattraper….

Il est vrai que le GADEM depuis des années n’a qu’une seule ambition «  jouer dans la cour des grands » quitte à vendre son âme au diable et par la même occasion nuire aux intérêts des Marocains et des Migrants. Malheureusement, cette même ONG ne cesse de manipuler les migrants pour jouer un rôle de leader et de défenseur tartuffe alors qu’en réalité, ils ne sont que les vrais bourreaux des migrants car ils s’enrichissent de manière illicite sur leur dos. La preuve en est, les financements destinés à la plateforme et qui miraculeusement ont atterri dans le compte bancaire du GADEM en 2016 (voir captures écran) sans procédure transparente (appel à offre…).

A Lire aussi  La Commission européenne introduit un mandat de renouvellement de l’accord de pêche avec le Maroc, qui intègre le Sahara Marocain

Des “transactions douteuses”

Depuis sa création, le GADEM ne cesse de recevoir des fonds colossaux

destinés à monter des projets en faveur des migrants, les questions qui se posent ici :

  • Pourquoi n’a-t-on jamais vu un projet mis en place par le GADEM qui a un impact sur la population cible ?
  • Est-ce que ces fonds sont réellement destinés pour accompagner les migrants ou bien pour déstabiliser le pays ?
  • Pourquoi tant de mystères sur les origines de leurs fonds : ni logos des bailleurs, ni communication autour de ces bailleurs comme le font les ONGs transparentes et crédibles ?

Les fonds suspects qu’ils reçoivent sont destinés aux migrants et leur ambition de vouloir se creuser une place politique les amène à s’allier aux fervents ennemis du pays niant ainsi leur citoyenneté et leur humanité. À titre d’information, car beaucoup ne connaissent même pas l’existence de ses pseudos défenseurs des droits de l’Homme et des migrants en particulier, sont majoritairement des fils et filles à papa, naturalisé français car ils y ont tous un pied-à-terre… .

Ce qui est drôle avec le GADEM c’est qu’ils se proclament les seigneurs de la migration au Maroc car on les entend souvent dire que si un projet qui touche à la migration ne passe pas par eux il sera saboté et n’aura jamais lieu. Autant de prétention sème le trouble et nous ramène à la case de départ ou tout été permis. Aussi, cette confiance et cette arrogance nous font nous poser une question fondamentale :

  • Qui est derrière le GADEM et qui leur donne cette légitimité ?
  • Cherchent-ils à saboter la politique migratoire initiée par Sa Majesté le Roi Mohammed VI ?

Selon des sources concordantes, ils exhibent en pleines réunions que c’est les enfants gâtés du CNDH, de l’Union européenne et de tous les partenaires techniques et financiers existant au Maroc et ailleurs et qu’ils font le beau temps et pluie dans le domaine de la migration.

About Mohammed Gherrabi

Check Also

Nouvelle-Zélande/Attaque Terroriste: Le sénateur du Queensland, Fraser Anning, après ses propos islamophobes reçoit un œuf et frappe son agresseur

Lors d’une conférence de presse samedi à Melbourne, un jeune homme dont l’identité est inconnue …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *