JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
Breaking News
Home / COOPÉRATION / France/mairie d’Ivry-sur-Seine: L’instrumentalisation des enfants sahraouis, dans le cadre des «colonies de vacances» initiées chaque été par le polisario

France/mairie d’Ivry-sur-Seine: L’instrumentalisation des enfants sahraouis, dans le cadre des «colonies de vacances» initiées chaque été par le polisario

France/mairie d’Ivry-sur-Seine: L’instrumentalisation des enfants sahraouis, dans le cadre des «colonies de vacances» initiées chaque été par le polisario.

Ni les officiels français, ni leur opinion publique, ne doivent désormais être dupes de l’exploitation politicienne du programme estival: «colonies de vacances au profit des enfants des camps de Tindouf», par un front séparatiste à la moralité très douteuse.

Bien évidemment, les Marocains de France ne pouvaient rester indifférents à cette grossière supercherie algéro-séparatiste nommée abusivement « Colonies de vacances au profit des enfants sahraouis« .

Nombre d’entre eux se sont en effet manifestés, devant la mairie d’Ivry-sur-Seine, pour démasquer l’imposture.


Qui se ressemble s’assemble

Ivry-sur-Seine est une commune française située dans le département du Val-de-Marne en région Île-de-France. Limitrophe de Paris, la ville fait partie de la Métropole du Grand Paris.
Sur le plan politique, la ville est considérée comme un bastion historique du Parti communiste français (duquel le Front Polisario est proche : ex-URSS …. et Cuba en particulier), dont tous ses maires sont issus depuis 1925. Elle ne connaît que quatre maires, tous issus du parti, depuis 1945 : Georges Marrane, Jacques Laloë, Pierre Gosnat et Philippe Bouyssou, tandis que Maurice Thorez, secrétaire général du parti de 1930 à sa mort en 1964, en a été le député.

Polisario, d’une imposture à l’autre

L’image que veut se donner la bande séparatiste et son mentor algérien, à travers ces «colonies de vacances», est trompeuse.
Mais passons, car, d’autres impostures méritent d’être dévoilées aux institutionnels français, autant qu’à l’opinion publique. Les « colonies » du polisario, qui sont épinglés par les rapports des ONG de défense des droits de l’Homme pour l’embrigadement des enfants au sein de sa soi-disant «armée», ne profite pas réellement à leurs destinataires, c’est-à-dire les enfants infortunés qui croupissent dans les camps de Lahmada. Souvent, ce programme est mis à profit des enfants des dirigeants séparatistes, ainsi qu’à ceux des officiers de l’Armée nationale populaire (ANP).
Les institutionnels françaises, autant que ceux d’Espagne ou d’Italie…, ne doivent pas s’y tromper en finançant, aux frais de leurs contribuables, des vacances au profit des enfants des notables séparatistes et autres haut gradés de l’armée algérienne.

SUBVENTION PROJET VACANCES POUR LA PAIX

Monsieur le Maire, chers membres de l’assemblée,
Je souhaite faire une intervention sur l’engagement de la ville d’Ivry-sur-Seine auprès du peuple Sahraoui et sur le projet pour lequel vous demandez le soutien du Conseil municipal.
Je vous avoue que je suis interloquée par le soutien que vous affichez, à cette occasion, à Monsieur Naama Asfari.
Il me semble tout d’abord que dans cette période de sortie – provisoire peut-être – du Covid, tous nos efforts, toute notre attention doit être portée vers les problèmes concrets des habitants d’Ivry et vers ceux qui sont le plus touchés par cette crise.
La première réalité quotidienne des Ivryennes et des Ivryens Monsieur le Maire, c’est bien l’après covid !
Beaucoup de citoyens ont perdu des êtres chers ; un père, une mère, un enfant…un proche. La deuxième réalité, Monsieur le Maire, c’est que les forces vives qui portent à bout de bras notre ville et qui sont justement empêtrés dans cette réalité que vous occultez Monsieur le maire, ont besoin de soutien.
Ne pensez-vous pas que l’affectation de ces 6.000 euros, que vous demandez aux Ivryens, pourrait servir à soutenir les citoyens de notre ville qui en ont le plus besoin !
Je peux continuer à l’envi les urgences dont souffre notre ville et l’actualité ne manque pas de nous le rappeler.
Je comprends aussi qu’il faut cependant laisser aussi toute sa place à la générosité envers d’autres peuples touchés par les guerres et des situations de crises inextricables
Mais profiter de cette demande de subvention pour citer en préambule un homme que vous considérez comme un opposant prisonnier politique mais qui a été jugé dans son pays pour des faits graves, c’est inacceptable.
Tout autant inacceptable est le fait de l’avoir nommé citoyen d’honneur de la ville d’Ivry et s’en enorgueillir.
Une nouvelle fois, derrière un projet innocent et généreux, se dévoile une intention politique bien précise.
A quel titre engagez-vous notre ville et la contribution de tous les habitants d’Ivry ? En tant que maire, non ! En tant que militant d’un parti qui soutient un homme et qui profite de cette circonstance pour le rappeler !
Vous l’aurez compris, Monsieur le Maire, nous nous opposons fermement à cette demande de subvention et vous rappelons que notre objectif est que l’argent des Ivryennes et des Ivryens soit utilisé pour servir l’intérêt général et non des intérêts politiques.
Rachida Kaaout
Pour le Groupe politique Ivry C’est Vous !

Rachida Kaaout, conseillère municipale à la mairie d’Ivry
Présidente du Groupe politique IVRY C’EST VOUS !

A Lire aussi:

Algérie / scandale du Polisario: Exploitation militaire des enfants dans les camps de Tindouf

GhaliGate: « L’accueil par l’Espagne de Brahim Ghali est une insulte à l’endroit de toutes les femmes… » Mme. Aïcha Douihi

About gherrrabi

Check Also

Covid: le président sud-africain, Cyril Ramaphosa, appelle à la levée des interdictions de voyager pour cause du variant Omicron (B.1.1.529)

Le président sud-africain, Cyril Ramaphosa, a condamné les interdictions de voyager imposées contre son pays …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *