JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
Breaking News
Home / COOPÉRATION / France: Le rappeur franco-algérien, Moha La Squale mis en examen pour « violences, séquestration et d’agressions sexuelles »

France: Le rappeur franco-algérien, Moha La Squale mis en examen pour « violences, séquestration et d’agressions sexuelles »

Le rappeur franco-algérien, Moha La Squale mis en examen pour « violences, séquestration et d’agressions sexuelles ».

Les autorités françaises ont mis en examen le rappeur franco-algérien Moha La Squale, de son vrai nom Mohamed Bellahmed. L’artiste fait face à plusieurs accusations de ses anciennes compagnes. Elles l’accusent de violences, séquestration et d’agressions sexuelles. La mise en examen a eu lieu ce mercredi 16 juin 2021, avec notamment pour chefs de « séquestrations sur différentes victimes », « menaces de mort par conjoint », « agression sexuelle par conjoint » et « violences par conjoint », d’après une source judiciaire.

Notons que ce n’est pas la première fois que le rappeur fait la une de la presse française pour une telle affaire. Ce sont au total six femmes, qui ont décidé de porter plainte contre Moha la Squale. Cette affaire avait été révélée depuis l’année dernière dans les médias français et le bureau du procureur de Paris avait ouvert une enquête en septembre 2020, suite à de multiples plaintes. Celles-ci avaient été déposées par quatre femmes âgées de 23 à 28 ans. Par ailleurs, après avoir été placé en garde à vue, l’interprète de Ma Belle a comparu devant un juge d’instruction.

Fin avril, il se défendait sur Twitter. «Je n’ai jamais au grand JAMAIS levé la main sur une femme. Ce complot a été perpétué pour me nuire», assurait le rappeur Moha La Squale. Mercredi, il a été présenté à un magistrat dans le cadre d’une information judiciaire ouverte par le parquet de Paris. «Il a été mis en examen notamment des chefs de violences par conjoint, agression sexuelle par conjoint, menaces de mort par conjoint et séquestrations sur différences victimes», et placé sous contrôle judiciaire.

Mohamed Bellahmed naît à Créteil, dans le Val-de-Marne, et déménage à l’âge de quatre ans dans le 20e arrondissement de Paris. Il passe la majeure partie de sa vie dans le quartier de la Banane. Son père quitte le foyer familial lorsqu’il a huit ans. Il est élevé avec ses frères et sœurs par leur mère non-voyante. Sa famille manquant d’argent, il commence à vendre de la drogue vers l’âge de douze ans. Après avoir été la tête d’affiche du court-métrage La Graine de Barney Frydman, il commence une formation théâtrale au cours Florent en 2016. Il est arrêté l’année de ses dix-huit ans et est envoyé à la maison d’arrêt de Fleury-Mérogis. Lors de sa sortie, il est inculpé pour une autre affaire datant d’avant sa première incarcération. Après sa sortie de prison, Mohamed Bellahmed devient livreur de pizza en tant qu’auto-entrepreneur afin de subvenir à ses besoins. Lors de ses livraisons, il s’essaye aux improvisations de rap au guidon de son scooter.
Il est actuellement placé sous contrôle judiciaire, pour le compte d’une information judiciaire qui a également été ouverte ce mercredi. Pour rappel, l’année dernière, après la plainte déposée contre Moha la Squale, plusieurs internautes se sont succédés sur les réseaux sociaux pour témoigner contre lui. Ces témoignages ont aussi été relayés par des personnalités publiques comme le youtubeur Ramous HG et la top model Lena Simonne.

Déjà condamné pour outrage et rébellion en avril

Le mouvement #MeToo a connu une déclinaison dans le monde de la musique française avec #MusicToo, apparu avec le compte du même nom au cours de l’été 2020 sur Instagram. L’existence de #MusicToo a pris en septembre 2020 un autre relief avec les affaires d’agressions sexuelles concernant Moha La Squale, Roméo Elvis (qui s’est excusé sur les réseaux sociaux après des accusations d’agression sexuelle sur internet) et Chloé Briot, cantatrice qui a porté plainte contre un baryton.

Mi-avril, Moha La Squale a été condamné à six mois de détention à domicile sous surveillance électronique dans un autre dossier, pour refus d’obtempérer, outrage et rébellion lors d’un contrôle de police agité l’an dernier à Paris.

About gherrrabi

Check Also

Le Maroc donne au SG de l’ONU son aval pour la nomination de son Envoyé Personnel au Sahara marocain, Staffan de Mistura

Le Secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a entamé, mardi, des consultations auprès des membres …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *