JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
Home / COOPÉRATION / France: Eric Zemmour condamné à 10 mille € pour injure et provocation à la haine

France: Eric Zemmour condamné à 10 mille € pour injure et provocation à la haine

France : Eric Zemmour condamné à 10 mille € pour injure et provocation à la haine…

Eric Zemmour vient d’être reconnu coupable, pour la troisième fois, d’injure publique et provocation à la haine.

Le 28 septembre 2019, Eric Zemmour participait à la grande convention de droite organisée par les proches de l’ex député du Rassemblement National Marion Maréchal Le Pen. Au cours de cette réunion politique, le polémiste s’en est pris aux « immigrés » dénonçant par ailleurs «l’islamisation des rues ». Le polémiste sera ensuite poursuivi par la justice française.

Au cours de l’audience du 1er juillet dernier, le ministère public avait requis 10 mille euros d’amende contre le chroniqueur. Le tribunal de Paris a visiblement suivi le réquisitoire du parquet puisqu’il a condamné le polémiste à 10 mille euros d’amende. Il est reconnu coupable de provocation à la haine et d’injure. Les propos qu’il a tenus lors de la convention de droite sont pour le tribunal de Paris « une exhortation à la discrimination et à la haine à l’égard de la communauté musulmane et à sa religion » parce qu’il a fait une distinction entre les français.

« Entre vivre [et vivre] ensemble, il faut choisir », a lancé Éric Zemmour

« Entre vivre (et vivre) ensemble, il faut choisir », a-t-il dit en citant Renaud Camus, adepte de la thèse complotiste et controversée du « grand remplacement » de la population européenne et chrétienne par une population immigrée et musulmane.

Le ton a rapidement été donné. En demandant au polémiste Éric Zemmour – tout juste condamné par la justice pour provocation à la haine religieuse pour des propos anti-musulmans –, d’ouvrir leur événement, le samedi 28 septembre, à Paris, les organisateurs [des proches de Marion Maréchal] de la Convention de la droite savaient à quoi s’attendre…

« L’islam est au cœur de l’obsession de ce fascisme ancien au visage nouveau. À la convention du 28 septembre, Élisabeth Levy, idiote utile de la droite identitaire, l’a d’ailleurs regrettée, se déclarant surprise qu’on ne parle que d’Islam. Qu’elle se rassure. Au pouvoir, les identitaires sauront se souvenir de sa judaïté, comme celle de Zemmour. Les Juifs qui avaient fait allégeance à Vichy ont fini dans les camps de la mort, comme les autres… »(opinion-internationale)

Hapsatou Sy : une femme engagée

« Donnez plus la parole à ceux qui subissent le racisme, pas à ceux qui le propagent« , urge Hapsatou Sy, témoignant une nouvelle fois de son engagement. La veille, elle n’hésitait pas à répondre sur Twitter à Christophe Castaner, après que le ministre de l’intérieur ait fustigé des débordements en marge du rassemblement du 2 juin. Déclarant que « la manifestation était calme (…) jusqu’à ce que les policiers sur les toits tirent des gazs lacrymo« , elle écrit : « on aurait préféré un tweet pour saluer la jeunesse pacifiste chantant la marseillaise, unis. »

Zemmour fera appel de la décision

La présidente de la 17 e chambre correctionnelle du tribunal de Paris admet que les opinions, même choquantes doivent pouvoir s’exprimer « néanmoins les faits reprochés vont plus loin et outrepassent les limites de la liberté d’expression puisqu’il s’agit de propos injurieux envers une communauté et sa religion ». Le tribunal fera aussi remarquer que les propos tenus par M Zemmour proviennent d’un discours « préparé » avec des mots « choisis ». L’avocat du chroniqueur a dénoncé ce jugement. Olivier Prado pense que le Tribunal de Paris n’a pas « fait une application juste de la loi ». Il dévoile par la même occasion son intention de son client de faire appel de la décision.

Lire aussi:

Le gênant passé de Marine Le Pen: « Night-clubbeuse, fêtard,… »?.

About gherrrabi

Check Also

Le projet de voitures électriques: l’inventeur Rachid Yazami nous a confirmé… et que les discussions préliminaire en cours sont prometteuses….

Prenant part à un webinaire organisé par l’institut CDG, mardi 13 octobre dernier, le chercheur …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *