JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
Breaking News
Home / COOPÉRATION / France / Dispersion du campement de migrants: Le journaliste Rémy Buisine frappé au sol par la police à Paris (Vidéos)

France / Dispersion du campement de migrants: Le journaliste Rémy Buisine frappé au sol par la police à Paris (Vidéos)

Dispersion du campement de migrants: Le journaliste Rémy Buisine frappé au sol par la police à Paris (Vidéos)…

Le journaliste Rémy Buisine frappé au sol par la police à Paris au rassemblement de soutien aux exilés. Des images d’une rare violence. ..

En effet, le 23 novembre dernier, avait lieu à Paris une grande évacuation de migrants, leurs soutiens et leurs tentes. Les policiers présents sur place ont également dispersé une manifestation à laquelle participait le journaliste Rémy Buisine a été violemment frappé par la police à plusieurs reprises au rassemblement de soutien aux exilésà Paris. Des violences policières qui s’inscrivent dans un contexte d’attaque contre les droits de la presse et de manifester avec la loi Sécurité Globale.

La police l’aurait frappé à trois reprises durant la soirée : « vous m’avez violenté, vous m’avez frappé trois fois durant la soirée. Faut arrêter maintenant. Ce n’est pas respecter la presse ».

Dispersion du campement de migrants

Les manifestants se sont en fait réunis aux alentours de 22h30, non-loin de l’Hôtel de Ville de Paris. Sur place se trouvaient des élus de la République, ainsi que des journalistes et des représentants d’associations. En quelques minutes, ce sont près de 500 tentes qui ont été reprises voire détruites. De son côté Gérald Darmanin a reçu les images et les a qualifié de relativement choquante. Il a réclamé un rapport avant midi. Son tweet n’a pas précisé s’il parlait du calvaire vécu par Rémy Buisine. Ce dernier a été mis au sol par un policier avant d’être frappé alors qu’il n’opposait aucune résistance.


Une loi décriée par tous

Des violences policières qui s’inscrivent dans un contexte d’attaque contre les droits de la presse et de manifester avec la loi Sécurité Globale.
Ces images qui interviennent dans un contexte houleux, marqué par l’adoption de la loi sur la Sécurité Globale par le Parlement européen, que de nombreux organes ont décidé de pointer du doigt, dont Amnsety International ou encore l’ONU et plus récemment, la Commission européenne.

About gherrrabi

Check Also

Migration: L’OIM lance sa stratégie quinquennale pour la région Moyen-Orient et Afrique du Nord (MENA) afin de répondre efficacement aux défis croissants auxquels sont confrontés les migrants.

 Le Caire, 15 avril 2021. L’Organisation internationale pour les migrations (OIM) du bureau régional du Moyen-Orient et …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *