Home / Business / Football | La CAN 2019 au Cameroun ou au Maroc? Peut-on retirer la CAN 2019 au Cameroun pour le Maroc ?

Football | La CAN 2019 au Cameroun ou au Maroc? Peut-on retirer la CAN 2019 au Cameroun pour le Maroc ?

Le Maroc devrait bien remplacer le Cameroun dans l’organisation de la CAN 2019. C’est ce qu’affirme le journaliste égyptien Ahmed Choubir. “Bientôt, la CAN-2019 au Maroc. La décision sera annoncée par la CAF”, révèle l’ancien gardien de but des Pharaons sur son compte Facebook.

L’organisation  de la Coupe d’Afrique de Nations 2019  par le Cameroun fait à nouveau l’actualité. Selon un ex-footballeur égyptien, la Confédération africaine de football envisage d’attribuer l’organisation de la CAN 2019 au Maroc !

Le débat Maroc à la place du Cameroun pour l’organisation de la CAN 2019 ressurgit. Ce, après que les complaintes du Cameroun aient accouché d’une déclaration commune de la part des Fédérations camerounaise et marocaine. Une sorte de pacte de “non-agression“. Cette fois, le fusible est plutôt loin de la Fédération Royale Marocaine de Football. Puisque c’est de l’Egypte d’où se réveille la rumeur.

Lekjaa a réitéré son soutien au Cameroun, pays organisateur de la CAN 2019 et maître Happi l’en a remercié chaleureusement. La fraternité entre les fédérations marocaine et camerounaise est plus forte que jamais. En effet, le 05/03/2018, par la voie du président de la FECAFOOT et de Joseph-Antoine Bell l’ancien gardien des Lions Indomptables, le Cameroun a assuré le Maroc de son appui dans la course à la coupe du monde 2026. Le360.ma.

Le vendredi  dernier,  sur son compte  Facebook, l’ancien gardien de but égyptien et actuel journaliste, Ahmed Choubir, a révélé ce qui serai l’intention de la CAF, concernant la CAN 2019.  « Bientôt, la Coupe d’Afrique des Nations  2019 au Maroc : Une décision  de la CAF ». Court, le message a le don de semer le doute…dans la tête du Cameroun. En effet, le pays des Lions Indomptables connaitrait quelques  problèmes financiers qui retardent l’avancement des chantiers. Malgré les nombreux démentis officiels, l’idée d’une CAN 2019 au Maroc fait son chemin.

A Lire aussi  Ahmed Lahkim, président UDLEF: « Le Souverain est aimé par son peuple et le Maroc fait preuve d’une grande stabilité »

Surtout que, lors de sa dernière visite au Cameroun, les inspecteurs   de la CAF avaient, selon la même source, enregistré plusieurs dysfonctionnements entravant la progression dans les travaux de construction des infrastructures prévues par le cahier des charges.

La commission a également relevé que la promotion de ce grand événement sportif souffre d’une carence qui a été dénoncée par les médias locaux.



Joseph Antoine Bell

En janvier dernier, un comité d’inspection des infrastructures du Cameroun avait fait un rapport négatif au président de la CAF, Ahmad Ahmad. Ladite commission a enregistré plusieurs dysfonctionnements qui ont entaché la marche des travaux de construction des infrastructures prévues par le cahier des charges de la CAF. Les travaux ont notamment tourné au ralenti en raison d’une série de grèves dues au non-versement des salaires des ouvriers travaillant sur le chantier de construction du grand stade d’Olembé souligne le site marocain Le360.ma.

La commission dépêchée par la CAF aurait reçu également des plaintes des ouvriers travaillant sur le chantier de construction du grand stade d’Olembé.

Jusque là, la CAF ne s’est pas  encore prononcée  sur le sujet. Mais à un peu plus de 6 du début de la compétition, le débat refait rage

About Mohammed Gherrabi

Check Also

Maroc / Sommet Africités 2018: Roi Kongo Mfumu Difima: « La RDC doit bien préparer les élections »

Le roi du Kongo, qui est aussi appelé Ntinu (de « refuge » celui qui …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *