JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
Breaking News
Home / COOPÉRATION / Football / Amendement de l’article 4: la Kabylie ne peut pas être reconnus en tant que fédération par la CAF… L’Algérie se réjouit!!!

Football / Amendement de l’article 4: la Kabylie ne peut pas être reconnus en tant que fédération par la CAF… L’Algérie se réjouit!!!

Amendement de l’article 4: la Kabylie ne peut pas être reconnus en tant que fédération par la CAF… L’Algérie se réjouit!!!
Grâce à un amendement adopté à l’unanimité par la CAF, la république fantomatique de la RASD et la Kabylie ne peuvent pas intégrer l’instance suprême du football africain et faire partie de la famille du ballon rond dans le continent.

Vendredi 12 mars dernier, à Rabat, les associations membres de la Confédération africaine de football ont voté à l’unanimité [Les 54 membres de la CAF ont voté cet amendement à l’unanimité, y compris l’Algérie donc], l’amendement de l’article 4 des statuts de l’instance. Ledit article stipulait que l’adhésion à la CAF était ouverte à tous les représentants des ligues nationales africaines comme représentants officiels qui gèrent le football dans leurs pays. En vertu de l’amendement, seuls les représentants des pays indépendants et membres de l’ONU sont admis au sein de la CAF. Avec ce vote,  l’Algérie est sûre  que les indépendantistes de la Kabylie, non reconnue par l’ONU, ne puissent pas être reconnus en tant que fédération par la CAF.

La mafia militaro-politico-financière algérienne semble engagé dans une fuite en avant

Zetchi, devenu l’ennemi public numéro 1, a toutefois affirmé, une fois de retour au pays, dimanche 14 mars, qu’il s’était abstenu de voter la modification statutaire concernant les conditions d’admission, proposée par la Confédération africaine (CAF).

Pour justifier l’échec de leur candidat au conseil de la FIFA, Kheïreddine Zetchi, face à Fouzi Lekjaa, le voisin de l’Est a décidé d’adopter une posture victimaire. Son nouveau délire complotiste s’explique par les nouveaux statuts de la CAF, votés à l’unanimité à Rabat.

«L’Algérie s’est abstenue de voter la modification statutaire, proposée par la CAF concernant les conditions d’admission à la qualité de membre de l’organisation, et a même refusé d’approuver le bilan financier. Je ne comprends pas cette campagne d’acharnement qui a débuté depuis plusieurs mois de la part de certaines parties qui veulent revenir au-devant de la scène et gérer de nouveau la FAF», a déclaré à la presse le patron de la FAF à l’aéroport international d’Alger, peu après son retour au pays.

Seulement, une source au sein de l’instance panafricaine nous a confirmé que «tous les représentants des fédérations membres ont voté à l’unanimité».

D’ailleurs la vidéo intégrale de l’Assemblée générale de la CAF, publiée sur sa chaîne Youtube, confirme ses dires (voir à partir de 1h16min).

Rappel: Coupe du monde de football ConIFA: le Polisario se retire d’une compétition sportive à cause de la participation de la Kabylie.

ConIFA, une compétition internationale créée par la Confédération des associations de football indépendantes. Cette dernière organise tous les deux ans et depuis 2014 un Mondial pour certains “états”, “minorités”, “régions” ou “nations” non affiliées à la FIFA.


Et pour l’édition 2020, prévue en juin prochain à Skopje, capitale de la Macédoine du Nord, nos voisins de l’est allaient se présenter avec une équipe composée de leurs fidèles prosélytes, les séparatistes du Polisario. Mais la participation de l’équipe de Kabylie à cette compétition est venue compromettre les plans d’Alger.

INFORME

La Selección Saharui de Fútbol se retira de la Copa Mundial de Fútbol CONIFA 2020. Como anunciamos anteriormente aquí en junio de 2019, la Selección Saharaui solicitó su participación en la Copa Mundial de Fútbol CONIFA 2020, que originalmente estaba programada para realizarse en Somalilandia. Luego, los saharauis fueron invitados a participar en este torneo. Por el momento, CONIFA es la única organización de fútbol activa y mundial fuera de la FIFA. Los Saharauis han sido miembros desde 2016 y esta habría sido la primera participación saharaui en un torneo de esta organización. En otoño de 2019, Macedonia, un país de la región de los Balcanes en Europa, fue designado como un nuevo lugar para este torneo después de la retirada de Somalilandia por razones logísticas. Hasta los últimos días, la Federación de Fútbol Saharaui estaba decidida a participar en un torneo mundial por segunda vez en su historia después del Kurdistán 2012. Lamentablemente este sueño no se pudo realizar. La razón de la retirada es la participación de un equipo llamado « Selección Nacional de Kabylia » en este torneo. Este equipo « Kabyle » está fuertemente influenciado por un partido político llamado « MAK » que exige su independencia de esta región de Argelia. Argelia todo como la RASD de ninguna manera respalde a este equipo o este partido político con sus tendencias separatistas. Como Argelia presta atención a la totalidad territorial de la RASD, también lo hace la RASD con Argelia. Desafortunadamente, la política ha ganado una vez más al deporte. La Federación de Fútbol Saharaui le ha hecho un gran favor a Argelia y ha honrado sus intereses como país hermano al renunciar a este torneo de CONIFA. Como la RASD no es miembro de CAF o FIFA, el fútbol saharaui y su equipo nacional en particular permanecen sin perspectivas por el momento, porque CONIFA es la única organización activa fuera de la FIFA por el momento . ¿Contra quién puede jugar la RASD? Solo existe la esperanza de que nuestros amigos argelinos sean reconocibles por este acto de fuerte amistad, retirarse para no arriesgarse a tener que jugar contra un equipo que perturba a la unidad de Argelia. Concretamente, esto significa que esperamos desesperadamente que a cambio Argelia y los argelinos se pongan de pie para que podemos adherirnos a la CAF y la FIFA. De lo contrario, el fútbol saharaui se retrasa por años, incluso décadas.

En effet, la pseudo “république arabe sahraouie démocratique” s’est retirée du tournoi quelques jours avant le tirage au sort de la phase finale qui a eu lieu dimanche 26 janvier 2020 à l’Île de Jersey, située entre la France et l’Angleterre.

La raison de ce désistement, pourtant inhabituel pour une entité qui ne rate pas une occasion pour s’afficher, n’est autre que la participation d’une sélection représentant le Mouvement pour l’autodétermination de la Kabylie. Ce dernier, né au milieu des événements qu’a connu la Kabylie et la révolte de la population contre le pouvoir central d’Alger entre 2001 et 2003, réclame l’organisation d’un référendum d’autodétermination en Kabylie aboutissant à son indépendance.

Avec cet abandon, l’entité fantoche du Polisario se ridiculise ; elle qui proclame à cor et à cri le sacro-saint «droit à l’autodétermination» réfute ce droit à une région à forte identité sur le territoire algérien. Il ne faut surtout pas chercher une explication dans cette contradiction. Tout le monde sait que c’est Alger qui tient les manettes du Polisario. Alger qui ne rate pas une occasion pour expliquer son hostilité à l’intégrité territoriale du Maroc au nom du «droit des peuples à l’autodétermination» refuse ce droit au peuple amazighe en Kabylie. Le désistement du Polisario de ce tournoi a au moins le mérite de prouver une fois de plus que c’est Alger qui est aux commandes. Sans le soutien financier et diplomatique de l’Algérie, le Polisario n’existerait pas.​

Septembre 2017: Algérie… Arrestation par la BRI (Brigade de Recherche et d’intervention), du sélectionneur de l’Equipe Nationale Kabyle de football, M. Brahim Bellabaci.

Réaction de l’Anavad suite à l’arrestation du sélectionneur de l’Équipe Nationale Kabyle de football

Dans une déclaration rendue publique par l’Agence officielle de l’Anavad (Siwel), le Président de l’Anavad M. Ferhat Mehenni, condamne et met en garde Saïd Bouteflika et la police algérienne, contre toute atteinte à l’intégrité physique et morale de M.Brahim Bellabaci.

Ci-après le communiqué de la Présidence de l’Anavad dans son intégralité:

Brahim Belabbaci qui vient de qualifier l’équipe nationale kabyle à la finale de la coupe du monde de la CONIFA vient d’être arrêté chez lui, à Tala Atmane (8km à l’est de Tizi-wezzu)’

Des éléments de la Brigade de Recherche et d’Intervention ont investi son domicile vers 15h et l’ont emmené avec eux.

Le président de l’Anavad, informé de cet acte répressif qu’il condamne de toutes ses forces, appelle la CONIFA et les instances internationales à intervenir pour la libération de cet homme de sport et de paix entre les peuples. Il met le premier les policiers et les autorités coloniales en garde (Said Bouteflika en premier lieu) contre toute atteinte à l’intégrité physique et morale du président de l’équipe nationale kabyle.

Il saisit les instances internationales sur les atteintes aux droits de l’homme en Kabylie et leur demande d’être en phase avec le droit et les conventions qui régissent le sport. La Fédération Internationale de Football est également interpellée face à cet acte vil et criminel.

Cette arrestation ne remettra pas en cause la qualification de la Kabylie à la coupe du monde de la CONIFA et donnera davantage de force aux joueurs sélectionnés pour remporter le trophée mondial.

Le président du Gouvernement Provisoire Kabyle salue le succès de Brahim Belabbaci et l’assure de son soutien indéfectible.

Exil, le 08/09/2017

Pour le président de l’Anavad, Sakina At Sluman, porte-parole

About gherrrabi

Check Also

Dossier: Une peau de chagrin qui a grandi avec la France

Une peau de chagrin qui a grandi avec la France: “L’histoire opère lentement.” Ulrich Wickert. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *