JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
Home / COOPÉRATION / Financement de Kadhafi: un nouveau rebondissement dans l’affaire Sarkozy

Financement de Kadhafi: un nouveau rebondissement dans l’affaire Sarkozy

Capture d’écran
Financement de Kadhafi: un nouveau rebondissement dans l’affaire Sarkozy
Ziad Takieddine, franco-libanais seul témoin à charge contre Nicolas Sarkozy dans l’enquête sur des soupçons de financement libyen de la campagne présidentielle de 2007, a retiré mercredi ses accusations.

Le dossier de financement illégal de la campagne de 2007 de l’ancien président français, Nicolas Sarkozy, a connu un revirement. En effet, le principal témoin dans cette affaire, Ziad Takieddine, a retiré toutes les accusations qu’il avait portées contre Sarkozy, ex-chef de l’Etat, hier mercredi 11 novembre 2020. Dans une vidéo relayée par les médias français BFMTV et Paris Macth, l’homme d’affaires a fait savoir que ses propos avaient été déformés par la justice.

Aucune trace de paiement d’une somme n’a été trouvée

« Je le dis haut et fort, ce juge Tournaire a bien voulu tourner ça à sa manière et me faire dire des propos qui sont totalement contraires aux propos que j’ai dits. Il n’y a pas eu de financement de campagne présidentielle de Sar­kozy », a-t-il affirmé, depuis Beyrouth, où il est en fuite après avoir été condamné en juin dernier dans l’affaire Karachi.

« La vérité éclate à nouveau », se félicite Sarkozy

 

Ces propos ont suscité des réactions dans le rang des avocats de Nicolas Sarkozy. L’un d’entre qui a, pour l’instant, gardé l’anonymat a indiqué qu’aucune trace de paiement d’une somme n’a été trouvée dans cette affaire. Il a par ailleurs rappelé que : « On peut mettre en examen sur des soupçons mais pour renvoyer quelqu’un en procès il faut cependant des preuves tangibles. Or, il n’y en a jamais eu la moindre dans ce dossier ».
De son côté, l’ancien chef de l’État français a immédiatement réagi, se félicitant sur Twitter que « la vérité éclate à nouveau ». « Le principal accusateur reconnaît ses mensonges. Jamais il ne m’a remis d’argent, jamais il n’y a eu de financement illégal de ma campagne de 2007 », martèle-t-il.

Sarkozy veut enclencher une procédure judiciaire

Suite aux propos de Ziad Takieddine, le principal accusé dans le dossier, a fait part de sa satisfaction, estimant que « la vérité éclate à nouveau ». Aussi, a-t-il l’intention d’enclencher une procédure judiciaire contre Ziad Takieddine, ajoutant vouloir demander par l’intermédiaire de son avocat, une « démise en examen ».

About gherrrabi

Check Also

Un nouveau scandale qui secoue l’Algérie: La mafia militaro-politico-financière algérienne tente d’influencer les élections présidentielles au Niger via son général-major Mohamed Bouzit chef de la (DGDSE).

Le général-major Mohamed Bouzit alias Youcef (le bouc émissaire) a été officiellement démis de ses …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *