JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
Breaking News
Home / COOPÉRATION / Fête de l’Indépendance, un événement phare de l’histoire contemporaine du Royaume du Maroc

Fête de l’Indépendance, un événement phare de l’histoire contemporaine du Royaume du Maroc

Le peuple marocain célèbre ce jeudi, dans la joie et la fierté, le 66e anniversaire de la fête de l’Indépendance, une date indélébile et phare dans l’édification du Maroc moderne et qui commémore l’illustre discours du père de la Nation, feu Sa Majesté Mohammed V, annonçant la fin du protectorat et la libération de la Patrie.

“Nous nous réjouissons de pouvoir annoncer la fin du régime de tutelle et du protectorat et l’avènement de la liberté et de l’indépendance”, avait déclaré feu SM Mohammed V devant une foule qui avait envahi l’esplanade de la mosquée Hassan à Rabat.

Gravée dans les annales de l’histoire du Royaume, cette immuable épopée demeurera, à jamais, le moment idoine pour rendre hommage au Trône alaouite et à son peuple soudé derrière son Souverain, ainsi qu’à leurs inlassables efforts dans la lutte ininterrompue pour s’extirper du joug du colonialisme et instaurer un État de droit uni et indépendant.

La sempiternelle symbiose entre le Trône et son peuple était telle que les visées fourbes et déloyales du colonisateur, qui croyait malencontreusement pouvoir triompher en exilant le symbole de la Nation feu SM Mohammed V et la famille royale, n’y ont pas résisté.

“Nous nous réjouissons de pouvoir annoncer la fin du régime de tutelle et du protectorat et l’avènement de la liberté et de l’indépendance”, déclara le regretté Souverain le 18 novembre 1955 à son retour d’exil, en compagnie de la famille royale. “Nous sommes passés de la bataille du petit Jihad à celle du grand Jihad”, poursuivit le Sultan Sidi Mohammed Ben Youssef.

Véritable feuille de route, ce premier discours de l’Indépendance prononcé par feu SM Mohammed V devant un peuple en liesse, est le navire-amiral de l’engagement de la Nation dans le processus de construction d’un Maroc moderne et libre, tant et si bien que les efforts du peuple dans le processus d’édification nationale ont été confortés par la vision sage et clairvoyante de Feu SM Hassan II, qui a posé les jalons de la démocratie, du pluralisme politique et du libéralisme économique.

Il s’en est ensuivi le parachèvement avec doigté de l’unité territoriale, en l’occurrence la récupération de Sidi Ifni en 1969, des provinces du Sud après l’organisation de la glorieuse Marche verte en 1975 et ensuite de la province d’Oued Eddahab le 14 août 1979.

Chemin faisant, la promptitude dans la mise en place des piliers de la modernisation économique du Royaume et la consécration des valeurs de citoyenneté et de l’État de droit et d’institutions vit le jour sous le leadership perspicace de SM le Roi Mohammed VI, digne successeur de Feu SM Hassan II et Feu SM Mohammed V.

En effet, depuis Son intronisation, le Souverain n’a eu de cesse d’œuvrer pour hisser le Maroc parmi les grandes nations dans un cadre d’harmonie et de cohésion entre les différentes forces vives de la société, afin de relever les moult défis du 3ème millénaire et renforcer la dynamique du Royaume en tant que partenaire fiable au niveau international.

Les infrastructures érigées depuis l’accession du Monarque au glorieux Trône, tels que le Port Tanger Med et la station solaire Noor, ainsi que les plans stratégiques lancés sous Sa sage conduite à l’instar de l’Initiative nationale pour le développement humain ou le plan Maroc Vert, témoignent de la forte et résiliente détermination de SM le Roi et son peuple fidèle à faire du développement le corollaire du Maroc d’aujourd’hui et de demain.

Les liens séculaires et inaltérables de communion et d’harmonie entre le Trône et le peuple marocains ne cessent de s’affermir sous le règne de SM le Roi, en faveur de la sauvegarde et la consolidation des acquis nationaux obtenus grâce à la vision royale judicieuse et proactive.

La question de l’intégrité territoriale du Royaume se trouve, à juste titre, au centre des efforts de SM le Roi, notamment à travers la proposition d’octroyer une large autonomie aux provinces du Sud, sous la souveraineté marocaine.

En célébrant, comme à l’accoutumée, ce glorieux anniversaire dans la fierté et la joie, le peuple marocain corrobore sa conviction irréfragable d’adhésion totale et de soutien intransigeant aux efforts déployés pour préserver l’intégrité territoriale du Royaume, et conforter sa position singulière en tant que pays pourvoyeur de paix et de stabilité dans la région.

La visite historique de feu SM Mohammed V à M’Hamid El Ghizlane, une volonté commune du Roi et du peuple pour parachever l’intégrité territoriale du Maroc

Le 25 février 1958,  feu SM Mohammed V prononçait un discours historique à M’hamid El Ghizlane. Accueilli triomphalement par la population, il adressera un message clair au colonisateur: le Maroc restera toujours dans son Sahara et ne renoncera pas à sa souveraineté sur le Sud. Après son retour d’exil et deux ans après la proclamation de l’indépendance du pays, feu SM Mohammed V a souligné à M’Hamid El Ghizlane les liens séculaires ayant toujours uni les populations des provinces du Sud aux Souverains marocains et la volonté du Royaume de recouvrer ses provinces du Sud et de parachever l’intégrité territoriale du pays. A M’Hamid El Ghizlane, l’accueil triomphal réservé au héros de la libération nationale témoigne également de l’attachement indéfectible de ces provinces au Glorieux Trône alaouite. La visite royale à M’Hamid El Ghizlane avait constitué un message fort et clair au colonisateur, selon lequel le Maroc restera toujours dans son Sahara et ne renoncera pas à sa souveraineté sur ses provinces du sud et signifiait au monde entier que le Royaume est attaché à ce qu’il recouvre son entière indépendance sans exclusion de l’une de ses régions. Aussi, les batailles héroïques menées dans le sud du pays par l’armée de libération, dont les jeunes Sahraouis constituaient le fer de lance, sont-elles marquées en lettres d’or sur les pages glorieuses de l’histoire de la lutte nationale pour l’indépendance et le parachèvement de l’intégrité territoriale. Les combats de l’armée de libération nationale constituent également une occasion pour les populations des provinces du Sud pour réaffirmer leur entière disposition au sacrifice comme leurs ancêtres qui ont instauré la tradition de lutte nationale notamment au cours de l’épopée de la bataille de Bougafre en 1933. Dans un discours lors de sa visite à M’Hamid El Ghizlane, le 11 avril 1981, feu SM Hassan II a révélé le contexte politique de la visite de feu SM Mohammed V et les significations profondes de cet événement national: «Nous nous rappelons la visite de notre père avec fierté parce que c’est d’ici qu’il a réclamé le retour des territoires marocains pour accomplir l’unité nationale et nous nous rappelons la visite, parce qu’elle était un appel qui a eu un grand écho et constituait une leçon en politique et en patience dont nous récoltons aujourd’hui les bienfaits». Le Maroc a récolté les fruits de sa lutte continue en récupérant la ville de Tarfaya en 1958 et Sidi Ifni en 1969 grâce à la politique sage de feu SM Hassan II, qui a œuvré pour unifier le pays et libérer les régions du sud. Son intelligence et sa clairvoyance ont permis de chasser l’occupant de la totalité du territoire national par la Glorieuse Marche verte en 1975. Aujourd’hui, le Maroc sous le leadership visionnaire de SM le Roi Mohammed VI poursuit la Marche pour défendre les valeurs sacrées de la Nation et son intégrité territoriale et bâtir le Maroc moderne. La visite historique de feu SM Mohammed V à M’Hamid El Ghizlane permet aux jeunes générations de se ressourcer et de tirer les enseignements des événements héroïques qui ont jalonné l’histoire du Royaume.

About gherrrabi

Check Also

Cameroun: La menace terroriste plane sur la CAN 2021, l’Algérien, Mourad Bouakkaz, ancien terroriste et agent du (DRS) [Vidéo]

Un homme averti en vaut deux Mourad Bouakkaz, ancien terroriste et agent du (DRS) vient …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *