Home / COOPÉRATION / Exportation de l’électricité ivoirienne : voici les 8 pays bénéficiaires

Exportation de l’électricité ivoirienne : voici les 8 pays bénéficiaires

 

La Sierra Leone, le Libéria et la Guinée vont bientôt profiter du courant ivoirien. Après le Ghana, le Burkina Faso, le Togo, le Benin et le Mali. Ceci grâce à un projet d’interconnexion électrique entre la Côte d’Ivoire et ces trois pays voisins. La loi relative à cette interconnexion a été votée lundi 26 août dernier par les députés ivoiriens autorisant le président Alassane Ouattara à ratifier ce traité.

Les députés membres de la Commission des relations extérieures de l’Assemblée nationale ont adopté “à l’unanimité”, dans la nuit de lundi, le projet de loi autorisant le président de la République à ratifier le traité pour la construction, l’exploitation et le développement de la ligne d’interconnexion électrique entre les quatre Etats de l’Union du fleuve Mano, la Côte d’Ivoire, le Liberia, la Sierra Leone et la Guinée.

Le projet porte sur la construction de 1400 km de ligne de transport à haute tension qui va relier la Côte d’Ivoire, la Sierra Leone, le Libéria et la Guinée pour un financement de 323 millions d’euros en vue d’assurer un approvisionnement en électricité optimale, fiable et à coût abordable pour les populations.

C’est dans ce sens que le 14 août 2013, à Paris, un prêt d’un montant de 178 milliards de francs CFA a été accordé à la Côte d’Ivoire pour accroître la capacité de production de la centrale thermique Ciprel (Compagnie ivoirienne de production de l’électricité) qui devrait passer de 321 à 543 mégawatts (MW) fin 2015.

Le ministre ivoirien du Pétrole et de l’Energie, Adama Toungara, a réaffirmé récemment “l’engagement du gouvernement ivoirien à la production et à la distribution d’une énergie abondante, de qualité et compétitive pour la sous région”.

About Mohammed Gherrabi

Check Also

Cameroun / Paul Biya aux sécessionnistes: “Quant aux criminels qui persisteront à rester sur la voie de la violence…”

Le Président de la République est revenu sur la crise anglophone ce vendredi 18 janvier …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *